Stars des médias : Maréma Fall peut-elle bousculer la hiérarchie ? (People.sn)


Stars des médias : Maréma Fall peut-elle bousculer la hiérarchie ? (People.sn)
Invitée sur tous les plateaux et traitée avec égard pour son statut naissant, la chanteuse Maréma Fall crève l’écran et fait montre d’une maîtrise réelle de sa carrière. Seulement, sans s’adosser sur un orchestre établi, la chanteuse n’a pas les cartes en main sur le plan professionnel, et s’appuie sur des requins qui l’accompagnent pour ses prestations. Même si son talent est avéré, ce n’est pas demain la veille du règne de cette nouvelle merveille de la musique sénégalaise.
Aussi, quand elle évoque le dossier brûlant de son célibat, l’artiste laisse perler un manque d’expérience notoire. De quoi dire qu’elle a encore du chemin à faire pour boxer dans la même catégorie que la bande à Viviane. Les influences de la lauréate 2014 du Prix découvertes Rfi, sont diverses et variées. Marèma Fall garde son style déjà tracé dans ses deux singles Femme d’Affaires et My Friend. Auteur-compositeur et interprète, formée à bonne école, elle fait son entrée dans le paysage musical en mai 2014, avec un produit prometteur, arrangé et co-produit par le franco-ivoirien Mao Otayeck, ancien chef d’orchestre d’Alpha Blondy. De 2014 à 2015, ce single lui permet d’être nominée et distinguée.  Prix découvertes Rfi 2014 - Prix du Jury du Salon international de la musique africaine. Depuis le début de cette année, l’ex-choriste semble prendre de la bouteille au point d’éclipser ses pairs sur les plateaux de télévision. Une visibilité qui lui offre des plateaux de promotion. Seulement, il faudra beaucoup plus qu’un coup de main médiatique pour exister et compter...

SOURCE : People.sn
Lundi 25 Janvier 2016
Dakaractu




1.Posté par realnoreyni le 25/01/2016 10:22
Elle a plus que les armes nécessaires pour boxer dans n'importe quel ring.
Je ne pense pas que son objectif soit de se mesurer aux Viviane et autres, elle a un concept profondément différent qui puis est offre plus de perspective sur le plan international.
Le fait de pas avoir un groupe fixe et de travailler avec des requins ne peut en rien freiner son évolution, on est pas dans une équipe de nawétane, l'essentiel est que les musiciens qui sont appelés a travailler pour elle puissent être à la hauteur, et que de son coté qu'elle les paye convenablement...
Conseil à Maréma:
1- n'accepte JAMAIS qu'on te mette en concurrence avec les femmes citées dans cette article (faut pas mélanger torchons et serviettes)
2- restes droit dans tes bottes et travailles beaucoup plus la scéne afin d'améliorer ce que tu donnes en live
3- enfin... couvre toi d'une coquille (en acier) les machinations, manipulations et coups bas ne font que commencer.
Good vibes!!!!

2.Posté par ANONYME le 25/01/2016 14:55
J'adore juste cette femme. Sa musique est sublime, nous change de la cacophonie habituelle en ouvrant de vraies perspectives!
Félicitations et bonne continuation!
Ne change rien, mais travaille encore plus dur!!
Que Dieu te garde!



Dans la même rubrique :