Si les écoles coraniques étaient interdites aux Almadies !

Le Daara pour l’éducation islamique et la mémorisation du saint coran « Al Haramayni Chérifayni », sis à Ngor Almadies subit la terreur d’une dame nommée Adama Diop, résidant à une maison voisine du dit Daara.


Si les écoles coraniques étaient interdites aux Almadies !
Prétendant que le bruit des apprenants la dérangerait, Mme Diop n’a pas hésité à faire d’abord une descente bruyante au Daara, avant de porter l’affaire à la Gendarmerie de Ngor…
La tentative de conciliation initiée par les Gendarmes ayant échoué, l’affaire est transférée  à la sous-préfecture de la localité, mais rien n’y fait, Mme Diop tient à faire déménager l’institut coranique et leur aurait dit que « leur place se trouve à Mbao ou aux Parcelles Assainies et  non au Almadies ! ».
Poursuivant son harcèlement, la bonne dame finit par déposer une plainte auprès du Procureur. Ces jours derniers, des gendarmes, en uniforme, se sont rendus à l’Institut pour les besoins de l’enquête. Plongés dans une stupeur générale, les apprenants ne se sentent plus en sécurité. Pourtant, ce Daara aurait été mis à la disposition du marabout Thierno Amadou Dia, par un mécène sénégalais, lui-même parent d’élève au Daara. Thierno Ahmadou Dia qui y enseigne avec ses trois enfants, aurait pourtant vécu pendant 32 ans en Arabie Saoudite  pour y enseigner le saint coran et y officier les 5 prières en qualité d’Imam.
Compte tenu de ses hautes qualités morales et pédagogiques, des émigrés Sénégalais résidant en Arabie Saoudite, lui ont demandé de rentrer au pays natal, pour y poursuivre son travail d’orfèvre en matière d’éducation islamique. Ce qu’il fit depuis mars 2012. Aujourd’hui, le Daara « Al Haramayni » abrite, pour  la plupart, les enfants des émigrés sénégalais en Arabie Saoudite.
Chose bizarre, Mme Diop qui veut le déménagement du Daara, reçoit chez elle beaucoup de monde, dont des Européens, notamment les samedis et dimanche, alors qu’il n’y a aucune enseigne qui montre que sa maison est un restaurant, bar ou auberge !
Qui pourrait imaginer qu’un jour,  dans ce Sénégal de Thierno Souleymane Baal, Cheikhou Oumar Foutiyou, El Hadj Malick sy et Cheikh Ahmadou Bamba, une dame sénégalaise oserait se lever pour réclamer qu’un Daara soit déguerpis pour nuisance sonore ? Ceci, dans un quartier comme les Almadies, où les fêtards se donnent rendez-vous le soir, pour passer des nuits  pendant lesquelles, toutes sortes de vin, de bière,  de la musique et du commerce du sexe coulent à flot dans les rues et les passerelles de ce quartier huppé de Dakar !
Qui sauvera ce Daara « Al Haramayni Chérifeyni » du harcèlement de Mme Diop ?

Mamadou Bamba Ndiaye
Ancien Ministre des Affaires Religieuses
Lundi 15 Février 2016
Dakaractu




1.Posté par Aliou Diatta le 21/02/2016 07:55

2.Posté par DIOUF le 21/02/2016 12:30
ALLAH (HWD) sauvera certes ce qui lui appartient



Dans la même rubrique :