Sommé par voie d’huissier de prouver ses accusations de chantage et d’extorsion de fonds contre Serigne Diagne, Cheikh Amar dépose enfin sa citation directe pour…diffamation. (DOCUMENTS)


Sommé par voie d’huissier de prouver ses accusations de chantage et d’extorsion de fonds contre Serigne Diagne, Cheikh Amar dépose enfin sa citation directe pour…diffamation. (DOCUMENTS)
DAKARACTU.COM Le 8 mai 2014, Dakaractu.com publiait un article contenant des propos d’un proche d’Abdoulaye Wade, qui soutenait que contrairement à ce qui était divulgué dans la presse, Cheikh Amar n’était pas un facilitateur de prétendues négociations entre l’ancien chef d’état et Macky Sall. Cet homme, contacté par Dakaractu ajoutait même que Cheikh Amar n’avait pas rencontré Abdoulaye Wade depuis des lustres et que leurs rapports s’étaient beaucoup dégradés du fait qu’en sus, Amar devait une somme d’argent importante au patron des libéraux.

N’ayant pu empêcher la sortie de ce papier, malgré des pressions et des appels insistants de sa part à Serigne Diagne, et au lieu de contester les propos contenus dans cet article, Cheikh Amar convoqua chez lui, le ban et l’arrière ban des journalistes à sa dévotion, pour leur narrer une abracadabrante histoire de tentative de chantage et d’extorsion de fonds de la part de Serigne Diagne qui aurait avorté et qui aurait valu la publication de cet article en guise de rétorsion.  Ces plumes dévouées et rassasiées jusqu’à en perdre le bon sens, se firent l’écho et dans un bel ensemble, d’une plainte qui avait d’ailleurs été déposée contre Serigne Diagne, pour écrivirent-ils imprudemment, chantage et tentative  d’extorsion de fonds, pour un montant de 10 millions.

Le 12 mai, Serigne Diagne dépose chez un huissier, par le  biais de ses avocats, une sommation interpellative, visant Cheikh Amar et l’enjoignant de prouver la tentative de chantage et d’extorsion de fonds ; Serigne Diagne ayant transmis prudemment les preuves des appels implorants de Cheikh Amar sur son téléphone. Depuis cette date, Cheikh Amar a systématiquement refusé de prendre l’huissier au téléphone, refusé de prendre la sommation interpellative que Serigne Diagne lui a servie, et a déclaré à l’huissier qu’il n’avait pas à lui répondre tant qu’il n’avait pas vu ses avocats. Du 16 mai au 27, pas de réponse, mais surtout, encore moins de plainte parvenue à Serigne Diagne, pour, comme clamé à la une des journaux, chantage et extorsion de fonds.

Mais il ne faut jamais désespérer, la plainte de Cheikh Amar arrive enfin le 27 mai. Mais, oh !surprise, elle ne contient pas, comme c’est bizarre, les motifs d’extorsion de fonds et de chantage, mais de simple diffamation. La citation servie à Serigne Diagne, ne fait nulle part allusion à un quelconque chantage, encore moins à une extorsion de fonds avortée. Mais une litanie indigeste de reproches aux « prétendus » journalistes comme précisé dans sa plainte, qui passeraient leur temps à lui demander de l’argent. En quoi cela concerne Dakaractu ? Point de réponse…

Il est vrai qu’attendu sur le terrain des preuves à fournir, concernant ses allégations mensongères contre Serigne Diagne, et ne pouvant en aligner seulement une, mais sachant que ses tentatives de faire geler l’article en question avaient été consignées et notifiées, Cheikh Amar a changé son fusil d’épaule et convoqué la diffamation.
Il demande réparation pour un montant de 500 millions. Rien que ça! C’est moins glorieux que d’avoir la tête d’un horrible maître-chanteur qui voulait lui extorquer 10 millions.

Peut-être que d’ici le 17 juin, date à laquelle Serigne Diagne est cité à comparaître, et lorsqu’il aura cessé de faire obstacle à la justice, en refusant de prendre connaissance et possession de la sommation interpellative qui a été servie par Serigne Diagne pour qu’il prouve ses accusations insultantes pour la réputation du site d’informations, il pourra toujours dicter à ses journalistes qu’en fait, il se sent juste diffamé.

19 jours pour confondre un journaliste maître-chanteur, c’est un peu long quand même. Mais tout arrive pour qui sait attendre…

Cheikh Amar doit savoir que sa plainte n’éteint pas la sommation interpellative que Serigne Diagne lui  a notifiée par voie d’huissier. Il lui faudra prouver que ce dernier est un redoutable maître-chanteur. Il lui faudra prouver qu’il a été sollicité pour 10 millions contre le retrait du papier infâmant. Il lui faudra prouver que ce n’est pas lui qui a appelé Serigne Diagne pour le supplier. Il lui faudra prouver que ce n’est pas son téléphone et que ce n’est pas sa voix qui supplie Serigne Diagne de ne pas publier.

Cheikh Amar va découvrir, à travers la citation que les avocats de Serigne Diagne vont lui servir, qu’il devra aussi répondre de dénonciation calomnieuse et d’injures publiques pour avoir traité leur client de maître-chanteur et de racketteur.

On s’occupera ensuite de savoir si, ne pas être reçu par Wade, est infâmant et nuisible à quelque réputation que ce soit.
Vivement le 17 juin…


Sommé par voie d’huissier de prouver ses accusations de chantage et d’extorsion de fonds contre Serigne Diagne, Cheikh Amar dépose enfin sa citation directe pour…diffamation. (DOCUMENTS)

Sommé par voie d’huissier de prouver ses accusations de chantage et d’extorsion de fonds contre Serigne Diagne, Cheikh Amar dépose enfin sa citation directe pour…diffamation. (DOCUMENTS)

Sommé par voie d’huissier de prouver ses accusations de chantage et d’extorsion de fonds contre Serigne Diagne, Cheikh Amar dépose enfin sa citation directe pour…diffamation. (DOCUMENTS)

Sommé par voie d’huissier de prouver ses accusations de chantage et d’extorsion de fonds contre Serigne Diagne, Cheikh Amar dépose enfin sa citation directe pour…diffamation. (DOCUMENTS)


Sommé par voie d’huissier de prouver ses accusations de chantage et d’extorsion de fonds contre Serigne Diagne, Cheikh Amar dépose enfin sa citation directe pour…diffamation. (DOCUMENTS)
Jeudi 29 Mai 2014




1.Posté par niang le 29/05/2014 17:00
Cheikh amar est un grand arnaqueur il m a volè beaucoup d argent.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016