"Sindiély et Karim, dites à votre père de dégager" (M 23)


"Sindiély et Karim, dites à votre père de dégager" (M 23)
DAKARACTU.COM - Le 'congrès du peuple' s’est tenu contre vents et marées et il a défié tout pronostic. A 15 heures, l’on constatait une arrivée timide des congressistes, mais une heure plus tard la Place de l’Obélisque refusait du monde. Les jeunes gens comme un seul homme s'y sont donné rendez-vous. Les leaders politiques ont commencé à venir. Au cours des réunions préparatoires, la coordination du M 23 avait accepté que les manifestants arborent des signes de leur parti. D’abord sont arrivés des partisans d'Idrissa Seck en  couleur orange avec le slogan de campagne du président de Rewmi, ensuite des hommes de Tanor habillés à l’effigie du candidat qui ont même semé le désordre à leur entrée. La palme d’or des entrées fracassantes est revenue à Macky Sall qui, entouré de ses militants et d’une garde rapprochée, a perturbé toute la quiétude du moment. Le mercure ne faisait que monter, la foule scandait en chœur "Wade dégage". Chaque groupe de manifestants avait sa pancarte. Les slogans étaient divers: « Wade dégage », « Karim et Syndjély, dites à votre père de dégager », « Wade hors course pour 2012 »...  Une fois les politiques sur place, la fête a commencé. Comme toute activité patriote, le congrès a donné le ton avec l’hymne national. Tour à tour, les leaders politiques se sont succédés sur la scène pour adresser un appel au peuple et à toute l’opinion internationale. L’essentiel des  messages tournait autour de la candidature de Maitre Wade et de sa gestion du pouvoir. Entre les différents messages, des prestations d’artistes engagés et notamment celle des membres  du mouvement "Y’en a marre".
Les organisateurs n’ont pas jugé utile de donner le nombre de manifestants au  congrès du peuple, mais il faut savoir que ni celle du 23 juin, ni une autre manifestation de l’opposition n’avait réuni autant de monde venu soutenir une cause nationale. « Wade est troublé au point où il a oublié de faire la grande prière du vendredi », a lancé Fou malade, rappeur très engagé. Le 'congrès du peuple' a vu la participation de presque tous les leaders de l’opposition: Amsatou Sow Sidibé, Cheikh Tidiane Gadio, Ousmane Tanor Dieng, Mouatapha Niasse, Youssou Ndour...
 
Vendredi 23 Décembre 2011




1.Posté par Diop le 24/12/2011 00:34
Pour une fois, l'Opposition a mobilisé beaucoup plus que le Pouvoir. La précampgne est gagnée. Opposition 1 - PDS 0.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016