Seydou Guèye et Aïssatou Tall déçus, Amadou Sall et Serigne Mboup satisfaits


Seydou Guèye et Aïssatou Tall déçus, Amadou Sall et Serigne Mboup satisfaits
Seydou Guèye, porte-parole de l’Alliance pour la République (APR, opposition) et Aïssata Tall Sall, porte-parole du Parti socialiste (PS, opposition) ont dit leur déception après le message à la nation du chef de l’Etat, à l’occasion du Nouvel an, alors que le ministre d’Etat El-Hadji Amadou Sall et Serigne Mboup de la Fédération nationale des cadres libéraux (FNCL) affichent leur grande satisfaction.

Ces quatre hommes politiques, qui prenaient part à un débat télévisé organisé par la télévision publique (RTS1), ont cependant tous dit être en phase avec le président Wade pour sa main tendue pour le retour de la paix définitive en Casamance.

Mis à part cela, Seydou Guèye a jugé que son discours ‘’n’a pas répondu aux attentes des Sénégalais sur le plan économique et social’’.

‘’Il y a des difficultés sociales sur lesquelles les Sénégalais attendaient beaucoup de réponses précises, mais ce qui n’a pas été le cas’’, a déploré le porte-parole de l’APR.

‘’L’années 2011 a été celle des délestages insupportables, de l’augmentation du coup de la vie, de renchérissement des denrées de première nécessité. Mais face à toutes ces préoccupations, les Sénégalais n’ont pas entendu de réponses’’, a-t-il relevé.

De son côté, Me Aïssata Tall Sall (PS), qui était sur le même plateau, a estimé que le discours du président Wade ‘’donne l’impression d’être dans un jeux.’’

‘’Dans tout ce qu’il a dit, a-t-elle fait remarquer, nous ne voyons pas de façon fondamentale, de façon particulière là où nous pourrons mettre le curseur pour dire que cela a été fait.’’

‘’Sur le plan économique, le président a pris comme contexte l’environnement international. Mais est-ce qu’il connaît les chiffres de prévision de croissance que nous avons au Sénégal, à peine 4,1% selon le ministère de l’Economie et des Finance ?’’, s’est-elle interrogée, signalant que ‘’la Côte-d’Ivoire, qui vient de sortir de la guerre, où tous les fondamentaux économiques et financiers ont été détruits, a un chiffre de 5,3% de croissance’’.

Selon la porte-parole du PS, en 10 ans, la part contributive de l’arachide dans notre PIB est passée de 10 à 6%. ‘’Si 2011 a été l’année des délestages, 2012 sera pire. Le Plan Takkal va avoir des effets négatifs sur l’économie’’, a-t-elle prédit.

Pour sa part, l’ancien ministre de la Justice, El Hadji Amadou Sall, tout en se réjouissant de l’appel à la paix du chef de l’Etat à propos de la Casamance, s’est félicité du discours présidentiel, soulignant qu’il ‘’nous a habitués aux promesses tenues’’. ‘’Il nous reste un peu pour arriver à l’émergence’’, a-t-il affirmé.

De son côté, Serigne Mboup, responsable de la Fédération nationale des cadres libéraux (FNCL), s’est réjoui du discours du chef de l’Etat, dont il a salué la ’’profondeur’’. ’’Le président Wade est un homme extremêment précis’’, a-t-il souligné.

( APS )
Dimanche 1 Janvier 2012




1.Posté par maxkalla le 01/01/2012 09:32 (depuis mobile)
mentir ne lui pose jamais de probléme,wade est une calamité pour le sénégal.le village brule son chef dort et ronfle.

2.Posté par FAALY le 01/01/2012 11:08
MAIS AAISSATA TALL ELLE RESSEMBLE A QUOI

3.Posté par FAALY le 01/01/2012 11:08
MAIS AAISSATA TALL ELLE RESSEMBLE A QUOI

4.Posté par FAALY le 01/01/2012 11:08
MAIS AAISSATA TALL ELLE RESSEMBLE A QUOI

5.Posté par Témoin le 01/01/2012 11:26
Ki est ce ministre conseiller à la présidence, membre du directoire de campagne de Wade et avocat ki disait sur un plateau de télévision " JE TIRERAI SUR QUICONQUE QUI S'ATTAQUE à MA MAISON" ?



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016