Solution technique d’identification des abonnés : Abdou Karim Sall annonce plusieurs actions d’envergure pour la réussite du projet


Le Directeur général de l’ARTP, Abdou Karim Sall, a procédé ce matin à la Direction de l’Automatisation des Fichiers (DAF), en présence des associations de consommateurs et des opérateurs, au lancement officiel de la solution technique d’identification des abonnés aux services de téléphonie mobile. En plus de cette solution de fiabilisation très peu répandue en Afrique, d’autres actions sont en cours de réalisation pour la réussite du projet, selon Abdou Karim Sall, Directeur général de l’autorité de régulation des télécommunications et des postes.
 Il a cité entre autres « la signature par les autorités d’un nouveau décret d’identification des usagers aux services de téléphonie, la fixation d’un délai de six mois à partir de la date de lancement officiel de la solution aux opérateurs, mais aussi le blocage par les opérateurs de toutes les cartes SIM à l’achat tant qu’une identité fiable n’est pas fournie par l’acheteur. »
L’organisation d’opération coup de poing en collaboration avec les forces de l’ordre en vue de lutter contre la vente à la sauvette de cartes SIM et le renforcement du dispositif de cette lutte avec la publication d’un arrêté du ministère du commerce interdisant la vente de cartes SIM dans la rue, est aussi au nombre des actions en cours selon Abdou Karim Sall.
La solution technique d’identification des abonnés devrait permettre aux opérateurs d’authentifier leurs bases de clients déjà identifiés et de vérifier la fiabilité des informations communiquées par les usagers, a rappelé AKS qui a noté par ailleurs que pour sa mise en œuvre, chaque opérateur « a fourni une liaison spécialisée à sa charge pour l’accès à la solution ainsi qu’au serveur. »
La solution sera hébergée dans les locaux de la DAF et sera entièrement gérée par cette dernière.
Le Commissaire Ibrahima DIALLO, Directeur de l'Automatisation du Fichier (DAF) a rappelé qu’en tant que « gestionnaire du répertoire national des personnes physiques, nous permettrons, en partenariat avec les opérateurs, d’identifier de manière certaines les demandeurs de cartes SIM. C’est une occasion offerte pour assainir les différentes base de clients », conclura t-il... 

Mercredi 11 Mai 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :