Situation à l’Assemblée : L’AFP/BENELUX prend la défense de Niasse


Situation à l’Assemblée : L’AFP/BENELUX prend la défense de Niasse
L’Alliance des forces du progrès, section Benelux, a apporté son point de vue sur la situation qui prévaut à l’Assemblée.
Selon Senan Orphee Aissi Kinss, le coordinateur de l’AFP/Benelux et ses camarades, le Président Moustapha Niasse n’est pas un manipulateur.  « L’homme que je connais est très Croyant, Démocrate, Compétent, expérimenté et a pour vocation de servir son Pays avec loyauté et sérieux. Donc il n'a juste fait que respecter le règlement intérieur de l’assemblée. Et comme vous le savez une loi ou un règlement prête toujours à interprétation et que la responsabilité revient  au président de l’Assemblée qui a le devoir de les appliquer et faire respecter.  Et tous les membres du groupe doivent s’y  soumettre, car c’est ainsi que ça marche dans une organisation; et en démocratie, quand on n’est pas d’accord, on dialogue, on échange et on essaye de trouver une solution » dira-t-il. L’opposition conclut-il sur ce point, a voulu faire « un coup d’état et déstabiliser le pays et cela est inacceptable! »
Sur le cas Me El Hadji Diouf, député à l’Assemblée, l’AFP Benelux d’indiquer que « c’est un homme qui n’a pas de logique, incohérent et  inconstant ». Et rappelé qu’il avait soutenu becs et ongles le président Moustapha Niasse, « il dit être de  BBY et souhaite la réussite du président Macky Sall et il fait tout pour saboter son travail et celui de la coalition. Il se proclame avocat du peuple, alors qu'il passe son temps à défendre les personnes qui ont les moyens de le payer. Pour preuve  son dernier client  en date : le PDS ».
Cet homme selon l’AFP/Benelux, « ne sert pas son pays, mais plutôt ses intérêts … »
Jeudi 12 Novembre 2015
Dakar actu




Dans la même rubrique :