Serigne Mbacké Ndiaye, porte-parole de la présidence de la République, annonce des sanctions


Serigne Mbacké Ndiaye,  porte-parole de la présidence de la République, annonce des sanctions

Le ministre conseiller, porte-parole de la présidence de la République, Serigne Mbacké Ndiaye, a annoncé des sanctions contre les personnes reconnues coupables d’avoir balancé une grenade lacrymogène à l’intérieur de la Zawiya El Hadj Malick Sy et qui a donné lieu à des manifestations violentes.

‘’Une enquête sera menée pour situer les responsabilités et les circonstances dans lesquelles cette grenade a été lancée dans la Zawiya. Les responsabilités seront situées pour que (cela ne se reproduise) plus jamais. Effectivement les auteurs seront punis’’, a dit le porte-parole à la radio privée RFM.

’’Si l’enquête cite un coupable, il devrait répondre de son acte que personne ne peut tolérer’’, a-t-il souligné, ajoutant aussi qu’il est inadmissible que des talibés se réclamant de la Tidjaniya, qui manifestent, ne doivent ensuite aller se réfugier dans un lieu de culte.

Des policiers ont jeté des grenades lacrymogènes, vendredi, sur la Zawiya El Hadji Malick Sy, en réprimant une manifestation d’opposants hostiles à la candidature d’Abdoulaye Wade à l’élection présidentielle dont le premier tour est prévu le 26 février.

Cela a donné lieu des manifestations violentes à Dakar et dans plusieurs villes de l’intérieur comme à Tivaouane et à Kaolack où une personne a perdu la vie.

Dimanche, des fidèles tidianes mécontents ont encore manifesté en début d’après-midi à Dakar en allumant des brasiers sur l’avenue Lamine Guèye de Dakar.
APS

Dimanche 19 Février 2012




1.Posté par Gert le 19/02/2012 17:32
Ces lâches du pouvoir vont sacrifier un pauvre policier pour se protéger.C'est une bonne leçon pour les forces de l'ordre.Il ne faut jamais faire preuve de zéle demesuré pour défendre le Roi.
BOOUR DOU MBOKK!!!

2.Posté par ngagne le 19/02/2012 17:45
Nous ne parlons plus de serigne mbacké ndiaye ce traite de grand envergure au ps au pds en passant au partis de abdourahim agne diam pire la c'est dommage qu'au sènègal nous avons devant nous des traites sans vergogne serigne mbacké ndiaye der la science mamadou diop decroix dijbo ka aida mbodji aziz sow bamba ndiaye voila des cochons qui meritent la peine de mort pour haute trahison ces personnes ne sont pas des références dans ce pays nous demandons a tous les sénégalais épris de justice que ces derniers ne méritent aucune considération ni de reconnaissance de la nation si c’était en guerre nous les considérons comme des déserteurs VIVE LE SENEGAL VIVE LA DEMOCRATIE VIVE LA JUSTICE VIVE LES INDEPENDANTS AMBAS LES TRAITES AMBAS L INJUSTICE

3.Posté par Vive la police le 19/02/2012 18:43
Serigne Mbacké Ndiaye, tu ne peux pas dans le confort de ton quotidien proférer des menaces de sanctions contre une police qui se déménent nuit et jour, au péril de sa vie, pour maintenir l'ordre public!!!!!

C'est une faute de communication très grave, puisqu'il n'ya rien de tel pour les démotiver et perdre la bataille de l'ordre, alors que de toute façon le pouvoir ne pourra sanctionner personne tant que l'ordre ne sera pas rétabli. Seulement, aussi paradoxal soit-il, ce sont sur les forces de l'ordre que vous compter pour rétablir l'ordre dans le pays.
Ce discours est non seulement anachronique, mais surtout contre productif!!!!
N'importe quel ignare comprendrait que c'est au terme d'une course poursuite après les manisfestants qui se sont cachés dans ce lieu de culte qu'en désespoir de cause, le policier a balancé la grenade pour les déloger, il n'avait aucune intention de profaner ce lieu.
Si tu ne peux pas les encourager dans leur action de bravour quotidienne, au moins gardes-toi de tenir un discours comminatoire à leur endroit. C'est le minimum!!!

4.Posté par khady77 le 19/02/2012 23:20
SERIGNE MBACKE NDIAYE EST VRAI FUMIER ; Il prend les senegalais pour des demeurés .Dans cette situation on N'A PÄS BESOIN D'ENQUETE DE MERDE , TT EST CLAIR ;LES TETES QUI DOIVENT TOMBER SONT CONNUES ET DE GRACE LAISSEZ CES PAUVRES AGENTS DE POLICES TRANQUILLE , PARCEQU'ILS ONT ETE ABUSE PAR LE POUVOIR .iL y a des responsable qui doivent payer/
1-ousmane ngom
2- le directeur de la sureté nationale
3- commissaire ARONA SY
4-colonel qui geré les hommes
5-le chauffeur du camion fou
6-les commandants de brigade de podor et sangalkam
LE peuple a enregistré qq 10martyrs qui ne doivent pas passer en P.P
LE GROS FAUTEURS DE TROUBLE CES ABDOULAYE WADE QUI CARESSE SON FILS ET TUE LE FILS LA MERE DES AUTRES il doit etre presenter au C.P.I
VIVE LE SENEGAL LA UTTE CONTINUE NOUS DEVONS LE FAIRE POUR LA MEMOIRE DE NOS MORTS

5.Posté par Bossea le 19/02/2012 23:33
Si je pense a ce fils de pute de Serigne mbacke ndiaye comme ministre il faut que la révolution continue-

6.Posté par titeuf le 20/02/2012 00:18
A qui profite le crime ?
Le peuple sénégalais subit, depuis quelques jours, des bourdonnements effroyables parfois proches, parfois lointains entrainant même des morts . La cabale est sournoise : le complot tourne à plein régime et les activistes recrutés par Idrissa Seck se réjouissent des belles provocations qui poussent partout dans leurs sanctuaires. Les auteurs, 200 anciens militaires recr...utés par le maire de Thiès sont payés 20 000 f par jour. Ils montent des brigades dans les différents quartiers de Dakar et tentent de mettre le feu. Les jeunes manifestants organisés en brigade reçoivent 10 000 f par personne et par jour. Parmi eux le faux policier qui a balancé une grenade lacrymogène dans la Zawya. Chers concitoyens voilà le coup monté par Idrissa Seck . Sachant qu’il ne peut pas gagner par les urnes, IDY s’adosse sur de pauvres innocents pour faire basculer le pays dans le CHAOS . Restons vigilent.

7.Posté par Torodo le 20/02/2012 05:03
A titeuf tu a passé ton conmmentaire dans tout les articles personne ne reagit ,tu et demasquer ,.c le peuple ki et debout pour garder notre digniter la constitution et nous resterons debout jusqua l'assaut final,loumou ko diarale diarale naniou ko,idy4president



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016