Serigne Bassirou M'backé Khadim Awa Bâ s’énerve et dénonce la «clanisation » chez certaines familles à Touba, la médisance et le mensonge qui font le tour du pays.


Serigne Bassirou M'backé Khadim Awa Bâ s’énerve et dénonce la «clanisation » chez certaines familles à Touba, la médisance et le mensonge qui font le tour du pays.
DAKARACTU.COM - Intervenant lors de la cérémonie officielle du magal de Serigne Abdou Aziz Bara M'backé célébrée samedi à Gouye-M'bind,  Serigne Bassirou M'backé Khadim Awa Bâ s’est particulièrement fait remarquer à travers un discours concis mais riche d'enseignements. Sous le contrôle de plusieurs personnalités religieuses, dont le khalife de Serigne Abdou Aziz Bara, (Serigne Abdou Karim M'backé en l’occurrence), le M'backé-M'backé a critiqué le comportement vicieux de certains Sénégalais qui ont tendance à indexer une personne comme étant seule responsable de ce qui arrive de mal au pays. « Une société où la médisance et le mensonge sont érigés en règle au détriment des vertus cardinales du bon musulman, ne saurait se soustraire à certaines difficultés. Il faut nécessairement que nous apprenions à faire nôtre les enseignements du prophète (Psl) et à savoir nous abreuver des indications contenues dans le Coran. C’est à nous, héritiers de Serigne Touba, d’abord, qu’il revient systématiquement l’obligation de donner l’exemple! »

 Serigne Khadim Bass Awa Bâ de dénoncer par ailleurs, la "clanisation" larvée qui est en train de s'installer chez certaines familles de Touba. « Nous n’avons pas le droit d’installer des clans dans nos familles. Cela ne fait que nous fragiliser. Nous avons l’obligation de rester soudés, ne serait-ce pour mettre à l’aise les disciples. Nous avons l’obligation d’être solidaires les uns vis à vis des autres, comme nous l’enseigne l’Islam ».

 
Au nom de toute la famille, le M'backé-M'backé remerciera le Président Macky Sall dont la délégation, conduite par le ministre conseiller Arona Coumba N'doffène Diouf, était composée de plusieurs autres personnalités. « Il est venu à ce magal pour la première fois  en 1997. Depuis, il entretient d’excellentes relations avec la famille. Et c’est sans retenue que toute la famille s’est résolue à lui apporter son aide pour qu’il réussisse dans les tâches qui lui sont assignées ». 

Pour avoir bitumé le tronçon Bakhiya- Corniche, Cheikh Amar a aussi bénéficié  de forts témoignages de la part de Serigne Bass Khadim Awa Bâ. Le marabout insistera beaucoup sur les relations excellentes qui unissent l’homme d’affaires à la famille de Serigne Abdou Aziz Bara M'backé.
 
 Étaient aussi présents, le maire de la commune , le préfet et le sous-préfet.
Dimanche 31 Août 2014
Dakaractu




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016