Somme remise au candidat Macky Sall : les avocats de Lamine Diack nient et rejettent toute vélléité d'enrichissement personnel


Le président Lamine Diack affirme qu’il n’a jamais remis la moindre somme d’argent au candidat Macky Sall devenu président du Sénégal, pas plus qu’à ses chargés de campagne électorale. Tout, dans ses déclarations à la police comme au juge d’instruction, le démontre. Toute contribution qui serait venue de Russie au Sénégal n’a aucun lien avec les fonctions ni avec les actions de M. Lamine Diack en sa qualité de président de L’IAAF. Il réaffirme enfin qu’il n’a ni recherché ni obtenu un enrichissement personnel.
 
Les avocats soussignés déplorent la publication d’éléments du dossier sortis de leur contexte et souhaitent que l’instruction judiciaire qui commence, se poursuive dans la sérénité.
Paris, le 19 Décembre 2015

Bâtonnier Daouda Diop (Reims)
Bâtonnier Christian Charrière-Bournazel (Paris)        
Me Alexandre Varaut (Membre du Conseil de l’Ordre – Paris)
 
Samedi 19 Décembre 2015
Dakar actu




1.Posté par Kendofoul le 19/12/2015 19:40
Toutes les publications, tous les avocats du monde entier peuvent signer. Il n'empêche les sénégalais seront toujours persuadés que MACKY est complètement mouillé dans cette affaire.
Ca ne sert a rien de se dédouaner.
Même un démenti du journal le monde n'échangera rien. Le mal est fait. Définitivement.
AVEC CA MACKY NE POURRA PLUS EMPRISONNER UN DÉLINQUANT. ET POUR CAUSE.
FINI LA CREI ET LES DISCOURS DE BONNE GOUVERNANCE

2.Posté par SALL le 20/12/2015 00:17
Tous les sénégalais attendent des réponses claires et justes devant l’immensité des accusations du journal le Monde concernant le dossier Lamine Diack et le financement de la campagne électorale de 2012 de l'APR (tout le monde vous écoute…).

3.Posté par seydina le 20/12/2015 01:06
Je suis vraiement sidéré par le niveau très faible d analyse des gens dans cette affaites Lamine Diack si ce n est la mauvaise foi manifeste de politiciens véreux. Très sérieusement il n ya que 2 choses à retenir: 1- primo, si les propos prétés à Diak sont avérés, il s agit d aveux tres graves et qui appelle à la prudence ceux qui ont reagi de manière épidermique à l entame de cette affaire. Deuxiemement, le mobile invoqué( financer une opposition) ne saurait prosperer pour justifier la corruption. C est trop facile et c est comme celui qui dirait que j ai volé pour construire des mosquéés. Les propos de une telle personne ne doivent pas servir à salir honorabilité d une quelconque personne a fortiori un président de la république.

4.Posté par yadoff le 20/12/2015 01:18
Espèce de haineux! Pas moi en tout cas,je ferais exception et je ne me fonderai pas sur les faits relatés dans la presse.J'attends d'avoir les preuves que le président a effectivement reçu cet argent.

5.Posté par Mamadou D Ndiaye le 20/12/2015 03:38

6.Posté par Mohamed le 20/12/2015 07:00
Après le dossier de Guillaume SORO, pdt de l'AN ivoirienne, voilà que celui de Lamine DIACK monte d'un cran avec
ses prétendus aveux mouillant le candidat Macky SALL à la présidentielle de 2012. Simultanément, on lance une
cabale contre le pdt de l'AN sénégalaise Moustapha NIASSE. Et dans les trois cas qui voit-on manier le bâton?
La même justice française pardi. Nos dirigeants finiront par comprendre un jour où se trouvent les intérêts de l'Afrique.



Dans la même rubrique :