Snoop Dogg arrêté en Italie avec 400 000 dollars dans des taies d'oreillers

Le rappeur californien s'est fait arrêté par la police financière italienne alors qu'il embarquait dans son jet privé en possession de 422 000 dollars transportés dans des taies d'oreillers. Les autorités ont saisi la moitié de la somme.


La police financière italienne a interpellé, samedi 1er juillet, le célèbre rappeur américain Snoop Dogg avec plus de 400 000 dollars (364 000 euros) en espèces transportés dans des taies d'oreillers à l'aéroport de Lamezia Terme, dans le sud de l’Italie, rapporte la presse locale.

Snoop Dogg, de son vrai nom Calvin Broadus, avait participé à deux spectacles dans le sud de l'Italie et avait gagné l'aéroport de Lamezia Terme pour se rendre au Royaume-Uni où il doit participer dimanche au Kendal Calling Festival.

Au cours des contrôles avant que le rappeur n'embarque sur son jet privé, les policiers l'ont vu en possession de deux sacs, deux taies d'oreillers, qui se sont avérées être remplies d'argent, pour un total de 422 000 dollars. En vertu de la législation italienne en vigueur, interdisant de transporter plus de 10 000 euros en espèces, la police a saisi la moitié de la somme et entamé une enquête.

Test urinaire en Suède

Le rappeur californien n'a pas protesté, demandant simplement à pouvoir partir le plus rapidement possible pour Londres. Selon l'agence, quatre avocats ont été chargés de suivre cette affaire pour le compte du rappeur qui pourrait se voir restituer l'argent restant après le paiement de l'amende prévue par la loi.

La star du hip-hop, connu pour entretenir une relation particulière avec la marijuana, n’a décidemment pas de chances sur le continent européen. La semaine dernière en Suède, il s’était fait brièvement arrêter après avoir donné un concert à Uppsala. Interpellé au cours d’un contrôle routier, le rappeur présentait, selon la presse locale, des signes évidents de consommation de stupéfiants. Après avoir été soumis à un test urinaire, le rappeur avait été relâché.
Dimanche 2 Août 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :