Sexualité précoce des jeunes filles : 36% des jeunes filles font recours à la planification familiale


Sexualité précoce des jeunes filles : 36% des jeunes filles font recours à la planification familiale
 36% des jeunes filles au Sénégal ont recours à la pratique de la planification familiale. C’est ce qui ressort du rapport de l’Association sénégalaise pour le bien-être familial (Asbef). Selon Antoine Mendy, chargé de l’Information-Education-Communication (IEC) de l’Association sénégalaise pour le bien-être familial (Asbef) qui s’est exprimé sur les ondes de «Rfm», cela ouvre la porte à la prostitution déguisée qui prend des proportions inquiétantes sur toute l’étendue du territoire national. Dans sa déclaration, il soutient que 12% de ces jeunes filles ayant recours à la planification familiale sont des élèves et que 11% d’entre elles ont eu des relations sexuelles avant l’âge de quinze (15) ans. Pour justifier de tels actes, le chargé de l’IEC de l’Asbef affirme que les filles soutiennent souvent que c’est pour pouvoir prendre en charge leur scolarité.
 
Mercredi 14 Décembre 2016
Dakar actu




1.Posté par Atypico le 15/12/2016 09:39
Arrêtez de lier planning et prostitution ! La misère, les inégalités sociales, l'hypocrisie des "bons père de famille" croyants corrupteurs sont les responsable de la prostitution, pas le plannng !



Dans la même rubrique :