Seydou Guèye : "Pourquoi je suis nommé ministre auprès du président de la République et porte-parole du gouvernement"


L'émission "Point De Vue" sur la RTS a reçu aujourd'hui le nouveau ministre auprès du président de la République et porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye.
Sur la question de savoir s'il est revenu parce que c'est lui la solution au problème de communication du gouvernement, le fils de la Médina déclare : "ce serait un peu prétentieux et présomptueux de ma part de dire que je suis la solution, mais en tout cas étant une ressource engagée dans le dispositif de communication, d'abord du parti et parfois dans le gouvernement, si l'option a été de me confier cette mission, c'est de travailler à partir de ce que j'ai compris comme lettre de mission en terme de référence indiquée par le Chef de l'Etat, de travailler à organiser d'abord notre communication. L'organiser suppose augmenter notre niveau de coordination, de travailler avec beaucoup plus de soin dans l'harmonisation des messages, mais dans une perspective simple. C'est peut-être ça qui sera l'innovation. Ne plus se mettre dans la logique de dire il faut rendre public les actions du chef de l'Etat, mais régler la question du service public de l'information. On va faire en sorte que l'information accède à la population. Par rapport à l'efficacité ou non de la communication gouvernementale, le constat le plus unanime a été que le gouvernement fait beaucoup de choses, mais personne ne le sait. Cela indique qu'il y a un problème d'information à organiser. Il faut reprendre ce qui est l'une des bases de la communication, c'est à dire la mise à disposition de l'information à la population et aux travailleurs professionnels de l'information en temps et en heure pour que ceux-ci puissent faire leur travail et s'organiser pour avoir des énoncés très clairs et à la fin, organiser la fonction d'amplification des messages. Ce qui est la logique de communication. Je pense que c'est ce que je dois faire et vous avez compris que défini comme ça, il ne s'agit pas d'une affaire individuelle, mais d'une mobilisation collective et d'engager beaucoup de détenteurs d'enjeux dans la communication pour que tous ensemble, nous convergions vers un objectif de communication qui est de faire en sorte que chaque citoyen comprenne le sens de l'action publique et qu'il dispose l'information en temps et en heure."
Dimanche 12 Juillet 2015
Dakaractu




1.Posté par NTS le 12/07/2015 23:04
Monsieur Seydou Gueye ne semble pas comprendre les fondamentaux de la communication. Et parlant de l'information, celle-ci accède à la population, car il s'agit de l'information que le gouvernement souhaite véhiculer avec la complicité d'une certaine presse qui se cherche et se retrouve d'être corrompue, d'être partisane sans qualification professionnelle. Le journalisme ne se limite pas à des reprises à n'en plus finir avec comme vocation le changement des titres des articles. Rappelons que les métiers de l'information et ceux de la communication sont différents. Ainsi, ils évoluent et se redéfinissent tous à grande vitesse grâce aux nouvelles technologies. Pour finir, le gouvernement ne comprend pas ce que c'est un champ de communication et une charte de communication, car il est envahi par des enjeux de positionnement politicien de ses principaux acteurs. Ces derniers jouent le rôle de ''nègres'' pour plaire au Président de la République avec des prises de parole partout dans n'importe quelle circonstance. La communication gouvernementale de s'IMPROVISE JAMAIS !

2.Posté par Citoyen tout simplement le 16/07/2015 15:41
C'est quoi NTS.
Bayil leen tchakhaan.
Nouveau Type de Citoyen, c'est du n'importe quoi .
Commencez d'abord à trouver un travail décent, d'arrêter de vous rabaisser devant les ONG et autres ambassades pour de misérables financements dont personne ne sait l'origine et la finalité. Je sais que cela vous fait voyager et traîner dans les hôtels, ce que vos piètres compétences de prétendus rappeurs ne vous permettent pas. Ne remplit pas Bercy qui veut . Dans quelle salle een Europe ou aux US voire même au Sénégal , avez-vous pu mobiliser ne serait-ce que 100 tickets payants ? Ne me parlez pas des malheureux réchauffeurs de salle, avant que les vrais musiciens ne montent sur scènes, que vous êtes devenus de temps à autres toujours par le canal de ces ONG qui vous utilisent comme mètres de service pour se faire bonne conscience.
Nous sommes au 21 eme siècle, génération Internet, donc travail, patriotisme, gueem sa bopp , ligeey donc contribuer à créer de la richesse et faire avancer ton pays.
NTS, ce n'est pas donneur de leçon . Tu penses qu'il n'y a que des cancres dans le pouvoir pour leur donner des leçons de comm ?
Fainéants, paresseux, vendeurs d'illusions, le réveil sera brutal pour vous.
De la part d'un compatriote



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016