Smokey Bambara (Mouvement Balai Citoyen du Burkina) : «Si on peut prendre l’argent de l’impérialisme pour combattre l’impérialisme, il faut le faire »


Smokey Bambara  (Mouvement Balai Citoyen du Burkina) :  «Si on peut prendre l’argent de l’impérialisme pour combattre l’impérialisme, il faut le faire »
En marge de la conférence de presse organisée par le mouvement Y’en a Marre et  Balai Citoyen, Serge Bambara alias Smokey est d’avis que le combat pour la liberté et la démocratie en Afrique vaut tous les sacrifices. Pour réussir cette longue lutte,  il croit savoir que toute action ou choix doit d’abord être guidé par « le bon sens ».
 
Et justement, explique-t-il, le premier combat que nous devons mener doit commencer par « s’insurger contre le petit conseiller municipal du coin, du petit maire, du petit policier, du petit député, du petit directeur général, du petit ministre, ... avant d’en venir aux puissants lobbies impérialistes ».
 
«Il faut qu’on arrête d’être complexé en pensant que nous pouvons pas organiser et mener notre combat par nous mêmes et pour nous mêmes », regrette-t-il. Avant de s’empresser, en répondant aux pourfendeurs des mouvements «Y’en a marre », «Balai Citoyen », « Filimbi du Congo », de marteler que le complexe doit s’arrêter en faisant comprendre à tous que le combat c’est nous et nous seuls qui pouvons le mener quels que soient les moyens et les conditions.
 
 « Si on peut prendre l’argent de l’impérialisme pour combattre l’impérialisme, il faut le faire », conseille Serge Smokey Bambara, tout en demandant aux puissances occidentales qui nous exhortent à combattre le terrorisme, d'arrêter parce que c'est une autre sorte d’impérialisme.  
 
Mardi 17 Novembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :