Serigne Mbacké Ndiaye accuse Idrissa Seck de se préparer pour prendre le pouvoir sans passer par les urnes


Serigne Mbacké Ndiaye accuse Idrissa Seck de se préparer pour prendre le pouvoir sans passer par les urnes
DAKARACTU.COM  Le porte-parole du président de la République, Serigne Mbacké Ndiaye, vient de porter des accusations sur le candidat de la coalition Idi4President. Selon lui, "Idrissa Seck cherche par tous les moyens à prendre le pouvoir sans passer par les urnes". Il a fait cette déclaration au cours d'une conférence de presse qu'il a tenue ce matin.
Mardi 21 Février 2012




1.Posté par Saltigué le 21/02/2012 18:02
Allez vous faire foutre. On veut des élections sans Wade point final. Comment Idy avec des mains nues peut prendre le pouvoir sans aller aux élections?

2.Posté par S/s le 21/02/2012 18:16
mdr

3.Posté par JJO le 21/02/2012 18:31
Je pense que Serigne Mbacké NDIAYE est en ce moment le plus affolé de la meute des Wade et alliés.
Je sais que IDY SAF NALA .La cause ? Je vous le dirai.Serigne Mbacké NDIAYE n'aurait jamais imaginé de sa vie ;même si on le réveillait d'un profond sommeil qu'il serait ministre dans un gouvernement .Il sait qu'Idy est leur père qu'il l'adorait comme une idole et que lui-même,Serigne Mbacké, a été le grand serviteur de DIOP Le Maire.C'est lui qui cirait ses chaussures peut-être parce que ce mec est trop insolent pour prétendre à un poste dans une République respectable.

4.Posté par JJO le 21/02/2012 18:31
Je pense que Serigne Mbacké NDIAYE est en ce moment le plus affolé de la meute des Wade et alliés.
Je sais que IDY SAF NALA .La cause ? Je vous le dirai.Serigne Mbacké NDIAYE n'aurait jamais imaginé de sa vie ;même si on le réveillait d'un profond sommeil qu'il serait ministre dans un gouvernement .Il sait qu'Idy est leur père qu'il l'adorait comme une idole et que lui-même,Serigne Mbacké, a été le grand serviteur de DIOP Le Maire.C'est lui qui cirait ses chaussures peut-être parce que ce mec est trop insolent pour prétendre à un poste dans une République respectable.

5.Posté par Tah! le 21/02/2012 18:43
Idrissa Seck, pour que nul n’en ignore
 
 
Nous assistons de plus en plus à un concours implicite de médisance et d’attaques stériles contre la personne d’Idrissa Seck. Si d’aucuns portent des cagoules pour défendre une chapelle, d’autres profitent de ce méli mélo pour faire prévaloir une posture dite intellectuelle mais totalement dénuée d’objectivité et de démarche scientifique. On se fait un film et on le raconte. Idrissa Seck est l’homme politique qui prend moins d’initiatives parce que se concentrant sur la recherche de solutions mais il demeure l’un des plus critiqués et parfois avec une agressivité surprenante. La raison est simple : ils savent tous qu’il peut y arriver. Pour contrer son cheminement ils s’attaquent à ses piliers fondamentaux ; Sa constance dans la démarche et son attachement aux valeurs libérales et républicaines.
Cependant les faits sont là et ils sont sacrés. Le fait de les déformer ou de chercher à les insérer dans un contexte autre que leur contexte de production démontre toute la détermination des adversaires d’Idrissa Seck à mettre hors course un candidat sérieux à la magistrature suprême.  Pour que nul n’en ignore, son objectif est unique : défendre les intérêts du Sénégal et de l'Afrique, non ceux d'un clan ou d'une famille. Pour y arriver il est prêt à des sacrifices. Il a toujours rappelé que « le destin personnel des hommes, même d’Etat, est une insignifiance au regard des intérêts supérieurs d’une Nation » Son engagement pour servir son peuple transcende les personnes même si des personnes peuvent jalonner son parcours et y jouer un rôle quelconque. Le 7 février 2006, après plus de 7 mois de prise d’otage, devant la prison de Rebeuss, Idrissa Seck annonçait déjà être armé d’esprit de dépassement pour servir son pays. Il l’avait déclaré en ces termes « C’est avec une conscience calme que je suis entré dans cette épreuve, c’est avec une conscience calme que j’en sors et je convoite de Dieu la sérénité, l’endurance, la capacité de dépassement qu’exige la mission que je me suis assignée : servir le Sénégal. Car rien ne me pèse plus lourd que les difficultés auxquelles notre pays est confronté et rien ne fera obstacle à mon ambition et à ma volonté de le servir ». Un esprit de dépassement dont l’humanité a toujours eu besoin pour éteindre les feus de tension, mettre fin aux guerres et aux conflits, réconcilier les peuples.
 
La posture d’Idrissa Seck face à sa famille politique demeure constante. Elle ne varie pas. Idrissa Seck veut ramener sa famille politique sur le chemin du vrai sopi, du vrai changement au bénéfice du peuple souverain.  « On a dévié du chemin ! C'est ma responsabilité de veiller à l'unité, au renforcement, mais surtout au retour à ces valeurs fondamentales de ma famille politique. ». Disait-il. Il veut sauver sa famille politique du risque de non participation à la compétition électorale de 2012 suite à un possible carton rouge constitutionnel à 29 jours du scrutin délivré par un conseil de 5 sages qui ne sauraient être en désaccord avec toute la communauté nationale et internationale de constitutionnalistes. Voilà tout le sens de son intervention sur rfi.
 
Cependant, même en défendant sa famille, Il ne fera pas de compromission avec les principes et valeurs. Il ne fera pas de compromission avec la vérité. Il ne se donnera pas, cependant, de limites en sacrifices pour le bonheur de son peuple, pour que ce peuple jouisse d’une tabaski loli. Une belle tabaski en période de moissons abondantes. Son retour au PDS, en dehors du fait qu’il découle d’un choix stratégique assumé et constant, entre dans ce même objectif : Défendre les intérêts du peuple.  Il n’a pas manqué de le répéter lors de sa conférence de presse du 12 Janvier 2009, en ces termes « Mon choix a été dicté par les difficultés du pays. Je suis animé par l’esprit de travail pour l’intérêt du Sénégal. Notre intention est de régler les problèmes du Sénégal (…) Mon apport sera de donner toutes mes compétences pour résoudre les difficultés du pays, avec ma liberté de lui dire ce que je trouve utile et non ce qui lui plait» Sa conduite politique est un choix assumé en toutes circonstances. « Ma conduite politique ne dépend pas de Wade. Elle dépend de moi, de ma foi en Dieu d'abord, de ma foi en l'individu, aux Sénégalais, de mon attachement aux valeurs libérales… » Disait-il en rendant visite au journaliste de la rfm, Kambel Dieng, le mercredi 8 Juin 2008. Les faits sont là. Sa posture est constante : vérité et courage. Approuver le convenable, condamner le blâmable. Quels qu'en soient les auteurs. Quand il était avec Wade il avait dit non à la loi Ezzan, non au défilé des journalistes et hommes politiques à la Dic, non à un projet de dévolution monarchique du pouvoir. Quand il a été en dehors des sphères de décision il s’est offusqué de la dissolution des collectivités locales, de l’agression barbare des journalistes comme kambel etc. Comme il l’a lui-même révélé « notre posture est invariable ; nous approuvons tout ce qui est convenable, nous condamnons tout ce qui blâmable. Quand j'étais avec Wade, c'était mon comportement ; aujourd'hui que je ne suis plus avec lui, ça reste mon comportement »   
 
Les films fictions peuvent défiler dans les têtes mais les faits sont là. Ils contredisent les propos malveillants et parfois incorrects de personnes en mal de popularité qui veulent profiter de l’aura d’Idrissa Seck pour se faire un nom. La critique est aisée.

6.Posté par Wax deug le 22/02/2012 18:16
Ce sérigne mbacké est ce que ta mère est réellement mariée. Comment peux tu raconter des contre vérités chaque fois que tu ouvres ta sale gueule? Tu ne vas plus vivre dans ce pays compte tenues de tes betises. Ce palais que vous avez souillé sera lavé et parfumé car depuis 12 ans il est fréquenté par trop de menteurs, d'incultes,de franc maçons,d'assassins. Ce que wade nous a montré en 12 ans c'est la promotion de médiocres comme toi sérigne mbacké, de traitres comme djibo ka,de lodateurs comme iba der de prostitués comme aida mbodj. Pour terminer sérigne dit à ta mère de se marier comme ça tu vas cesser de mentir peut etre

7.Posté par Wax deug le 22/02/2012 22:25
Je voudrais dire quelques mots à ce traitre de djibo ka dont le sang de la traitrise circule dans ses veines. Quand tu étais dans l'opposition tu traitais wade de thiouné. Quelques temps après tu disais que wade était le meilleur président que le sénégal ait jamais connu. Cela peut étonner ceux qui ne vous connaissent pas. Tu vas payer de ta traitrise car tu vas souffrir ici bas. Si Senghor apprenait que tu as rejoin wade il n'en reviendrait pas.Un traitre paie toujours

8.Posté par wakh deug le 23/02/2012 08:41
Un IDY voleur et dangereux pour le pays;un MACKY infidèle et opportuniste!!;un Ibrahima FALL ancien socialiste, un GADIO rancunier, un NIASS revanchard, un TANOR non crédible ancien patron des Tontons macoutes, un YOUSSOU entretenu par des lobbies maçonniques,un TINE valorisant le mariage homosexuel, un « YEN A MARRE » formé de jeunes drogués ratés en mal de popularité c’est ça l’opposition sénégalaise ? Brûler le pays par le biais de TFM et WALF qui incitent aux actes de vandalisme c’est ça le patriotisme ? Envoyer les enfants d’autrui au front alors qu’on bichonne sa progéniture au chaud c’est ça le courage ? En dix ans WADE a changé la face du Sénégal positivement comme il ne l’a jamais été.
SENEGALAIS REVEILLEZ VOUS !!!!!!!

9.Posté par wakh deug le 23/02/2012 08:42
Un IDY voleur et dangereux pour le pays;un MACKY infidèle et opportuniste!!;un Ibrahima FALL ancien socialiste, un GADIO rancunier, un NIASS revanchard, un TANOR non crédible ancien patron des Tontons macoutes, un YOUSSOU entretenu par des lobbies maçonniques,un TINE valorisant le mariage homosexuel, un « YEN A MARRE » formé de jeunes drogués ratés en mal de popularité c’est ça l’opposition sénégalaise ? Brûler le pays par le biais de TFM et WALF qui incitent aux actes de vandalisme c’est ça le patriotisme ? Envoyer les enfants d’autrui au front alors qu’on bichonne sa progéniture au chaud c’est ça le courage ? En dix ans WADE a changé la face du Sénégal positivement comme il ne l’a jamais été.
SENEGALAIS REVEILLEZ VOUS !!!!!!!



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016