Souleymane Ndéné Ndiaye : "Laissons le Conseil constitutionnel trancher le débat sur la candidature de Wade"


Souleymane Ndéné Ndiaye : "Laissons le Conseil constitutionnel trancher le débat sur la candidature de Wade"
Le Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye, directeur de campagne du président Abdoulaye Wade à la présidentielle du 26 février 2012, a invité lundi après-midi les acteurs politiques sénégalais "à laisser le soin au Conseil constitutionnel de trancher le débat" sur la question de recevabilité de la candidature du chef de l’Etat sortant.

‘’Je pense qu’au bout, c’est le droit qui a gagné. Seulement, parce qu’il y a un seulement, il faut quand même reconnaître que c’est le juge constitutionnel qui aura à trancher le débat’’, a-t-il notamment indiqué à la fin des travaux du séminaire international sur la recevabilité de la candidature du secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais (PDS, pouvoir).

Soulignant que les participants au séminaire se sont exprimés librement, Me Ndiaye appelle à laisser le Conseil constitutionnel trancher la question.

‘’Laissons maintenant le soin aux juges constitutionnels de trancher le débat. Donc nous tous, nous devons avoir l’humilité de laisser les juges constitutionnels se prononcer’’, a-t-il affirmé.

Mais pour lui, ‘’aujourd’hui, il est clair que la Science a donné un avis et un avis presque unanime, c’est-à-dire que le candidat Abdoulaye Wade peut parfaitement se présenter à nouveau le 26 février 2012 et sûrement remporter l’élection dès le 1er tour’’.

Des sommités constitutionnelles nationales et internationales ont pris part au séminaire international, qui s’est déroulé en présence de plusieurs responsables de la mouvance présidentielle.

‘’Les échanges ont montré un large consensus pour conclure que la candidature de Me Abdoulaye Wade à la prochaine élection présidentielle est évidemment recevable’’, a déclaré Michel de Guillenchmidt, professeur émérite et doyen honoraire de l’Université Paris Descartes qui présidait les travaux.

‘’Je peux dire que je sors de cette journée très satisfait d’abord de la hauteur des contributions qui ont été le fait d’éminents juristes, d’éminents professeurs, de brillants avocats qui chacun librement s’est prononcé sur une question de droit qui a des relents politiques’’, a soutenu Souleymane Ndéné Ndiaye.

‘’A l’issue de la journée, a-t-il ajouté, nous pourrons en fin accepter la vérité. La vérité, c’est que la recevabilité de la candidature de Wade ne souffre d’aucun doute. La recevabilité est même évidente.’’

( APS )
Lundi 21 Novembre 2011




1.Posté par QUELLE HONTE !!!! le 22/11/2011 02:57
Quel dommage. Wade nous améne des négriers. Je n'en reviens pas. J'ai aujourd'hui tres mal pour le Sénégal. A t-on besoin de pseudo juristes francais et americains, oci brillant k'ils soient pour lire la constitution du Sénégal.
Autant dire aux étudiants en droit d'aller faire leur cours aux usa et en france des lors que, pour wade, nos emminents constitutionnalistes senegalais ne font pas la job.
Wade n'a aucun respect pour les senegalais, Aujourd'hui, je suis tentee de dire que le president semble avoir le complexe du blanc (maybe le complexe de son fils). Li mom pouvoir diarouko. Sama khol bi sakh dafa méti ci séminaire international bi.

SENEGALAIS, SENEGALAISE, LEVONS-NOUS NAK POUR NOTRE DIGNITÉ. NOUS NE DEVONS PAS ACCEPTER CET INSULTE.... LOU EUP TOUROU.... C'EN EST TROP CETTE FOIS.

AU M23, IL EST GRAND TEMPS DE FAIRE LE NECESSAIRE POUR QUE WADE S'EN AILLE. LI DAFA MÉTI WAY.

Je suis une sénégalaise, loin des partis politiques. Alors, kou meu saga fayouna d'avance.
LE SENEGAL NE MERITE PAS CELA. J'AI MAL, J'AI TRES MAL POUR MON PAYS.

2.Posté par LUI le 22/11/2011 08:18
C LA LOGE MACONNIQUE ILS SONT OBLIGES DE SOUTENIR

3.Posté par le lébou le 22/11/2011 08:25
MAÇON QUAND TU NOUS TIENS. Il est évident que les francs-maçons ne se désavouent jamais en public.

4.Posté par paul camara le 23/11/2011 02:09
MR SOULEYMANE vous avez insulté nos professeurs ceux a qui nous avons confié la formation de nos cadres dans ce secteur pour vous ce sont des apprentis pour vous ce sont vos mercenairs blancs qui sont plus forts ainsi vous ecrasez cette université qui vous a formé cest de l'ingratitude;
Vous avez utilisé l'argent du peuple pour regler des preoccupations politiques car ce' n'est pas le FAL2012 qui a organisé cest là une honte .Quelqu'un dans vos rangs a bien dit ( QUE LA MESSE EST DITE ) et cest vrai car ce seminaire a étè organisé par le president de la republique qui a offert un cocktail et son gouvrnement ,considerant cette démarche et vue que les élèments du conseil constitutionel ont étè nommé par le président .COCLUSION le cc dira oui ! MAIS QU'ELLE SERA LA REACTION DU PEUPLE ?
Prenez vos responsabilités mais s'il vous plait ne nous demander d'accepter tout comme des moutons ,respectez ce peuple

5.Posté par khady77 le 23/11/2011 03:36
Le peuple n'a plus rien a attendre du conseil constitutionnel car nous azvons là un seminaire organisait par le president de la republique et son gouvernement,qui ont meme offert un coocktail aux participant , alors les conclusions de ce seminaire seront les photocopies des conclusions du conseil constitutionnel . Nous pouvons dire que lle conseil constitrutionnel est mort ce jour . Avec cet exercice notre université a étè insulté ,notre peuple abusé . A LOPPOSITION ET AU PEUPLE DE PRENDRE SES RESPONSABILITES LE MONDE NOUS REGARDE NOUS N'ACCEPTERONS PAS DETRE COLONNISE 3FOIS

VIVE LE SENEGAL VIVE LE M23



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016