Serigne Assane Mbacké se jette dans la gueule du loup : Un Mbacké Mbacké en prison pour Karim ?


Serigne Assane Mbacké se jette dans la gueule du loup : Un Mbacké Mbacké en prison pour Karim ?


Depuis qu’il s’est signalé à l’opinion rebondissant sur le dossier de la fondation « Servir le Sénégal », à travers un don d’une banque étrangère, Serigne Assane Mbacké porte sa casquette religieuse pour servir les intérêts de Karim Wade. Une stratégie politique que sa propre famille de Touba n’a pas cautionnée. Electron libre, il cherche à rentrer dans l’histoire par la porte politique dérobée. Ce n’est point le hasard du calendrier qui l’implique dans l’affaire Moustapha Cissé Lo, subtilement remise au goût du jour. En optant pour se livrer au nom d’une éthique religieuse, la confusion est vite établie entre le manipulateur politique et le fervent talibé.
Attendu à la gendarmerie pour sa prétendue implication dans l’incendie des biens du député Cissé Lo, Assane Mbacké s’est épanché sur les ondes de la Zik FM pour dénoncer une cabale politique orchestrée par la première dame, Marième Faye Sall, pour sa liquidation.
Expliquant que c’est une opération planifiée qui va aboutir à son arrestation et son emprisonnement, il avouera publiquement son implication, au nom d’une foi revendiquée à titre de …Mbacké Mbacké. Une conséquence de son engagement à soutenir Karim Wade, expliquera le jeune marabout qui se dit d’ailleurs prêt à subir l’épreuve de Rebeuss pour la constance de son combat. Sur les raisons qui font de lui une cible politique du pouvoir, le jeune marabout fonde sa conviction sur l’acharnement sur sa personne depuis la plainte contre Marième Faye Sall introduite auprès de la CREI suite au don d’une banque marocaine à la fondation de la première Dame. Serigne Assane Mbacké explique aussi avoir été approché par des gens du pouvoir pour acheter sa liberté, et d’expliquer que c’est une insulte faite aux familles religieuses que de piétiner les fondements de la religion. Dans son speech suicidaire, c’est plutôt l’air d’un combattant qui jette les armes, mais de loin la neutralité d’un pouvoir spirituel qui a toujours su être au dessus des querelles politiques.

Jeudi 12 Mars 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016