Sortie de Robert Sagna: les femmes du RFI réagissent


Sortie de Robert Sagna: les femmes du RFI réagissent
DAKARACTU.COM Suite à la sortie de Robert Sagna sur la situation en Casamance, les femmes du RFI réagissent en accusant ce dernier de les avoir plagiées. Le mouvement RFI qui a, à sa tete, l'ancien ministre d'Etat, Mme Innocence Ntap Ndiaye est très remonté contre Robert Sagna. Selon Mme Innocence Ntap Ndiaye, qui est aujourd hui consultante internationale "c'est peut être une convergence de vues.Si tel est le cas , c'est bien pour la marche du processus de paix". Mme Ndiaye poursuit en disant:
"Personne ne peut m'écarter de ce processus dans lequel je suis impliquée depuis bien des années"
Pour rappel , Mme NDiaye avait été cooptée comme  membre de la Commission Nationale de Gestion de la Paix mise en place en 1991.
Très remontée contre Robert Sagna, Innocence Ntap Ndiaye déclare: " la question de la paix  en Casamance n'est pas une question de régime et elle transcende l'appartenance partisane. Mon interlocuteur sur ce dossier,  c'est le Président Macky Sall. Et lui seul .C'est ce qui est important pour moi. Et il me consulte régulièrement sur ce dossier (sic)". Avant de rajouter que: "Robert Sagna a toujours eu des difficultés à collaborer avec des consciences individuelles fortes. C'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles son action est contestée par le Cercle des Intellectuels de la Casamance. Il s'attache plus à une gestion événementielle de la crise. Je comprends que son groupe de réflexion saute sur cette déclaration. J'ai vécu avec beaucoup de peine l'overdose médiatique lors de la libération des otages. C'est regrettable pour un homme qui a enregistré le temps de présence le plus long dans un Gouvernement du Sénégal - un quart de siècle soit 25 ans.
Et pour démontrer qu'il a plagié le mouvement RFI, Innocence Ntap Ndiaye nous fait parvenir leur déclaration signée le 22 Juin dernier lors de leur assemblée générale à Ziguinchor.


                           DECLARATION
          DU  RESEAU DES FEMMES  INNOCENTES (RFI)
                          DATE : 22/06/2013
                           LIEU : ZIGUINCHOR



Le Réseau des Femmes Innocentes (RFI) réuni en Assemblée Générale le samedi  22 Juin 2013 à Ziguinchor a en marge de ses travaux, analysé la situation afférente à la sauvegarde et à la consolidation de l’ordre civil en Casamance.
            Cette concertation porte toutes les problématiques inhérentes à l’encadrement de la paix au Sud  du Sénégal, son développement et de la socialisation
            Au terme de ses travaux le RFI a conçu  une déclaration pour apporter à son tour, son offre  de la paix.
  1. Considérant que l’Etat a la responsabilité de renforcer l’ordre civil
national qui reste, pour toutes les populations du Sénégal la seule sureté  qui vaille et le socle sur lequel repose l’épais rempart qui garantit la solidarité de notre commun vouloir de vie commune.
 
  1. Considérant l’enjeu que constituent la sauvegarde et la consolidation de la paix au Sud du Sénégal,
 
  1. Considérant l’impact de toutes les initiatives déployées pour que les populations de la Casamance s’émancipent s’épanouissent et vivent sans perturbations violentes,
 
  1. Considérant les avancées significatives réalisées en vue de réduire l’insécurité, voire, la conflictualité qui retarde le développement local en Casamance,
 
  1. Considérant les efforts entrepris par l’Etat, la synergie mise en action par tous les acteurs engagés pour le rétablissement de l’équilibre citoyen et l’amorce d’un développement auto centre en Casamance,
 
 
 
 
 
  1. Saluant l’abnégation et la détermination des organisations de la société civile, notamment, le fascinant discernement des institutions confessionnelles, de l’associatif féminin, du mouvement citoyen, des dirigeants politiques  locaux et de la diaspora,
 
  1. Se félicitant des récentes approches développés pour que la paix soit totale au sud du Sénégal, grâce à l’implication des pays voisins, la Gambie et le Guinée Bissau,
 
  1. Propose l’élaboration  d’un procédé  en organisation  administrative capable de  réduire  sans passer par un statut spécial, le niveau des dysfonctionnements qui sont à la base de la conflictualité, pendant plusieurs années  de la paix sociale en Casamance  conformément à l’acte III de la décentralisation,
 
  1. Suggère la tenue d’une concertation nationale pour définir paramètres 
d’une solution politique définitive basée sur  le réalisme et l’esprit du compromis,
 
  1.  Approuve, avec satisfaction totale, la décision du Forum des Femmes Francophones d’organiser une marche nationale des femmes pour démontrer l’engagement des femmes pour un retour de la paix en Casamance
 
 
                       
 
                                                                       Fait à Ziguinchor  le 22 Juin 2013
 
                                                                      
                                                                       RESEAU DES FEMMES INNOCENTES (RFI) 
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                       
 

 
Dakaractu2




Jeudi 1 Août 2013
Notez


1.Posté par Diatta Zig le 01/08/2013 15:23
Vraiment le ridicule ne tu jamais cette femme. Tu dois madame avoir honte de parler de cette façon à Monsieur Robert Sagna. Tu n'es qu'une usurpateur . La Casamance t'a vomie MADAME . D’ailleurs tu n'es même pas de la Casamance. N’essaye jamais de tromper l'opinion sur ta casamancité. Laissé Robert travaillé pour la Casamance. Robert n'a pas besoin de ce sac de riz que la mairie de Ziguinchor t'a remis le lundi est que tu n'a même pas décliné. C'est honteux de prendre un sac de riz d'une institution que tu a quitter depuis 04 ans . Chaque année elle ne te voie que pour récupérer un sac de la honte

2.Posté par Fili le 01/08/2013 17:58
RFI...
QUELLE DENOMINATION IDIOTE!

3.Posté par yaya souané le 01/08/2013 23:45
Bonjour tout le monde, j voudrais d'abord signaler que je suis aussi casamançais. En fait, je suis aussi préoccupé par cette crise comme tout bon sénégalais en général et tout comme bon casamançais en particulier. Je ne m'inscris pas dans cette logique de tiraillements je voudrais juste inviter tous les acteurs de recherche de pax : Etat particuliers organisations--- de travailler en collaboration pour le retour définitif de la paix dans cette parte sud du Sénégal. Je voudrais aussi invité les autres sénégalais notamment ceux qui croient que ce conflit ne les intéressent pas parce qu'ils n'ont pas de parents en Casamance, à considérer ce conflit comme une préoccupation de tous les sénégalais sans aucune distinction

4.Posté par Amine le 05/08/2013 09:28
BIEN PARLE MON FRERE YAYA

5.Posté par radias le 06/08/2013 15:39
innocence roule pour les sous et pas pour la Casamance ni pour le senegal.
elle a une folle envie d'encaisser de l'argent remis par les motards du palais chez elle

6.Posté par Zeus le 19/08/2013 09:24
Réseau des femmes innocentes ! Est-ce que quelqu'un peut m'expliquer c'est quoi ce machin? Depuis quand cette femme là fait-elle des choses de façon innocente ? J'en doute vraiment, car elle a toujours tout calculé cette vipère, au point d'user parfois de méthodes indignes à son âge pour accéder au pouvoir.



Dans la même rubrique :