Soupçons de corruption : Le Président Zuma livré à la justice


Inculpé depuis 2009 pour avoir, selon l’accusation, touché des pots-de-vin sur un contrat d'armement de 4,2 milliards d’euros, liant l’Afrique du Sud à plusieurs entreprises européennes dont Thales, signés en 1999, le dossier concernant le Président Jacob Zuma a été réactivé ce matin. Cela, à la satisfaction générale de l’opposition. En clair, la Cour suprême d'appel de Bloemfontein a rejeté un appel du chef de l'État contre la décision de relancer contre le chef d’Etat sud-africain 783 inculpations de corruption, fraude fiscale et extorsion de fonds. Dès lors, il appartient parquet général sud-africain de décider du sort qui sera réservé à ce dossier, à haute teneur politique, dans un contexte préélectoral.
Vendredi 13 Octobre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :