Souleymane Ndéné Ndiaye à son « ami » Macky Sall « On ne peut pas faire du neuf avec du vieux ! »


Souleymane Ndéné Ndiaye à son « ami » Macky Sall  « On ne peut pas faire du neuf avec du vieux ! »

« Cette traque est une activité politique…Les promesses faites n’ont pas été tenues… La cadence est lente…On ne peut pas faire du neuf avec du vieux…chacun d’entre eux cherche un strapontin…Niass a fait son acte d’allégeance, un autre suivra…Il y a trop de slogans…Je ne suis pas candidat à la mairie de Guinguinéo… ». Toutes ces déclarations sont contenues dans cet entretien que nous a accordé l’ancien Premier Ministre du Sénégal accroché aux détours d’une finale de football navétanes dans un village non loin de Guinguinéo. Ngélou… ce village qui a vu naître l’autre ponte du PDS… Farba Senghor.

Le discours du Chef de l’Etat
Je n’ai aucune lecture ou aucun commentaire à faire du discours du Président. Je suis dans l’opposition. Nous travaillons à remplacer le Président en 2017.
La traque des biens mal acquis
Jusque-là on ne nous a produit la moindre preuve du bien fondé du placement sous mandat de dépôt de ceux qui sont en prison dans le cadre, comme vous dites,  de la traque des biens mal acquis. C’est un acharnement politique. Je n’ai pas peur de le dire.  J’avais déjà attiré l’attention de Monsieur le Premier ministre  (le premier de l’actuel régime) sur le danger qu’il n’est pas normal de traiter dans la rue des affaires judiciaires. La justice comme l’armée sont des grandes muettes. Or, dès après l’installation du Président Macky Sall, il y avait un ministre de la Justice dans son Gouvernement qui traitait les affaires dans la rues. Chaque fois que quelqu’un devait être convoqué, c’est la presse qui l’annonçait. Et aussitôt après son audition à la gendarmerie ou à la police, la presse faisait état de l’ensemble des déclarations contenues dans les procès-verbaux des enquêtes préliminaires. Chaque fois qu’une affaire fait l’objet d’une large publicité, elle ressemble plus à une activité politique qu’à une activité judiciaire.
Le bilan d’étape du Président
Ce n’est pas à moi de donner le bilan du Président Macky Sall. Je ne fais pas de bilan à mi-parcours. Il a été élu pour 7 ans. Il a déclaré qu’il va ramener ce mandat à 5 ans. Ce n’est pas Souleymane Ndéné qui va apprécier. Ce sont les Sénégalais pour le compte desquels il est élu qui vont le faire. Ils peuvent déjà se rendre compte que des promesses faites n’ont pas été tenues. Un pays, on ne peut le diriger qu’avec des slogans ou des déclarations. Ils disaient qu’ils allaient donner des semences aux paysans, rien n’a été fait. Ils avaient dit qu’ils allaient acheter l’arachide de ces mêmes paysans, ici à Guinguinéo, ils n’ont acheté aucune graine. Ils avaient parlé de couverture maladie universelle, que de slogans. Ce sont eux qui ont détruit le Sénégal. Ils ne font que parler et rien d’autre.
 
Tâtonnement alors ?
Peut-être que le Président Macky Sall est encore en train de chercher sa voie. Mais, je dois lui rappeler les propos que je lui ai tenus le 25 mars 2012. On ne peut pas faire du neuf avec du vieux. S’il veut travailler, il n’a qu’à se défaire des personnes qui tournent autour de lui alors qu’ils n’ont jamais rien prouvé pendant qu’ils étaient là. Aujourd’hui, Monsieur Moustapha Niass a fait acte d’allégeance, un autre suivra, ainsi de suite. Et pendant 5 ans, il aura juste le temps d’accueillir ces gens-là, de chercher pour chacun d’entre eux un strapontin.   Je pense que c’est cela qui les intéresse.
 
Quoi faire concrètement ?
 Je pense que s’il veut travailler, il n’a qu’à le faire avec les jeunes qui sont autour de lui, avec les femmes qui sont autour de lui. Je ne parle pas de ceux qui l’ont accompagné entre le premier et le deuxième tour de la Présidentielle. Ceux-là ne sont pas ses compagnons et ils ne seront jamais ses amis. Il doit cheminer avec Me Alioune Badara Cissé, avec Mbaye Ndiaye et les autres. Il a eu le temps d’apprendre aux côtés de Me Abdoulaye Wade. C’est un homme sérieux. Je le connais. Il a la volonté de  travailler. Ce qui lui manque c’est un bon entourage. Ce qui lui manque ce sont de bons compagnons qui ont de la vision.
 
Niass, Tanor et les autres, de mauvais compagnons. 
Il suffit de parcourir le Sénégal  entre 1960 et 2000, pour voir que ses nouveaux compagnons n’ont pas de vision. Senghor n’a rien fait ici en dehors de la culture qu’il a passé son temps à promouvoir. Diouf a géré le pays dans la paix, la sérénité…mais rien ! Je pense que si les Sénégalais ont pu découvrir les autoroutes, des centres, des structures de santé de niveau élevé, une nouvelle façon de faire de l’agriculture, de promouvoir l’éducation et la formation, je pense qu’il a fallu attendre Me Abdoulaye Wade. Maintenant les thuriféraires peuvent passer tout leur temps à l’attaquer, à fustiger son bilan qui est là et qui est fait d’infrastructures et de politiques économiques qui ont porté leurs fruits.
Les Sénégalais nostalgiques de Wade, alors…
Quand nous arrivions, le budget du Sénégal était à  500 milliards de francs Cfa. Quand nous partions, il était à plus de 2000 milliards sans créations de nouveaux impôts, sans nouvelles taxes. Je rappelle qu’entre 2005 et 2012, on avait baissé l’impôt sur les sociétés de 33 à 25%. La taxe d’égalisation a été supprimée. Malgré tout, le budget a  connu une hausse considérable. Avec cet argent, nous avons construit un pays qui a changé de visage. Il faut être honnête pour reconnaître à cet homme sa vraie valeur, même si c’est à cause de ses erreurs que nous avons peut-être perdu le pouvoir. Je crois que si les Sénégalais sont impatients de voir les réalisations du Président Macky Sall, c’est justement parce que Me Wade les avait habitués à un rythme de satisfaction de la demande sociale tellement élevé qu’aujourd’hui ils se rendent  compte que la cadence du côté de l’actuel pouvoir est  lente même s’il cherche à l’accélérer depuis un bon moment .
Mairie de Guiguinéo
Je ne suis pas candidat à la mairie de Guinguinéo. D’ailleurs, je vote désormais à Kaolack et c’est pour laisser à ma sœur Daba Diouf la latitude de s’exprimer. Elle abat un excellent travail. Je pars après avoir fait un  excellent travail. Mon bilan est là. Il suffit de parcourir le siège de la communauté rurale de Nguélou pour voir. Un nouveau poste de santé, un nouveau marché, l’éclairage public qui est arrivé ici après l’arrivée de Me Wade, 14 kilomètres d’adduction d’eau.
 

Dimanche 6 Avril 2014




1.Posté par Kholal le 07/04/2014 00:29
Il ne changera jamais ce prétentieux. Vous pensez que c'est en deux ans qu'on pourra réparer tous les dégats que vous avez causés à ce pays. Macky Sall a au moins de la bonne volonté, vous vous ne l'aviez pas, vous étiez pauvres comme de vulgaires rats d'église et vous vous êtes enrichis sur le dos des sénégalais. Dans un pays normal vous seriez tous en prison aujourd'hui. Il faut vraiement avoir une courte vue que de penser que developper un pays c est juste de le doter d'infrastructures surfacturées. Les aspects que vous évoquiez avec Senghor et Diouf vous ont permis de trouver un pays gouvernable, sans guerre, sans histoire, avec des équilibres sociaux. Imaginez-vous que Senghor et Diouf aient fait de nos deniers ce que vous en aviez faits, penseriez-vous trouver encore des maisons à Fann Residence ou en ville, vous vous êtes partagé le patrimoine immobilier du Sénégal en mettant même à l'étroit la gendarmerie de la foire. Taisez-vous Mr Ndiaye. Heureusement que vous n'avaez pas fait quarante ans à la tête de ce pauvre pays.

2.Posté par Menteur le 07/04/2014 01:37
Vous avez dit structure de santé de niveau élevé ! Mon œil! Puisque vous votez maintenant à KK allez faire un tour à l'hôpital région à.tu fais la honte des saloum saloums

3.Posté par l''''homme fort le 07/04/2014 13:05
je suis d'acore avec souleymane néné ndiaye a bel es bel raison malgré tout mais il ont avangé ce pays de me wade

4.Posté par 7 le 07/04/2014 17:03
POURQUOI JULES N'EST PAS CONVOQUE A LA CREI? PARCE QUE C'EST UN AMI DE MACKY SALL? LA TRAQUE N'EST PAS CREDIBLE, RESULTAT DES COURSES LES VOLEURS SONT LIBRES COMME LE VENT ET SE PERMETTENT MËME DE DONNER DE LEçON DE MORALE.

5.Posté par REGRET le 07/04/2014 17:56
pour une fois je suis d'accord avec jules ndéné car ce BBY pour ne pas dire BTY (benno tas yakaar) est une escroquerie politique comme le dit si bien l'avocat du peuple Maître Elhaj DIOUF! Franchement à dire vrai, ces HASBEEN sont pire que ceux qu'ils traitent de transhumants!

6.Posté par momo le 07/04/2014 19:44
belle reaction de la part de kholal...macké you togne rek;ce parvenu devait etre pensionnaire de rebeuss a coté des autres voleurs de ce maudit pds; parti de cretins et de merde!

7.Posté par Sory Diallo le 10/04/2014 10:49
QUEL PRETENTIEUX, C'EST TOUJOURS COMME CELA AVEC LES GRANDES G...CES AVOCAILLONS QUI N'ONT JAMAIS GAGNE DE PROCES



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016