Serigne Mboup, patron des cadres libéraux: «La Sonatel a tort de combattre la surtaxe sur les appels entrants.»


Serigne Mboup, patron des cadres libéraux: «La Sonatel a tort de combattre la surtaxe sur les appels entrants.»
DAKARACTU.COM - Dans le combat opposant l’Etat du Sénégal et la Sonatel, Serigne Mboup est plus que convaincu que l’entreprise des télécoms n’a pas raison, estimant que l’Etat a le droit d’exercer son droit de souveraineté. «La Sonatel a totalement tort de vouloir aller en guerre contre la surtaxe des appels entrants», martèle-t-il au micro de la RFM. Avant d’ajouter que tous les pays du monde ont le droit de chercher des niches de richesses pour financer leurs programmes sociaux. La surtaxe, tente-t-il de convaincre, ne concerne en réalité que 20% du chiffre d’affaires de la Sonatel. Donc, avance Serigne Mboup, cela ne peut en rien ruiner l’entreprise. D'autant que l’Etat n’a pas pour rôle de «casser» les entreprises mais plutôt de créer un environnement favorable au développement. Répondant à Mamadou Aïdara Diop qui soutenait que la Sonatel ne financera pas la campagne de Me Wade, le patron des cadres libéraux avance que l’argent des appels entrants va directement au trésor. Ce qui est une contre-vérité au vu du dispositif du décret qui achemine l'argent directement vers les comptes de l'Artp. 
Dimanche 11 Décembre 2011




1.Posté par SERIGNE MBACKE NDIAYE le 11/12/2011 13:12
J'ai assité au Congrès d'investiture du président Macky SALL par pur hasard. J'étais dans les parages quand j'ai aperçu une foule immense à Diamalaye. Ce que j'ai vu m'a impressionné. Je n'ai jamais fait de la politique mais désormais, je vais battre campagne pour Macky Sall. J'ai toujours pensé comme bon nombre de gens qu'il n'était pas un homme de la trempe d'un chef d'Etat. Erreur, le Monsieur que j'ai vu et entendu parler à Diamalaye est d'une sérénité séduisante. Il incarne les valeurs de la pondération dont a besoin le pays pour vivre dans une cohésion sociale sans faille. Je pense que beaucoup de jeunes du Sénégal doivent prendre exemple sur lui. Quand il a décliné son parcours en insistant sur ses origines sociales modestes, rappelant sa brave pauvre maman qui se battait nuit et jour pour compléter les efforts colossaux de son père de planton, dans le seul but de nourrir dignement les enfants et la famille, je me suis immédiatement dit que ce Monsieur n'a aucun complexe. Il est d'une humilité entrainante ! Voilà pourquoi depuis hier, je ne cesse d'appeler des amis et connaissances pour partager avec eux mes impressions. Pour moi c'est clair, le Sénégal vient de trouver un PRESIDENT DE LA REPUBLQIUE : Macky Sall en l'occurrence. Ce Macky là que j'ai vu me suffit. Kou guiss néne ni néna ngui !

2.Posté par SERIGNE MBACKE NDIAYE le 11/12/2011 13:12
J'ai assité au Congrès d'investiture du président Macky SALL par pur hasard. J'étais dans les parages quand j'ai aperçu une foule immense à Diamalaye. Ce que j'ai vu m'a impressionné. Je n'ai jamais fait de la politique mais désormais, je vais battre campagne pour Macky Sall. J'ai toujours pensé comme bon nombre de gens qu'il n'était pas un homme de la trempe d'un chef d'Etat. Erreur, le Monsieur que j'ai vu et entendu parler à Diamalaye est d'une sérénité séduisante. Il incarne les valeurs de la pondération dont a besoin le pays pour vivre dans une cohésion sociale sans faille. Je pense que beaucoup de jeunes du Sénégal doivent prendre exemple sur lui. Quand il a décliné son parcours en insistant sur ses origines sociales modestes, rappelant sa brave pauvre maman qui se battait nuit et jour pour compléter les efforts colossaux de son père de planton, dans le seul but de nourrir dignement les enfants et la famille, je me suis immédiatement dit que ce Monsieur n'a aucun complexe. Il est d'une humilité entrainante ! Voilà pourquoi depuis hier, je ne cesse d'appeler des amis et connaissances pour partager avec eux mes impressions. Pour moi c'est clair, le Sénégal vient de trouver un PRESIDENT DE LA REPUBLQIUE : Macky Sall en l'occurrence. Ce Macky là que j'ai vu me suffit. Kou guiss néne ni néna ngui !

3.Posté par NGAGNE le 11/12/2011 14:28
c'est le drame que vit l'Afrique en général surtout francophone et le Sénégal en particulier.Quand on est à la périphérie du pouvoir et qu'on jouit des retombés,on se croît obliger de soutenir tous les actes que posent le maître du jeu ,même s'ils vont en l'encontre des intérêts du peuple.On se fait l'avocat du diable pour continuer à jouir des positions de pouvoir.C'est cette race d'individus qui ont permis à des Moboutou,Eyadéma,Bongo à rester si longtemps au pouvoir avec les conséquences désastreuses sur le vécu de leur concitoyens.

4.Posté par DJIBRIL le 11/12/2011 15:19
A l'attention de : Posté par SERIGNE MBACKE NDIAYE le 11/12/2011 13:11
Et si on ne commentait que l'article en cours ? ce serai mieux non ? Mais je vous donne mon avis quand même

Vous n'étiez pas seul dans votre cas ! et c'est cela justement qui fausse les mesures. Mr continuez à "être dans les parages", vous allez ainsi assister "par hasard" à plusieurs attroupements et vous risquez de battre campagne pour tous les 20 et + candidats potentiels.
Les gens sont malheureux quand ils sont seuls. Une quelconque occasion les fait sortir de leur calvaire quotidien pour venir profier d'un moment de détente et de folklore, qu'ils ne peuvent se payer.

A votre avis pourquoi même les meeting du PDS sont full de foule ?

Quand on met de coté les fidèles confirmés, dites vous bien qu'une bonnepartie des foules est voisine du lieu.
Quand, à l'occasion, il vous arrivera un jour de vouloir vraiment tester votre aura, choisissez un hôtel ou une salle dans un lieu clôturée et mettez des écrans géants dehors, vous aurez ainsi un meilleur indice, quand aucun passant par "hasard" ne sera de la fête.

Tout cela n'est même pas l'argument que je voudrai partager avec vous. Mon avis est qu'il faut croire au profile et aux idées de votre candidat, celui que vous pensez pouvoir sauver le pays et ainsi faire partir de ceux qui mobilisent pour lui. Votre engagement ne doit pas se faire sur la base d'un constat de présence populaire dont vous même faite partie des acteurs.
Salam

5.Posté par SONATELIEN le 12/12/2011 09:27
serigne mboup fait vraiment pitié ,si l etat a vraiment besoin d argent qu il supprime toutes les agences unitiles et budgétivores destinés seulement a caser des politiciens sans emplois ce faisant on ferait des économies.sans compter des ministeres dont on se demande leur utilité.qUI PEUT NOUS DIRE le role du ministere de la connectivité , du cadre de vie alors que le ministre de l environnemen existe?Et les largesses injustifiée qui se chiffrent à des millions ?Votre souci a vous ce n 'est pas le sénégal mais votre santé financière ,nous savons que L'argent de la surtaxe n 'est pas destinée aux programmes dont vous parlez..Dieu est grand ,yalla na ablaye wade dnou en 2012 AMEN



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016