Situation de la justice et de l’Assemblée : La Commission Orientations et Stratégies du M23 préoccupée


La Commission orientations et Stratégies COS/M23 se dit sérieusement préoccupée par la «situation alarmante et catastrophique de nos institutions, à savoir la Justice et l’Assemblée Nationale». Le président de Cos/M23, Abdourahmane Sow dénonce ce qu’il appelle la prise d’otage de ces institutions par le régime de Macky Sall. A l’en croire, le pouvoir est en train d’offrir au Sénégal « un des visages les plus lamentables et sombres de notre histoire politique». Pour M. Sow, ce sont les piliers de la République et de la Démocratie qui sont en train d’être mis à genoux. Selon la Commission orientations et Stratégies COS/M23, la levée de l’immunité parlementaire du député maire Khalifa Ababacar Sall en est une illustration. Ce dossier n’est en réalité, dit-il, qu’un épisode de plus, dans la mise à mort du secteur judicaire orchestrée par le Président Macky Sall et son pouvoir pour des intérêts crypto-personnels. Les incongruités et incohérences qui ont jalonné la gestion du dossier Khalifa Sall sont une preuve, à ses yeux, que l’édile de Dakar est un otage de la Justice. Pour lui, la violation de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall et les déclarations de Me Sidiki Kaba (ex-ministre de la Justice) sont assez édifiantes sur les soubassements politiciens de cette affaire. Pour mettre fin à ces pratiques, le président de COS/M23 lance un appel à l’ensemble au peuple sénégalais pour se mettre debout et faire face à la forfaiture. Il invite au refus du diktat du régime en place et oeuvre pour la séparation effective des pouvoirs.
L'As

Samedi 4 Novembre 2017
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :