Seydou Kane : " Pourquoi j'ai 3 passeports diplomatiques gabonais, malien et sénégalais"


Dans un entretien avec un journal gabonais, l'homme d'affaires Seydou Kane est revenu sur l'histoire de ses trois passeports diplomatiques gabonais, malien et sénégalais. 
Pour expliquer cela, Seydou Kane dira : " Je voudrais d’abord lever l’équivoque sur mon passeport gabonais, pour dire que je suis devenu gabonais à ma demande, parce que j’aime profondément ce pays et je ne vis donc pas ma citoyenneté gabonaise à moitié ni par opportunisme. Je connais beaucoup de personnes qui font des affaires dans des pays sans y résider, moi, ça fait plus de trente ans que je vis dans ce pays, en dehors des voyages d’affaires, je demeure au Gabon en permanence et c’est justement parce que j’ai une fréquence de déplacements à l’international très élevée et parce que je me suis également engagé à faire la promotion du climat des affaires au Gabon dans des forums économiques où se rencontrent les entrepreneurs à l’instar du NYFA qui se tient chez nous chaque année, que l’on m’a fait bénéficier d’un passeport diplomatique, pour une obtention rapide des visas.
Le Mali, j’y suis né, mais tout le monde connait les relations solides de fraternité entre nos deux pays, et le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta m’a fait l’honneur, parce qu’il trouvait justement ridicule que je sollicite un visa pour entrer au Mali, de me délivrer un passeport diplomatique me rappelant au passage que mon pays le Gabon n’interdit pas la double nationalité; pour moi ce ne sont que des accommodements de voyage.
Pour le passeport diplomatique sénégalais, son excellence le Président Macky Sall m’a nommé Ambassadeur itinérant pour le Sénégal et croyez-moi, tout ceci est à l’actif de son excellence monsieur le Président de la République Ali Bongo Ondimba qui a su mettre en valeur un climat d’affaires propice au développement des échanges entre les entrepreneurs africains.
Et puis, pour la petite histoire, je me permet de vous livrer un pan de la migration des ” Kane “, mes arrières grands parents viennent du Sénégal, ils étaient venus au Mali pour faire la guerre sainte, puis, ils ont choisi d’y vivre, c’est comme ça que nous sommes devenus maliens, en réalité, nous sommes des peuls venus du Sénégal et dans quelques années, mes petits-enfants raconteront leur histoire, bref, ainsi va la vie d’une génération à une autre.
Toutefois, je peux vous dire que si vous allez au Sénégal aujourd’hui, vous trouverez des Kane imams toujours de ma famille"
Samedi 16 Janvier 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :