Soupçons de corruption : L’homme d’affaires Seydou Kane déféré devant un juge d'instruction


Soupçons de corruption : L’homme d’affaires Seydou Kane déféré devant un juge d'instruction
Arrêté mercredi dernier dans la matinée à son arrivée à l’aéroport Charles-de-Gaulle, avant d’être acheminé à Nanterre où il est interrogé sous le régime de la garde à vue, l'homme d'affaires Seydou Kane a été présenté, selon la « Lettre du Continent » au juge d'instruction du tribunal de Nanterre, en région parisienne.
C’est un contrat de 7 millions d’euros passé entre le ministère de l’intérieur gabonais et la société française Mark qui intéresse les policiers de l’Oclclif. 
Les renseignements ont été intrigués par un virement de 300.000 euros effectuée par la société Mark en faveur d’une autre structure basée à Monaco du nom de Citp. Il se trouve que cette entité est géré par le sénégalo-malien, Seydou Kane, un intime de Maixent Accrombessi. Deux millions d’euros seront encore virés à une autre structure, Aikm, basée au Bénin et dont le propriétaire n’est autre que le Directeur de Cabinet du Président gabonais.
Pour les enquêteurs, ces virements ne sont rien d’autres que des pots-de-vin versés par l’entreprise française pour graisser le Directeur de Cabinet d’Ali Bongo.
 
Vendredi 20 Novembre 2015
Dakar actu




Dans la même rubrique :