Sunderland : les débuts compliqués de Papy Djilobodji

Arrivé cet été à Sunderland, Papy Djilobodji connaît des débuts compliqués sous le maillot des Black Cats. Gros plan.


Sunderland : les débuts compliqués de Papy Djilobodji
En un an, Papy Djilobodji a vu du pays. Le 1er septembre 2015, le défenseur central a signé en faveur de Chelsea à la surprise générale il faut bien l’avouer. En 6 mois, l’ancien Nantais n’a joué qu’une seule rencontre, soit 1 minute. Durant l’hiver, le Sénégalais a pris la direction du Werder Brême. Une occasion pour lui de se refaire la cerise. En Bundesliga, il a joué 16 rencontres, le temps de claquer 2 buts. Il s’est aussi illustré en menaçant Pablo de Blasis d’un geste d’égorgement face à Mayence. Ce qui lui a valu trois matches de suspension. Le joueur s’était bien évidemment excusé. Et cela n’avait pas empêché le Werder de vouloir le garder cet été 2016 d’après nos informations. Le Spartak Moscou et Hull City aussi avaient tenté le coup. Mais c’est finalement Sunderland qui a devancé tout le monde en s’offrant ses services le 5 août dernier.
Mais les débuts de la recrue estivale font déjà couler pas mal d’encre. Papy Djilobodji a disputé 5 rencontres toutes compétitions confondues cette saison (1 en League Cup et 4 en Premier League). Il a joué tous les matches en intégralité (450 minutes). Un temps visiblement suffisant pour la presse anglaise et quelques supporters pour se forger une opinion négative sur le défenseur. C’était le cas lors de la défaite face à Everton où le joueur a été coupable de plusieurs erreurs et d’une prestation vivement critiquée. Rebelote ce week-end après le revers subi face à Tottenham. Le défenseur âgé de 27 ans a manqué son contrôle dans la surface. Une boulette dont a profité Harry Kane qui a claqué le but de la victoire (1-0). « Le transfert de Papy Djilobodji à Sunderland est accueilli avec perplexité », explique ce mardi le Daily Mail. Le média anglais indique que le joueur acheté 9,5 millions d’euros à Chelsea (qui l’avait acheté 4 millions d’euros) fait déjà jaser.
D’autant que c’est la première recrue de David Moyes chez les Black Cats et le défenseur le plus cher de l’histoire du club précise le Daily Mail. Le technicien écossais a avoué récemment que le joueur avait besoin d’apprendre et qu’il avait beaucoup de travail. Certainement plus qu’il ne le pensait. Une source proche du club anglais nous explique : « C’est un joueur qui a peu joué à Chelsea. Il a été acheté cher par Sunderland où il connaît un début de saison catastrophique. David Moyes a concédé qu’il avait besoin de "schooling", d’éducation, au niveau du placement et de la concentration. Face à Tottenham, il a fait une erreur d’appréciation qui coûte un but. Dans l’esprit il y est, mais il fait beaucoup d’erreurs. C’est difficile pour lui de remplacer Younes Kaboul. Après ça arrive de faire des erreurs et il lui faut encore du temps ». On dit souvent que la première impression est souvent la bonne. Papy Djilobodji espère certainement prouver le contraire lui qui bénéficie du soutien de David Moyes pour le moment.
Foot Mercato
Jeudi 22 Septembre 2016
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :