Serigne Bass Khadim Awa Bâ rappelle à Wade la sentence divine pour qui accuse un musulman d'anthropophage et l'invite à regretter... (AUDIO)


Serigne Bass Khadim Awa Bâ rappelle à Wade la sentence divine pour qui accuse un musulman d'anthropophage et l'invite à regretter... (AUDIO)

Complètement abattu par le caractère monstrueux des récentes déclarations du Président Abdoulaye Wade accusant le Président Sall d'appartenir à une famille d'anthropophages, Serigne Khadim Mbacké Awa Bâ Mbacké a jugé utile de rappeler la gravité de tels propos aux yeux de l'Islam et d'inviter les Sénégalais à se garder à jamais de les reproduire." Ces mots sont regrettables. Tous les religieux de ce pays, les chrétiens y compris, les ont condamnés. Un bon musulman doit remuer sa langue sept fois avant de parler. Le prophète ( psl ), dans ses enseignements, nous exhorte de nous taire lorsque ce que nous voulons dire est mauvais.Traiter un musulman d'anthropophage est une grave responsabilité que tout croyant doit éviter d'endosser. Le religieux de s'interroger sur la sentence lorsque la victime de telles accusations est encore en vie .

Ainsi , se joignant à la tristesse populaire que les déclarations de Wade ont provoquée dès qu'elles ont jailli, le chef religieux a choisi de rappeler que chacun répondra un jour de ses actes et surtout de ses paroles devant Dieu. Il demandera au Président Macky Sall de s'en remettre à Dieu, Seul Juge. "Nous pouvons aisément comprendre combien de tels propos ont pu l'affecter, mais nous l'invitons au dépassement. "

Jeudi 26 Février 2015
Dakar actu




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016