Souleymane Camara appelle au maintien des "cadres expérimentés" en équipe nationale


L’attaquant sénégalais de Montpellier (France), Souleymane Camara, dont la carrière internationale s’est arrêtée en 2012, appelle au maintien en équipe nationale des "cadres expérimentés", dans le but de donner à la sélection davantage de chances de succès.
 
"Dans chaque équipe de football, que ce soit en club ou en sélection, on a toujours besoin de joueurs d’expérience pour faire de bons résultats", a estimé l’attaquant international dans un entretien à l’APS.
 
"Si nous avons réussi avec Montpellier à remporter le titre de champion de France en 2012, c’est parce qu’il y avait une vraie osmose entre les jeunes talents et les cadres expérimentés", a rappelé Camara, actuellement en vacances au Sénégal.
 
Agé de 34 ans, il a prolongé d’une année son contrat avec le club français de Ligue 1 où il est arrivé en 2008.
 
Revenant sur la génération de 2002, qui a réussi les meilleurs résultats de l’histoire du football national, avec une qualification en finale de la CAN et un quart de finale en Coupe du monde, il a rappelé qu’il y avait en son sein de jeunes talents, mais aussi des joueurs expérimentés.
 
Parmi ces derniers, Souleymane Camara, cite Amara Traoré, Pape Malick Diop, Pape Sarr et Omar Daf, qui avaient déjà joué une phase finale de CAN en 2000.
 
"Ces joueurs ont su apporter leur vécu et leur expérience pour booster les uns et les autres, surtout en ce qui concerne la motivation", a-t-il rappelé.
 
Il existe actuellement "un gros potentiel et du grand talent" chez les joueurs de la sélection nationale, mais ce serait une erreur de jeter hors du groupe des cadres qui ont une expérience utile pour les matchs-couperets, selon Camara.
 
"Je suis convaincu que si tout le monde tire dans le même sens, ce groupe peut nous valoir de grosses satisfactions", a assuré l’attaquant international.
 
L’équipe du Sénégal a entamé samedi dernier un stage de préparation de son match amical international prévu lundi, contre l’Ouganda, et d’une autre rencontre fixée au samedi 10 juin, contre la Guinée-Equatoriale, pour la première journée des éliminatoires de la CAN 2019.
 
Les deux autres adversaires du groupe de qualification, pour le Sénégal, sont le Soudan et Madagascar.
 
Soudanais et Malgaches seront opposés pour le second match du groupe de qualification en perspective de la prochaine CAN prévue au Cameroun.
 
Après le match éliminatoire de la CAN 2019 en juin, les Lions vont démarrer en août les qualifications à la Coupe du monde 2018, contre les Etalons du Burkina Faso.
 
Le Sénégal est troisième du groupe, derrière l’Afrique du Sud (4 points+1) et le Burkina Faso, le leader (4 points+2).
 
Le Cap-Vert occupe la dernière place du groupe. Il a perdu ses deux premiers matchs.
Vendredi 2 Juin 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :