Stevie Wonder : son avocat a profité de son handicap pour l’arnaquer


Stevie Wonder : son avocat a profité de son handicap pour l’arnaquer
Sans le savoir, Stevie Wonder a signé un contrat stipulant qu’il devrait à tout jamais de l’argent à son avocat, alors même que celui-ci est mort depuis quatre ans. Dès son plus jeune âge, Stevie Wonder a trouvé sa voie dans la musique. Enfant prodige et virtuose, il composait déjà des chansons à l’âge de 11 ans, si bien qu’il a dès cet âge-là signé un contrat de 10 ans avec la maison de disques Motown. Une fois cet engagement parvenu à son terme, le chanteur a renoué avec cette même maison de disques, mais cette fois, c’est lui qui dictait les conditions. Il a ainsi rééquilibré en sa faveur les revenus tirés de la vente de sa musique.
Mais Stevie Wonder n’était pas juriste. Pour négocier ce contrat et en rédiger les termes, il a fait appel à son ami l’avocat Johanan Vigoda. En échange de ses services, celui-ci prélevait 6% sur tous les revenus musicaux du chanteur, une proportion alors considérée comme habituelle dans le milieu de la musique. Aveugle après sa naissance prématurée qui a empêché le développement de ses yeux, Stevie Wonder n’a toutefois jamais pu parcourir les 120 pages de contrat. Il affirme qu'il n’a donc pas été en mesure de prendre connaissance de la clause selon laquelle il devrait verser de l’argent à son avocat « pour toujours ».
Celui-ci est mort en 2011 et depuis lors, 6% des revenus de Stevie Wonder continuent à alimenter les comptes de la famille de Johanan Vigoda. Le chanteur assure ne s’être rendu compte que récemment que les versements ont continué et a porté plainte, rapporte TMZ. Il affirme qu’il n’était pas au courant qu’il était engagé avec l’avocat même après le décès de celui-ci. En découvrant cela, il indique avoir eu le sentiment d’avoir été trahi par un homme qu’il considérait comme son ami. Mais la veuve de l’avocat ne compte pas se laisser faire et réclame aujourd’hui que Stevie Wonder continue à payer sa famille pour toujours, comme le prévoyait le contrat. Elle réclame au moins 6 millions d’euros au chanteur.
Source: Voici
Lundi 21 Septembre 2015




Dans la même rubrique :