Suite et pas fin de l'affaire des 5 Sénégalais de Djeddah : le ndiguël du Chef de l'Etat non encore exécuté


Suite et pas fin de l'affaire des 5 Sénégalais de Djeddah : le ndiguël du Chef de l'Etat non encore exécuté
La peur de demeurer cloîtrés dans une prison pour refoulés pour encore un bon moment a obligé 5 de nos compatriotes à crier au secours, samedi dernier. Des cris que Dakaractu a rapportés en exclusivité, au même moment où le chef de l'Etat  se trouvait en Arabie Saoudite pour les besoins des obsèques du roi Abdallah, rappelé à Dieu la veille. Les 5 Sénégalais, faute de documents de séjour valables étaient arrêtés et retenus à Chemeissy où  ils reconnaissent avoir été traités convenablement. Le Chef de l'Etat, alerté, a aussitôt donné des instructions au consulat pour que soit facilité le retour au bercail des ses concitoyens. La consigne donnée par le Président Sall est, du reste, confirmée par les 5 malheureux. 
Seulement, ces derniers déplorent les lenteurs et dans un texto, visiblement écrit à la va-vite, Mame Cheikh Ibra Fall et ses amis estiment que le consulat est en train de les  sanctionner. “ Non seulement, ils ne nous aident pas, mais ils nous sanctionnent. Nous sommes maintenant pris en otage par le consul de Djeddah, alors que le Président Macky Sall avait donné des instructions pour faciliter notre retour".
Accusations graves auxquelles le consul peut, bien évidemment, apporter des précisions. Affaire à suivre...
Mardi 27 Janvier 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016