Serigne Bass Abdou Khadre recevant une délégation d’Imams Américains : « Que le monde sache que la voie du mouridisme, c’est l’Islam… ».


Une délégation de la communauté de l’Imam Wareeth Deen Muhammad aux Etats Unis, en visite au Sénégal, a rendu une visite de courtoisie cet après-midi au porte-parole du Khalife Général des mourides Serigne Bass Abdou Khadre. Une visite qui fait suite à l’union entre l’un des leurs et une fille issue de la communauté mouride des Etats-Unis.
La délégation avec à sa tête l’Imam Safiir Rabb de Baltimore, l’Imam Mansour Sabree d’Atlanta  mais aussi des chefs d’entreprises Aboubakr Renny, de Bachir Laye et de Mamadou Seck, a été reçue et introduite à leur arrivée par Serigne Ahmed Saloum Dieng.
Un tête à tête s’en suivra avec le porte-parole des mourides Serigne Bass qui s’est réjoui de l’intérêt de cette communauté musulmane basée aux Etats Unis, pour la ville de Touba.
« L’islam n’a pas de frontière. Et Serigne Touba Mbacké qui est notre espoir avait comme vision de rendre plus attrayante notre religion. Et chaque 100 ans, Dieu envoie un messager sur terre pour moderniser l’Islam. Le Gouverneur Général au temps de Serigne Touba avait demandé à ce dernier qui était mouride et ou s’arrêtait le mouridisme. Et Serigne Touba lui avait répondu que quiconque dit « Achadou An La ilahailal » (j’atteste qu’il n’y a qu’un seul Dieu)  est mouride. A la question de savoir dans quelle région du monde on trouvait les mourides, le Saint homme avait répondu, partout où se trouve des musulmans», a dit Serigne Bass.
« Alors, notons une bonne fois pour toute, que la voie du mouride c’est l’islam. Que tous les musulmans l’entendent ainsi. Et la mission du mouride dans la religion Islamique est de faire profiter de cette belle religion à tous ceux qui la méconnaisse » ,a ajouté Serigne Bass Abdou Khadre.
Le porte-parole du Khalife Général des mourides a aussi demandé aux musulmans à travers le monde de se battre autour de l’essentiel et d’éviter « les petites nuances » qui pourraient aboutir à des dissensions.
« Un seul mot prononcé à l’encontre de son prochain, peut t’amener en enfer » a t-il aussi rappelé.
 
 
L’Imam Saffir Rabb, qui a magnifié les paroles pleines d’enseignements du porte-parole des mourides, a donné aussi l’exemple de jeunes américains qui ont retrouvé « la voie » grâce à l’islam.  Il a promis par ailleurs une plus grande collaboration entre la communauté de l’Imam Wareeth Deen Muhammad, et celle mouride.
Mercredi 12 Avril 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :