Situation de la réserve des oiseaux : Abdoulaye Baldé insiste sur l'effort de sauvegarde de leurs habitats


La capitale sénégalaise, Dakar, abrite, le 14ème Congrès panafricain d’ornithologie (PAOC en Anglais) sous le thème : « changements globaux en Afrique : menaces et opportunités pour les oiseaux.  
La situation de la réserve des oiseaux, surtout les espèces qui ont une envergure importante et qui ont également une tournure mythique n’enchante guère les services en charge, comme la Direction des Eaux et Forêts et des Parcs nationaux. Aussi le ministre de l’environnement et du developement durable, Abdoulaye Baldé lors de l’ouverture ce matin, a indiqué que l'effort de sauvegarde de leurs habitats que sont les zones humides, les milieux arides et les forêts est l'affaire de tous les pays qui partagent ces ressources.
« Des milliers d'oiseaux migrent chaque année entre l'Afrique et l'Europe. C'est ainsi que le Sénégal, grâce à la clairvoyance de M. le Président de la République, exhorte l'ensemble des parties à prendre en compte cet important aspect dans leurs efforts de conservation de tous les jours.  
Les difficultés liées aux défis majeurs enregistrés ces dernières années recommandent des mesures d’urgence pour mieux gérer les ressources bien fragiles et très exposées au bénéfice des hommes et de la nature. Au rang de ces mesures, figure l’utilisation des terres qui doit être une politique stratégique de développement ; donc, de survie pour tous les êtres vivants », a dit le ministre.
Les résultats scientifiques qui seront partagés pendant le congrès selon Abdoulaye Baldé, vont permettre aux décideurs d’en tenir compte dans les programmes et projets de leurs divers départements.
Pour le ministre, l'importance des enjeux de ce congrès, sera de permettre de soutenir les activités déjà entreprises.
Selon le président du Congrès panafricain d’ornithologie, le Colonel Abdoulaye Ndiaye, un programme avec les aires marines protégées, les parcs nationaux a été établis par le gouvernement du Sénégal, à travers ses  politiques de suivie des oiseaux migrateurs et des oiseaux tout court pour pratiquer le comptage périodique afin de voir l’état de la ressource.
Lundi 17 Octobre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :