Signature de convention : Une centrale solaire photovoltaïque de 27 milliards va bientôt voir le jour


Le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah DIONNE, a présidé, ce jeudi 14 janvier 2016, la cérémonie de signature de la convention entre actionnaires de SENERGY PV SA., un projet du FONSIS qui consiste à l’installation et à l’exploitation d’une centrale solaire photovoltaïque de 30 MW à Santhiou Mékhé dans la commune de Méouane, région de Thiès.
Le Premier ministre dira dans son discours « que la cérémonie de signature de la convention est une illustration de la ferme volonté du Sénégal de respecter son engagement relatif à l’accord signé à Paris à l’issue de la COP 21 en vue de lutter contre les changements climatiques ».
Mahammed Boun Abdallah DIONNE de poursuivre : « Ce projet est un investissement en ligne avec la vision et la volonté politique de Son Excellence Monsieur le président de la République, Macky SALL, telle que formulée dans La Nouvelle Lettre de Politique Energétique (« LPDSE »). Il contribue aussi au volet « Plan de relance intégré de l’électricité » du PSE. »
 
D’un coût de 27 milliards de francs CFA, la Centrale solaire, première de son genre en Afrique de l’ouest de par sa taille, va exclusivement vendre l’électricité produite à la SENELEC ; ce qui va aider la société d’électricité dans l’atteinte de ses objectifs.
 
Le Chef du Gouvernement qui a apprécié à sa juste valeur la confiance des partenaires du FONSIS, à l’Etat du Sénégal via son fonds souverain et la SENELEC, a saisi l’occasion pour féliciter le FONSIS et son Directeur général, Amadou HOTT.
«En tant qu’investisseur pour le compte de l’Etat du Sénégal, ce projet permet au FONSIS de réaliser non seulement, avec ses partenaires, un investissement stratégique, rentable, mais également de participer, avec la SENELEC, à relever le défi du mix énergétique», dira le DG du FONSIS.
M. HOTT qui a salué les rôles joués par le gouvernement, en particulier le ministère en charge de l’énergie et surtout la SENELEC pour la concrétisation du projet, a réitéré, au Premier ministre, l’entière disponibilité du FONSIS à étudier, à structurer et à financer d’autres projets.
Pour le Directeur Afrique de MERIDIAM, c’est une fierté pour son groupe de faire partie de ce projet, leur première intervention en Afrique. Mouhamadou NIANG, en plus d’affirmer sa fervente volonté de développer d’autres projets au Sénégal et en Afrique, a rappelé la décision de son groupe d’installer son bureau Afrique au Sénégal.
Le représentant de la SENELEC, Issa Dione, Directeur des Grands Projets de Production et des Energies renouvelables, après avoir félicité les promoteurs pour leur professionnalisme, a souligné l’intérêt de ce Projet pour les populations en terme d’accessibilité à l’énergie. Il a aussi insisté sur le coût abordable pour SENELEC de l’achat de l’électricité à SENERGY PV SA.
Le démarrage des travaux de la Centrale est prévu en février prochain pour une durée de 10 mois, soit une livraison dès décembre 2016, a laissé entendre Mathieu PELLER, Directeur général de SENERGY PV SA.
L’ambition de FONSIS et de ses partenaires est de répliquer le projet dans d’autres zones du territoire national en accord avec la SENELEC. Le Fonds souverain est co-développeur du Projet aux côtés de promoteurs privés comme MERIDIAM, premier investisseur mondial indépendant de long terme dans les infrastructures publiques avec 3 milliards d'euros d'actifs sous gestion.
 
 
 
   
  
Jeudi 14 Janvier 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :