Sortie du ministre de tutelle sur la situation déplorable qui sévit à l'Ucad: Ce que Mary Teuw Niane n'a pas dit...


Sortie du ministre de tutelle sur la situation déplorable qui sévit à l'Ucad: Ce que Mary Teuw Niane n'a pas dit...
DAKARACTU.COM Suite au coup de gueule, ou disons plutôt au ras le bol des étudiants qui déploraient véhémentement leurs délicates conditions d'existence, essentiellement dues au retard de paiement de leurs maigres bourses, le ministre de tutelle est monté au créneau pour réagir. Seulement, Mary Teuw Niane, pour ne pas le nommer, s'en est singulièrement pris au régime sortant, qu'il a systématiquement rendu coupable de cette situation déplorable à plus d'un titre.
En effet, il a affirmé avoir découvert un nombre important d'étudiants qui émargeaient au Coud en tant que boursiers, sans y avoir droit. Question cependant à son endroit : pourquoi a-t-il attendu si longtemps pour dénoncer ces bourses indûment payées alors,qu'il a été recteur du temps de Wade, et ministre de tutelle depuis plusieurs mois? Autre temps,...
Samedi 24 Mai 2014
Dakaractu




1.Posté par Ndiaye le 24/05/2014 08:51
Question pertinente. Ha la politique!!!!!. On était bleu hier on disait rien, on devient marron aujourd'hui et on accuse bleu. Au Sénégal, voilà deux types de personnes s'ils sont malhonnêtes le deviennent foncièrement: c'est l'intellectuel et le paysan.

2.Posté par Libre et librement le 24/05/2014 09:13
Il en panne de morale

3.Posté par OUSMANE GUEYE le 24/05/2014 11:05
La pensée d’un ancien étudiant de l’UCAD
Chères amis, à vous les internautes, je me permets de me prononcer sur la situation actuelle de notre très chère UCAD, pour vous dire que les images que nous voyons ne nous honorent pas.
L’université a vocation à être le temple du savoir et non un refuge pour des êtres malintentionnés et égoïstes à la recherche de notoriété. A vous les étudiants digne de ce nom n’acceptez pas d’être instrumentalisés, Faites face à, vos responsabilités, souvenez –vous que êtes pour la plus part des soutiens de familles, des ambassadeurs, des références pour vos frères et sœurs. Les nombreux sacrifices que vos parents vous ont consacrés et les investissements fournis par l’Etat devraient en principe vous t inspirer motivation et persévérance dans vos études.
A l’Etat, j’exhorte à plus de retenue et au respect de ses engagements : que les bourses soient payées à temps pour le bien être de tout un chacun.
A vous chères étudiants et délégués en particulier, je vous appelle au patriotisme, au respect de nos institutions, soyez à la hauteur de vos titres ; il est inadmissible à la limite honteux de voir des étudiants qui aspirent à être les futures dirigeants de notre Sénégal, détruire des biens publics pour manifester leurs mécontentement.
Et pour autant les revendications à la base de ces affrontements sont pour la plus part basées sur des considérations largement dépassées. Si nous volons une université compétitive, des diplômes reconnus sur le plan international, alors mes chères camarades, chères étudiants, acceptez ces changements aussi difficiles qu’elles puissent être. Il n’existe pas dans ce monde, un pays qui octroie des bourses à tous ses étudiants, encore moins des Masters pour tous, j’en connais pas dans aucune université. Les bourses sont octroyés soit pour récompenser un résultat (mérite), soit pallier à des défauts de ressources (critères sociaux). Permettez-moi de rappeler encore que la bourse n’est pas un salaire, c’est une pension destinée à financer des études, elle se mérite.
Chères étudiants, excusez ma franchise, mais je pense quoi qu’il en soit ces réformes finiront par s’instaurer parce qu’étant le reflet des modèles standards qui s’imposent à toutes les universités, donc ne vous attendez pas à ce que l’UCAD soit une exception à la règle. L’université n’est pas une demeure, c’est une passerelle, destiné à former des produits aptes à servir dans la vie active. Alors ne soyez pas dupé ne perdez plus de temps, rejoignez les amphis car ditons souvent LOST TIMES IS NEVER FOUND AGAIN …

4.Posté par welainde le 25/05/2014 12:20
Si la révendication est légitime, personne ne peut tolérer les casses.On ne peut pas crier qu'on n'est victime d'une injustice et être injuste soi-même en s'attaquant aux biens du peuple sénégalais durement acquis.Ceux qui détruisent les biens de l'Université doivent être arrêtés et remis à la justice.Ils seront définitivement exclus de l'université.Tolérance zero.Ils n'ont pas leur place dans ce Temple du Savoir.Qu'ils aillent se plaindre auprès de ces lâches qui les manipulent .

5.Posté par sarr le 26/05/2014 12:45
a ndiaye.pouvait il le savoir,



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016