Subventions aux mouvements associatifs : La municipalité de Richard-Toll tarde à décaisser les fonds


Les responsables et membres du Collectif des bénéficiaires de cette subvention municipale annuelle ont organisé une marche pacifique pour attirer l’attention des autorités municipales de la capitale industrielle du fleuve sur l’urgence et la nécessité de décaisser ces fonds.
Regroupés au sein  des Asc  affiliées à  l’Odcav de Richard-Toll, ces jeunes ont arpenté le macadam pour déplorer avec la dernière énergie le retard noté dans la mise en place de ces fonds.  
Cette marche pacifique organisée  par le collectif des bénéficiaires de cette subvention municipale destinée aux associations sportives et culturelles,  s’est ébranlée au stade municipal. Les manifestants se sont ensuite rendus à l’hôtel de ville pour remettre un mémorandum  aux autorités municipales.
A en croire Sandiéry Diop, porte parole du jour, des incompréhensions entre le maire et la jeunesse de Richard-Toll ont été notées dans certains domaines, depuis son installation à la tête du conseil municipal en 2014.
Selon Mr. Diop, le premier magistrat de la ville, par manque de considération à l’égard des jeunes de sa commune, n’arrive pas à organiser le tournoi doté de la coupe du maire, à réhabiliter les infrastructures existantes, notamment le stade municipal, la maison de la jeunesse, etc...
De l’avis d’Idrissa Diop, président de l’inter zone et d’Amadou Mall, trésorier du foyer des jeunes de Richard-Toll, tous ces manquements se sont traduits par une récurrence des retards dans la mise à disposition des subventions. Et la goutte d’eau qui a fait déborder le vase cette année 2017, est le blocage d’une partie de cette subvention, bien que l’enveloppe globale qui a été virée par le payeur dans trois comptes bancaires ouverts spécialement par les trois zones de Richard-Toll, soit décaissée et remise au secrétaire municipal.
Ainsi, pour protester vigoureusement et pacifiquement et mettre fin à cette situation de non prise en compte de ses droits, la jeunesse  de Richard-Toll exige de l’équipe municipale dans les plus brefs délais, la levée du blocage du reliquat  de la subvention 2017 qui devra être remis aux ayants droit. L’organisation régulière de la coupe du maire, la réhabilitation du stade municipal et de la maison de la jeunesse, figurent en bonne place dans leurs revendications.
Jeudi 7 Septembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :