«Serigne Bass aurait mal interprété les propos du khalife», selon Serigne Modou Mbacké, petit-fils de Serigne Abdou Lahad


«Serigne Bass aurait mal interprété les propos du khalife», selon Serigne Modou Mbacké, petit-fils de Serigne Abdou Lahad
DAKARACTU.COM - Selon le petit-fils de Serigne Abdou Lahad Mbacké, Serigne Modou Mbacké, Serigne Bass aurait mal interprété les propos du khalife général des mourides relatifs au respect de la décision du Conseil constitutionnel. Il ajoute que Serigne Basse s’est permis de faire « un commentaire personnel tout faux ». «Que le monde comprenne que seule la paix est importante ici bas et dans l’en-delà. Tout ce qu’un être acquiert sans la paix ne lui servira à rien. Donc prônons le culte de la paix ». Voila, selon Serigne Modou, toute la teneur du discours du khalife général des mourides Serigne Sidy Mokhtar Mbacké.
Lundi 30 Janvier 2012




1.Posté par agbo le 30/01/2012 15:09
Nous tremblons, comme si nous savions que si Wade se présentait, il risquerait de gagner !
En me réveillant ce matin, en apprenant l’assassinat éhonté d’un élément des forces de l’ordre et en voyant les images apocalyptiques transcrites par la presse française, une question m’est venue à l’esprit : Pourquoi manifester, crier, semer le trouble, bruler et perturber le quotidien des citoyens alors que nous disposons tous d’une carte électeur ?
Abdoulaye Wade reste un citoyen sénégalais, si l’envie lui prend de se présenter aux élections, cela n’engage que lui ! S’il pense que malgré son âge, il aura les capacités et la longévité nécessaire pour diriger le Sénégal pendant 7ans alors laissons le dans son parcours, cela n’engage que lui !!
Le président élu, sera celui choisi par le peuple ! Alors armons-nous de nos cartes électorales et allons le 26 Février 2012 voter pour le candidat de notre choix et tout ca en paix, sans que le sang de quiconque ne soit versé !
Quand aux rappeurs de Y’EN A MARRE, aux dirigeants des partis de l’opposition, arrêtez d’inciter le peuple à la violence, nous ne sommes pas la Libye, ni l’Egypte encore moins la Tunisie ! Nous sommes le Sénégal, nous sommes des frères et des sœurs, que l’on soit du PDS, du PS, des Rappeurs ou membres des Forces de l’ordre etc.. Nous sommes tous du même sang, du même père « le Sénégal » et de la même Mère « l’Afrique » !
Montrons au monde entier, à la communauté internationale à l’union européenne aux états unis et à la France qui sont empressées de nous comparer à la Cote d’Ivoire que nous valons plus que ça, nous sommes la paix !
A vos cartes, prêt, Votez !!!

2.Posté par Thiadella birkilane le 30/01/2012 15:30
Agbo le problem c wade lui meme,il na pas le droit detre candidat c la constitution ki lui interdit detre candidat,dou problemou amna carte Wala bayilene ko mou presente wou ,on nait dans un etat de droit ,la revolution continue

3.Posté par Mass le 30/01/2012 16:45
Et pourquoi on créerait des conditions pour invalider des candidatures. Pendant qu'on y est, laissons tous ceux qui le veulent se présenter aux élections (sénégalais ou pas, enfant ou vieillard, délinquant ou militaire, etc.). J'ai moins de 35 ans, ce qui m'empêche de me présenter, c'est la limitation d'âge et le montant de caution; des clauses fixées par les sénégalais et qui s'appliquent à tous les sénégalais (tout comme celle qui empêche un deuxième renouvellement). Certains sénégalais n'ont pas le droit de se présenter aux élections de 2012 et Abdoulaye WADE fait partie de ce lot. Tout comme moi, il n'a qu'à attendre 2019 (j'aurai alors plus de 35 ans et lui ne sera plus candidat à un second renouvellement de mandat).

4.Posté par Finalem le 30/01/2012 19:37
Àgbo tu es vraiment naïf. Yao ndre diakhatè sait que son sort est liea wade . Il proclamera wade vainqueur quoi qu'il arrivera. La loi la vérité dieu il s en moque. C' un vendu . Faut lire l article de yerin. Honte sur ce chien

5.Posté par PAIX le 30/01/2012 22:02
AGBO EST 1WADISTE C 1FRANC-MAÇON
IL FAIT PARTI DES GENS KI VEULENT NS DESUNIR
L'ESPRIT Y'EN A MARRE NE MOURA JAMAIS!!!!!



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016