Sortie d’Idrissa Seck : Le faux calcul du commentateur


Sortie d’Idrissa Seck : Le faux calcul du commentateur
Dans deux récentes sorties dans la presse, le leader du parti Rewmi semble, dans une démarche médiatico-politique, surfer entre ancrage à Bennoo Bokk Yaakaar et appel du pied au parti de son ex mentor en repos à Versailles. Parait-il, le maitre aurait laissé plus de 400 milliards dans les caisses de l’Etat. En essayant de défendre Wade sous ce rapport, le leader de Rewmi ne veut pas que jouer dans le même registre que les partisans actuels du Pape du Sopi. Il lance un clin d’œil à ses amis d’hier en disgrâce politique du fait d’affaires qui ont fini de mettre ce pays à genou. Jusqu’où ira ce clin d’œil ?

Cette stratégie miserait sur une retrouvaille sans gants de pudeur demain avec les copains et anticiperait sur une rupture demain d’avec Benno Bokk Yaakar.



En vérité, le leader de Rewmi cherche aussi à irriter les militants et responsables de l’APR pour les pousser à l’arrogance d’une rupture pour cause de « simple délit d’opinion ». Il veut Idrissa qu’on l’attaque avec véhémence pour simplement avoir donné un avis sur la marche du pays. Cela participe de la même stratégie de victimisation après le douloureux passage des larmes en live.



L’APR ne doit pas tomber dans le piège de l’arrogance par réponse disproportionnée. Nous devons rétablir la vérité des faits et expliquer au peuple le projet. Nous ne devons pas jouer dans le registre de celui qui aime les petites phrases et le moi haïssable (33 fois le leader de Rewmi a utilisé le « je » dans son interview à D.Media !).



Idrissa, classé 5ème lors de la dernière présidentielle veut revenir par l’ascenseur médiatique à coups d’attaques. Il veut une focalisation entre lui et le Président Macky pour se positionner en challenger en 2017. Heureusement que le Chef de l’État a traité avec hauteur les commentaires de cet allié de simple circonstance. Il reste les militants de l’APR qui ne doivent pas donner de riposte disproportionnée et inintelligente de nature à donner au «commentateur» politique l’aubaine de la surenchère. Une telle réponse pourrait tomber dans une perception populaire comme arrogante. Il est clair qu’Idrissa n’ira pas avec l’APR aux prochaines élections locales. Quitte à s’allier avec le PDS, il voudra peser pour gagner un diplôme de principal opposant au Président Macky. L’APR à intérêt à travailler (et non le proclamer urbi et orbi) dans la perspective d’une élection sans alliance avec le Rewmi. Le faisant, nous ne devons pas verser dans la polémique de ceux qui, à défaut d’avoir la présence physique à la base, veulent à coup d’éclats médiatiques donner l’illusion d’un poids factice.

La meilleure des réponses à la prétention, c’est de lui laisser le droit d’être prétentieux tout en s’adressant au peuple dont l’impatience est certes manifeste mais intelligente. Le peuple sénégalais à besoin d’une claire explication de la traduction concrète du projet agricole unique issue d’absorption de l’emploi de masse. Le Président Macky est fortement sur le projet qui, demain, pourrait changer le visage de ce pays sorti des abimes d’un régime prédateur que le «commentateur» essaie de disculper avec plus de 400 milliards laissés parait-il par le maitre adoré. Il a le «commentateur» omis à dessein de dire que dans le legs du maitre il y avait aussi et hélas les dix fardeaux ci-dessous :



la hausse des prix des denrées de premières necessité,
l’imminence d’une année blanche après une longue grève du personnel enseignant,
une campagne agricole pas du tout préparée
une famine pointant le bout du nez dans certaines contrées du pays en milieu rural
une baisse de plus de 2 points de croissance entre 2010 et 2011 (4,3% en 2010 contre 2,1% en 2011 dont une croissance négative de -2% du secteur primaire),
un déficit des finances publiques de 6,7% en fin juin 2012,
une dette de plus de 3000 milliards,
un budget 2012 largement entamé en termes de dépenses électoralistes douteuses sans lien avec les priorités nationales
une démocratie mise sens dessus-dessous
des vertus saccagées.


Si le «commentateur» politique de Rewmi n’a pas parlé de ce legs en dix points négatifs, c’est sans doute pour minimiser l’effort immense du Président Macky Sall et du gouvernement du Premier Ministre Abdoul Mbaye. Après un an le Sénégal n’a certes pas tout réglé, mais il est sur les bons rails. Le dire n’est pas prétentieux Monsieur le «commentateur» prétentieux !

Juste pour finir le «commentateur» doit savoir que la petitesse des moyens et l’ampleur de la situation sont des éléments d’appréciation du travail. Sauf si celui qui apprécie prend son impatience d’arriver à 2017 pour l’impatience d’un peuple qui est tout sauf amnésique. Le peuple ne croit plus au projet individualiste des marchands d’illusions ! Le peuple veut l’humilité et le pragmatisme !

L’APR doit travailler et donner la meilleure des réponses au commentateur. Cette réponse passe par l’emploi de masse dans le seul secteur capable d’absorber le chaumage : le secteur agricole que nous devons rendre attractif et attrayant pour le peuple.

Si le «commentateur» parle du secteur agricole, c’est pour donner demain l’impression de nous avoir indiqué le chemin ; ce qui n’est pas le cas puisque le Président Macky Sall à une claire conscience de la priorité agricole.

L’autre ruse du «commentateur» est qu’il va dire beaucoup de choses pour jouer sur tous les registres afin de pouvoir dire demain (parlant de nos réussites) : « C’était mes idées, je l’avais dit ».

« Je », terme qu’aime bien le «commentateur» dans son « jeu de dupes ». Idrissa Seck est dans une partie d’échec. Il misera beaucoup en oubliant que le peuple d’après 23 » juin sait reconnaître la sincérité des propos et des actes.



Mamadou NDIONE

Mandione15@gmail.com

Cadre APR




Mercredi 3 Avril 2013
Notez


1.Posté par sénégalais le 03/04/2013 05:35
Pourquoi vous n'essayez pas de tirer la bonne graine de l'ivraie, vous aperistes, au lieu d'être là à toujours chercher des reponses pour souligner soit l'arrogance de Idrissa Seck, soit "son satanisme" ? C'est au peuple que vous devrez rendre compte, et il est pas encore satisfait. C'est ce que dit Idrissa Seck. En quoi il mérite toutes ses attaques ? Cela exprime clairement l'hostilité des aperistes envers Idy. Travaillez et fermez là, mo gueune ci yen

2.Posté par Le commentateur est nu le 03/04/2013 06:48
Merci pour cette brillante contribution qui met à nu les raccourcis du commentateur manipulateur et diffamateur. Vous avez raison, le peuple a gagné en maturité. Nous refuserons de suivre un type qui n'a pas su construire grand chose en tant que PM et qui fait le plus facile métier du monde à présent: critiquer.
Le grand problème c'est que avec sa langue fielleuse il va coûter au pays 1 à 2 points de croissance. La campagne électorale permanente qu'il veut imposer à la classe politique en tant que politicien richissime mais oisif est malheureusement synonyme de baisse de productivité. C'est pourquoi les alliés devraient faire une alliance sacrée autour de la République et ne donner qu'une d'une voix concise et rigoureuse une réponse ferme à ses balivernes!

3.Posté par Ndoye paris le 03/04/2013 07:04
votre analyse est extrêmement pertinente il serait important que tout membre de LAPR s'imprègne de votre conclusion pour ne pas propulser Mr Seck sur orbite il cherche bel et bien a regagner la sympathie des sénégalais

4.Posté par lapin le 03/04/2013 10:13
des singe on en trouve beaucoups à l'APR

5.Posté par le gta le 03/04/2013 10:17
un texte tres pertinent tu as raison ce idrassa seck ne merite meme pas de reponse c'est un rancunier un homme sans valeur un grand menteur

6.Posté par bmbdt le 03/04/2013 10:38
saway lingadéf yombana torop yawite wakh nga bamou bakhdé

7.Posté par Bounkhatab le 03/04/2013 13:16
Vous avez tout compris monsieur Ndione. Malheureusement, a part Macky, les autres APR reaissent tres mal.

8.Posté par Pa Thiam le 03/04/2013 16:26
Dans cette République nommée Le Sénégal, en ces moments difficile, il est extrêmement important d'avoir la tête sur les épaules. Malheureusement, parmi les sénégalais, il y a en certains qui veulent tout faire pour capoter les espoirs du peuple. Nous voulons indexer du doigt Idrissa Seck le Guignol de la République. Mentir déshonore a dit quelqu'un. Ecouter Idrissa parler c'est vomir à tout bout de champ; C'est un monsieur qui vraiment dérange les sénégalais. Il le sait bien. Mais la faute incombe à la presse qui lui ouvre ses colonnes et micros;

9.Posté par mamadou le 03/04/2013 19:15
Oui lapin vous avez raison des gens malhonnêtes il y en a énormément dans l'APR. Ce monsieur qui s'est fendu d'un commentaire aussi peu scientifique se voit féliciter pour sa "pertinence". Et heureusement ce sont des gens qui osent utiliser des termes aussi désobligeants que "écouter .....c'est vomir tout le temps" qui le font. Si des gens parlant de personnes aussi respectables que chacun de nous osent parler ainsi alors ils ne font que décliner toute leur personnalité. Et c'est ce type de personne qui remplit l'APR et compte tirer profit de leur "combat" pour défendre Maky!!!
Au fait au delà de ce débat autour de la santé financière du pays après Wade qu'a entreprit le régime de Maky pour juste matérialiser son engagement dans son combat pour éradication des dix points négatifs que Mr le cadre a cité?
Qu'a t - on fait pour diminuer denrées de premières nécessités? un peu de poudre aux yeux et la suite est connue.
Pour la stabilisation de l'espace scolaire après la longue grève d'une partie des enseignants du moyen - secondaire? La tactique qu'utilise le gouvernement du Sénégal c'est diaboliser tous les enseignants pour qu'ils aient peur de réclamer ce qui leur est parfois du ou qui tend à rendre l’éducation de nos enfants meilleure !! A ce propos je précise, connaissant ce système parce qu’y ayant passé 20 années de ma vie, que les enseignants ont repris les cours par peur d'être responsables d'une année blanche et ce n'est pas parce que l'état a fait quoi qu ce soit!!
Pour la dette du pays au rythme où va l'endettement du pays nous tendrons vers les 4000milliards de dettes contractées par l'état du Sénégal entre 2012 et 2017!! Et pour faire quoi?
Sur chacun des points négatifs cités on peut montrer l'immobilisme du régime et parfois même son manque d'honnêteté!!!!!! Ce régime, Idy inclus, a tout basé sur le mensonge!!!
Il est temps qu'on commence à nous dire la vérité!!! Ils sont détenteurs d'un pouvoir que chaque Sénégalais leur a conféré et chacun de nous a le droit d'être édifié sur ce qui se passe.
Tous les politiciens, en prétendant que nous sommes intelligents et mûrs, nous bernent!!! Si nous n'avons pas la bonne information et les outils pour les analyser ils nous feront consommer tout ce qu'ils veulent et ils le font bien d'ailleurs!!!
Et ce sont ces Mr de l'APR, on aurait du dire âpre, qui parlent d'humilité? Se souviennent ils de ce que fût leur mentor? Qui a voté sans pièce et obligé les gens à laisser voter ses militants jusqu'à une heure indue? Qui a traité en 2006 / 2007 les enseignants de criminels? Qui a dit en parlant à des opposants au régime de Wade qu'un deuxième tour est un luxe qu'on ne devait pas se permettre dans nos états? Qui a fait l'éloge de Wade au point de le comparer à Roosevelt, Napoléon?
Non arrêtez, nous n'avons pas oublié, en élisant nous avons juste choisi le Sénégal en protégeant sa démocratie, son texte fondamental!!!
Enfin regardez les écrits sur les murs et autres espaces, qui traite t on de traitre? Et c'était la conviction de beaucoup des compagnons d'aujourd'hui de Mr le Président.
Que cesse ce compagnonnage de dupes, ce deal contre le pays!!! Benno bok yakaar est une alliance contre le Sénégal et pour le partage de prébendes c'est tout!!! Ceux qui ont élu Maky ce sont les Sénégalais pas les appareils et ceux qui ont réussi à le faire accepter ce sont ceux qui l'ont amené au deuxième tour. C'est avec sa coalition "Macky 2012" qu'il a gagné que les autres le laissent gouverner.

10.Posté par fatou le 08/04/2013 18:42
les apéristes vous nous fatigué en matiére de mensonge vous étiez les meilleurs a la matiere de réplique encore meilleur en matiere d arrogance n en parlons pas travailler et taisez vous c tt comme votre papa idy la dit ils vous reste 3ANS donc gorgorlou léne

11.Posté par astou le 08/04/2013 18:46
nous les sénégalais ont né pas dupe déké léne ay fénné rek pourkoi avoir attendu le sorti d idy pr éclaircir certain chose tel que le caisse de l etat etait vide et autre epuis épargné nous vos chiffres ki ne sont jamais exacte

12.Posté par papis le 08/04/2013 18:50
on na pas besoin d un gouvernement qui nous ment du matin au soir et ki sont incapable de nous sortir de cette situation qu on vit travailler s est mieux les années fil vite vous devriez remercié idy ki essaye de vous ouvrir les yeux



Dans la même rubrique :