Spéculation foncière sur le littoral de Guédiawaye : Les vérités d’Aliou Sall…


Le maire de Guediawaye qui avait convié à un Ndogou, hier après-midi, la presse mais aussi des acteurs culturels de la commune, en a profité aussi pour évoquer la spéculation foncière sur le littoral de Guediawaye ainsi que la bande verte de filao décimée.
Pour camper le débat, le frère du Chef de l’Etat de se faire clair : « je n’ai aucune terre sur ce littoral, et si jamais quelqu’un venait vous trouver et vous dire le contraire, emmenez le à la Police puisque c’est un usurpateur ».
Il ajoute : « nous avons trouvé une bande des filaos meurtrie, il ne reste de cette bande que son nom. Cette dernière décennie elle a été beaucoup agressée par les promoteurs immobiliers, les trafiquants de bois et de sable de mer. Mais aussi des projets d’utilité publique comme la VDN. Malheureusement, depuis l’érection de cette VDN, l’appétit est grandissante au niveau des promoteurs immobiliers, et nous avons pensé au lieu de laisser l’exclusivité de cette bande aux promoteurs, il était important d’en faire bénéficier les collectivités locales du Département pour leur permettre de réaliser des projets structurants et importants pour les populations ».
 C’est pour cela poursuit Aliou Sall, « que nous sommes en train de discuter un plan d’aménagement intégré et participatif qui prenne en compte ces projets là, mais aussi des projets importants du Département et de l’Etat du Sénégal ». « Parce que pour un nombre d’infrastructures l’Etat entend développer de projets mais n’a pas de foncier », expliquera-t-il à la presse.
Cette rencontre du maire avec les acteurs culturels et la presse entre dans une série de ndogou, « qui est l’occasion pour nous de rencontrer différentes franges de la population de Guédiawaye et notamment différentes catégories socio-professionnelles » dira-t-il.
Ces échanges selon lui, permettent d’informer ces « différentes catégories de nos projets, mais aussi d’écouter et de prendre en compte les préoccupations des populations à travers leurs représentants. Nous allons rencontrer les responsables de l’administration déconcentrée ainsi que différentes services de la mairie, mais aussi le mouvement sportif et de jeunesse dans sa globalité », promet-il.
« Nous allons profiter de ce mois béni pour communier donc avec les populations. C’est un intérêt pour nous puisque cela nous permet de jauger le degré de participation de populations des projets de la mairie de Guediawaye », conclura l’édile de la commune.
Jeudi 9 Juin 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :