Sur la candidature de Youssou Ndour


Sur la candidature de Youssou Ndour
Monsieur le Roi du Mbalax,

Je reprends les mots du sage Alpha BLONDY selon lesquels votre candidature est à la fois courageuse et dangereuse. En effet, je mesure votre estime envers le Sénégal que vous avez représenté un peu partout dans le monde à travers votre musique .Je sais que personne ne peut prétendre aimer ce pays autant que vous.

Les entreprises que vous y avez créées pour réduire le chômage en sont une parfaite illustration. Bref vous êtes un self made man incontesté et incontestable, une figure emblématique un homme d'affaire averti et avéré.

Mais tout cela ne suffit pas pour gouverner un pays. Il sied à ma fidélité de vous rappeler qu'on ne peut pas diriger un pays à partir des relations aussi riches soient elles.

La fonction du Président est sacrée et on ne peut pas l'assimiler à la façon dont on gère un orchestre de musique ou une entreprise. Par ailleurs c’est un dérapage de soutenir qu’il n’existe pas une école au monde où on enseigne à devenir président ou chef de quartier.
A mon avis, la fonction du Président demande une juxtaposition de trois ensembles que sont le capital politique, économique et social auquel vous n’êtes pas parfaitement initié et que seule l’école dispense.

A votre place, je me limiterais à des échéances municipales pour prétendre être Maire à défaut chercher un poste de député pour porter la voie du peuple car quelque soit l'admiration que je vous porte, je ne peux résister à l'envie de vous dire que Musique et politique ne riment pas ensemble.

Alors j’imagine que votre candidature n’est rien d’autre qu’un moyen d’attirer les consciences sur un sujet qui est essentiel et qui interpelle tous en l’occurrence le choix sur la personne qui prendra le destin du Sénégal.

Pour clôturer, je vous renvoie à Montesquieu qui disait que « toute grandeur, toute force, toute puissance est relative. Il faut bien prendre garde qu’en cherchant à augmenter la grandeur réelle, on ne diminue la grandeur relative ».

Bonne chance dans votre carrière musicale.


Alassane SAM Diplômé en Science Politique à Paris Nanterre
Mercredi 11 Janvier 2012
Alassane SAM Diplômé en Science Politique à Paris Nanterre




1.Posté par julom le 11/01/2012 10:48
contribution de con ! tu crois avec ton costard etre un intelo au mois you etan autodidact you a reussi dans la vie ! en plus on souhaite bonne chance a un debutant or un musicien ki a 1 disque d'or et 1 crammy

2.Posté par wade le 11/01/2012 10:53
Monsieur Sam , certes je ne vais pas voter pour You mais il convient de reconnaitre que Abdoulaye Wade a tellement dévaloriser cette fonction que même Farba senghor, peut etre ton président. Alors pourquoi pas Youssou Ndour? Voila pourquoi il y a une multitude de candidats plus méritants que Wade et son fils qui nous dirige, alors que son quartier ne veut pas de lui. Attention Sam, notre pays est en danger, j'espère que vous avez suivi la pré campage en cote d'ivoire et ce qui s'est passé ensuite. Wade s'illustre à nouveau à Touba pour tenter de diviser les confréries avec notre propre argent.You a le droit advienne que pourra

trés amicalement votre

3.Posté par papi le 11/01/2012 11:14 (depuis mobile)
je suis désolé,mé le parcour académike est une chose étre prési une autre chose,vous l'avé di you é 1sel made man.

4.Posté par julom le 11/01/2012 11:55
en plus c les doctorants k tu parle ki ont mis l'afrique au bas !! la fonction de president n'est pas sacré plutot 1 sacerdose ! JE ne voterais pas pour you mes sa candidature est bonne pour le pays et elle raporte beaucoup de ramification sur l'international pour que ces elections soient libre et transparente et la constition que nous avons voté ne le lui interdit pas !!

5.Posté par Zeuden le 11/01/2012 14:22
Youssou Ndour a parfaitement raison en soutenant qu'il n'y a pas un diplôme pour être Président. Nulle étude n'est nécessaire pour cette fonction dont son sérieux n'est plus à démontrer. On a plus besoin de qualités que de diplômes pour cette haute fonction. Le patrotisme, le courage, l'intégrité, la rigueur, l'équité et la bonté sont les fondamentaux pour diriger un pays. Le reste mon cher c'est juste mettre les hommes qu'il faut à la place qu'il faut. Le Président doit juste impulser une vision et superviser avec rigueur, il appartient à une administration forte et un secteur privé dynamique pour que les chévres soient bien gardées. Vous les intellos celà fait plus de 50 ans que vous êtes au pouvoir et nous toujours le dernier de la classe alors le temps pour vous de céder la place est venu. Arrêtez d'être complexés, les hommes qui font honneur à notre Sénégal n'ont jamais fait les bancs.

6.Posté par Ali le 11/01/2012 17:49
Veritablement contribution de CON comme le dit le premier intervenant... Voila ce qui fait de nous les plus sous developpe et les plus en retard au monde tout en nous prenant pour autant pour le nombril du monde...

Nos intellelectuel , pardon je voulais dire ces diplomes formes a l'ecole francaise , sont obstru d'esprit , reagrde tout a travers des eyers, ne sont pas pragmatiques et jamais productifs.... Ces donneurs de lecon devant l'eternel sont depasse par le monde moderne de l'heure .... et la preuve vient d'etre eloquenment administre par Mr Sam avec son costum cravate a un sou.... Vraiment ca fait mal et c'est triste de lire les refelxions et la levee de de nos pretendu intellos sur depuis la candidature de Youssou Ndour.. non pas parceque ce dernier est injustement attaque, encore que cela seulement aurait ete une raison siffusante , mais surtout a cause du fait que nous avons encore une fois , si besoin en etait que nous avons perdu la premiere vague de diplomes( eux se disent des intellectuels) mais les aspirants sont encore pire. Pires, parcequ'ils ne comprennent pas les choses les plus elementaires;

le plus elemenatire n'est rien d'autre que ceci;

De tous les candidants a se jours proclames , ou outoproclames, c'elle de Youssou Ndour est la plus pertinente.
je dois commencer par conceder qu'il pourrait connaitre l'etat , les institutaions , les , je dis bien les administrations moin que beaucoup d'autres candidats , mais ca defaveur s'arrette la .

Youssou Ndour est le candidat le plus connu au senegal et a travers le monde ( en politique et durant les elections ce que les anglo saxons appelles brand recognition est deternimant)
il est le seul a pouvoir leverla main et dire le plus fortement possible qu 'il a gagne 1 ou des milliards a la sueur de son front... peut etre que je me trompe , alors dites moi qui d'autres.
Youssou est le seul parmi tous les candidat a avoir ouvert des entreprises au senegal qui emplois ds millier de personnes et de ses entreprises , c'elle qui m impressionne le plus est le super etoile . C'elle ci m impressionne le plus pour bcp de raison , dont sa duree de vie , son professionnalism , mais surtout le model sur la base du quel il est battit par des employes, ou membres qui pour la plupart vous me dirait n'ont pas ete a l'ecole des blancs-

Youssou Ndour est celui qui a transforme la musique qui etait une activite qui perverti, marginale et la transforme en une industrie qui emploit et qui donne un statut et une stature sociale a des milliers de jeunes et d'adulte senegalais .

Diriger une entreprise privee et la rendre prospere et florissante est bcp plus difficile que de diriger un etat maitre de tout et qui a le monopole de tout ; il siffut juste de savoir choisir de bon collaborateur et sur ce doaine qui des differents candidats, je devrais mem dire au senegal , sait mieux le faire que Yussou Ndour..


D'un autre cote, nous seneglais devraient etre des dernier a proclamer que la tache de diriger nos etats doit etre seulement laisse aux intellectuels ou academiques; des independance a ce jour que d'intellectuels n avons nous pas vu,?le dernier en date s'apelle ablaye wade( meme si je crois personnelement que il a des faux diplomes)
, ou est ce que ca nous a mene? la response est ; a batir l etat le moin moderne , le pays le plus pauvre , l administration la moin performante , la plus corrompue et la plus couteuse-

En plus tous les intellectuels qui etaient au ps et qui n juraient que par le ps et parlaient partout de leur conviction , sont passes au pds , si demain le parti de talla sylla arrive au pouvoir , ils vireront tous chez ce dernier...

SVP arretez de ns parler de l intellectuel senegalais , laisser youssou en paix , je ne le connais que de par sa musique et ses entreprises que je regarde de tloin , mais il n merite wue du respect.

7.Posté par Mamadou Racine BATHILY le 12/01/2012 12:15
Pour un professeur diplômé du 3ème age, il est triste de voir un jeune diplômé prétendre que l'aptitude à diriger une communauté, faite d'intérêts divers et parfois contraires, découle de la seule formation scolaire.
Le rôle des anciens et des enseignants étant de formater les esprits des jeunes, tout en les aidant à accoucher de leur réelle dimension, je dois avouer que le traitement d'un devoir scolaire qui aurait porté une telle étroitesse d'esprit m'aurait invité à qualifier les certitudes énoncées, comme la preuve d'une mauvaise assimilation des connaissances acquises
Il est reconnu que les grands hommes sont le produit de leurs propres aptitudes et des circonstances de leur parcours (lequel dépasse la seule fréquentation scolaire, tant il est vrai que la vie, les voyages, les rencontres... sont reconnus comme autant de scènes de formation!).
S'agissant, parmi les grands hommes, de la catégorie particulière des meneurs d'hommes, nous voila convoqués pour désigner des êtres exceptionnels, chargés pour quelque temps de nous montrer le chemin (le plus droit) : même si l'on fait abstraction du Prophète MuHaMMaD (SWS) à qui on ne connait aucun diplôme acquis dans une institution de formation, ne voit-on pas que ce griot a su, à son échelle et en son temps, restaurer la grandeur de ce talent, au point de révolutionner l'image de ce métier dans une société traditionnelle sénégalaise figée dans son échec face à la colonisation? Qui fera de l'agriculture, de la forge, de la bijouterie, des métiers à tisser et de la confection, des métiers du bois et de la pêche, tous métiers peu valorisés par la tradition, des filons d'excellence attirant les meilleurs talents du moment?
Peut être, devons nous, ici et maintenant, suivre celui d'entre nous, qui soit le plus connu, qui ne se prétende pas supérieur, mais seulement en mission au service de tous.
Le danger d'un homme qui croît tout savoir et détenir la vérité seul nous invite à accorder attention et intérêt à un chef, qui promet de se reconnaître ignorant des moyens de réaliser les objectifs qu'il veut incarner en faisant appel, dans chaque domaine, à ceux qui savent et peuvent le plus dans la communauté.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016