TCHAD : Le Palais présidentiel attaqué par des rebelles. Déby échappe à un coup d’Etat


TCHAD : Le Palais présidentiel attaqué par des rebelles. Déby échappe à un coup d’Etat
C’est Hassan Sylla Bakari, ministre tchadien de l’Information et de la communicationqui a fait une déclaration sur la télévision nationale. Selon lui, ce sont des individus qui organisaient une conspiration depuis plus de 04 mois pour « déstabiliser le Tchad ». Des personnes ont été arrêtées et remises au procureur de la République. Depuis quelque temps, le président Idriss Déby a accusé la Libye de soutenir des rebelles qui s’entraineraient à Benghazi pour s’attaquer au Tchad. D’autres rebelles avaient menacé de s’attaquer au régime. Ces derniers contestaient contre l’envoi de leurs combattants au Mali.
 
Mais en vérité, il existe au Tchad une véritable crise politique, sociale et des rivalités au sein du « clan Déby » qui s’est accaparé toutes les ressources du pays.
 
Le 30 avril, le Général de Division Yambaye Abel Massyra a lu un communiqué des Forces Armées Tchadiennes pour démentir des rumeurs sur un coup d’Etat qui se préparait. Le 1er mai ce communiqué est démenti par les faits. Cette menace de coup d’Etat était réelle. La preuve, le Ministre de la Communication est monté au créneau pour annoncer l’attaque du Palais présidentiel et l’arrestation d’un groupe d’individus. 
 
 
 
 LEDAKAROIS.NET

Jeudi 2 Mai 2013




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016