TABASKI À TOUBA - Un député dans un foirail en train de vendre des moutons


Loin de l'hémicycle où il siège en tant que député à l'Assemblée nationale, Abdou Lahad Seck Sadaga s'est transformé, pour les besoins de la fête de Tabaski, en vendeur de moutons. En effet,  depuis une semaine, le parlementaire parcourt les foirails de la cité religieuse pour écouler sa marchandise. Accompagné par quatre de ses aide-de-camp, le député avoue qu'il ne s'en est jamais caché et qu'il ne nourrit aucun complexe à marchander avec les clients. '' J'ai toujours élevé des moutons mais j'ai décidé d'en vendre pour participer à l'effort gouvernemental qui vise à lutter contre toute pénurie de moutons en cette fête de Tabaski. La députation est une fonction. Moi, je suis producteur agricole et qui dit agriculture fait obligatoirement référence à l'élevage. ''

Abdou Lahad Seck Sadaga de profiter de l'occasion pour brocarder l'opposition. '' Que l'opposition Sénégalaise ne s'attende pas à ce qu'il y ait pénurie.  Les moutons sont en train d'arriver par vagues. À Touba,  les craintes se sont dissipées. Et c'est le cas aussi à Kaolack. Et permettez-moi de saisir cette occasion pour féliciter le ministre de l'élevage pour le travail colossal qu'il abat. Aminata Mbengue Ndiaye est, à mon avis, le meilleur ministre à ce poste depuis les indépendances. Quand un ministre donne les bonnes informations à temps,  soutient les éleveurs en leur octroyant des vaccins, de la nourriture pour bétail, n'hésite pas à surseoir à son pèlerinage à la Mecque pour aider les populations à avoir à portée de main le mouton,  Il est de mon devoir en tant que député de lui tirer le chapeau. '' 

À Touba, les tarifs ont commencé à connaître une légère amélioration avec l'arrivée de quelques camions en provenance du Saloum. 
Vendredi 9 Septembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :