Seydou Guèye sur la nouvelle coalition de l’opposition : « En vérité tout se passe comme si au lieu de dire « Wallu Askanwi », l’opposition est en train de dire « Askan bi, Wallu gnu »


L’opposition à la suite de la révocation de l’Inspecteur des impôts et domaines, Ousmane Sonko, avait procédé au lancement de la plateforme des forces démocratiques et citoyennes (fdc/wallu Sénégal) pour, disent ses membres lutter contre les dérives de Macky Sall.
Mais pour Seydou Guèye, porte-parole  du gouvernement, on assiste depuis quelques temps et presque chaque jour à une nouvelle dénomination de la coalition de l’opposition. 
« En vérité tout se passe comme si au lieu de dire « Wallu Askanwi », l’opposition est en train de dire « Askan bi, Wallu gnu » » raillera t-il.  Et aller à leur secours, « c’est leur rappeler que dans une démocratie la règle fondamentale c’est la compétition des offres et des propositions. L’opposition joue un rôle qui n’est pas profitable à la démocratie; elle est dans la protestation et la surenchère radicale », fera savoir Seydou Guèye.
Il se prononçait lors du point de presse de la coalition BBY dans le cadre de la campagne électorale pour l’élection des 80 membres du Haut conseil des collectivités territoriales.
« Nous partirons sur des bases électorales qui rassurent BBY puisque depuis 2014, la coalition est majoritaire dans notre pays, dirigeant plus de 40 des 45 départements. Donc « Wallu Askanwi » ne nous fait peur. Nous leur souhaitons de retrouver la sérénité, pour jouer leur rôle utile en démocratie, puisque personne ne peut avoir peur d’une tonalité de discours », conclura Seydou Guèye sur cette question.
Sur les achats de conscience déplorée par l’opposition dans cette élection, le Dr Malick Diop porte-parole de la coalition au pouvoir de faire savoir que nous sommes dans un état de droit, et que ceux ou celles qui pensent qu’il y a achat de conscience, n’ont qu’à aller voir la justice. Il ajoutera qu’au niveau de BBY ils travaillaient sur la base d’éthique en politique, ce qui demande le respect de populations et d'être fort devant l’adversité...
Mardi 30 Août 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :