Statistiques : L’association sénégalaise des statisticiens pour la promotion des sciences statistiques.


L’association sénégalaise pour la statistique a renouvelé son bureau national ce week-end. Souleymane Diallo, Président sortant de l’association sénégalaise pour la statistique et Directeur de Cabinet du ministre de l’environnement a cédé la place à Mamadou Niang, Ingénieur statisticien économique, actuellement en poste à l’ANSD.
Selon le Président sortant, l’association qui existe légalement depuis 1995, a essayé de mettre en place des activités pour dynamiser l’association. Et qui se tiennent régulièrement.
L’association a aussi selon lui, fait des efforts du point de vue de la visibilité en mettant en place un site mais aussi du point de vue des finances puisque les caisses sont relativement vides. Elle est aussi en vue sur le plan continental, « Nous essayons d’être le plus actif possible » dira-t-il.
Des difficultés subsistent cependant a-t-il consenti, au niveau de la mobilisation des membres.
«Nous avons 158 adhérents et nous sommes moins de 50 en cette Assemblée Générale. Donc des stratégies sont en train d’être mise en œuvre et une piste c’est le renforcement de la communication.
Mamadou Niang, le nouveau Président a rendu hommage au sortant pour le travail réalisé, et comme lui a indiqué que les défis se trouvent du côté de l’ouverture, de la consolidation et aussi de la diversification.
« L’association va travailler à s’ouvrir en dehors des services publics, aller vers le secteur privé, renforcer les relations dans le domaine de la recherche, mais aussi renforcer les relations avec les écoles de formation des écoles de statisticiens » dira-t-il.
« C’est un secteur peut être mal connu, mais qui est le domaine de tous les secteurs d’activités. Et par conséquent, il va falloir mieux porter le plaidoyer pour faire la promotion de la statistique et faire la promotion de plus d’enseignement de la statistique, amener les meilleurs étudiants à venir dans le domaine vu son importance pour le développement du pays, mais aussi faire la promotion pour le développement des sciences statistiques » a-t-il conclu.
Mardi 16 Mai 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :