Serigne Abdou Khoudoss M’backé : « Moustapha Cissé Lô n’est pas de Touba. En quittant son village natal de Keur Mbarick, il était charretier à Touba (…) Karim Wade est un otage politique et Macky Sall est prisonnier de son entourage »

Petit-fils de Serigne Touba, Serigne Abdou Khoudoss Ibn Serigne Modou Faty Khary Mbacké Ibn Serigne Massamba Mbacké a rendu visite à Dakaractu.
Visiblement très en colère contre Moustapha Cissé Lô, le jeune marabout est revenu sur plusieurs points concernant Touba notamment l'affaire Serigne Assane Mbacké et la politique dans la ville dans la ville sainte avant de basculer sur l'actualité au Sénégal.
Entretien.


Serigne Abdou Khoudoss M’backé : « Moustapha Cissé Lô n’est pas de Touba. En quittant son village natal de Keur Mbarick, il était charretier à Touba (…) Karim Wade est un otage politique et Macky Sall est prisonnier de son entourage »
Dakaractu : Pouvez-vous revenir sur le statut de la ville de Touba ?

Serigne Abdou Khoudoss Mbacké
: Je m’appelle Serigne Abdou Khoudoss Mbacké, fils de Serigne Modou Faty Khary qui lui est fils de Serigne Massamba Mbacké, frère du fondateur du mouridisme.
Vous savez qu’on ne peut pas parler du Sénégal sans parler de Touba. 
Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké, Khadimou Rassoul, a fondé la ville de Touba en 1888. En 1895, il fut exilé par les colons jusqu’en 1902.
A son retour, les colons ont remarqué qu’il avait de plus en plus de disciples. Il a été encore déporté en Mauritanie jusqu’en 1907. 
En Mauritanie, les membres de la famille de Cheikh Sidya qui l’avaient accueilli, commençaient à devenir ses disciples.
Face à cette vague déferlant vers le marabout, les colons l’ont encore déporté à Thièyène jusqu’en 1912. Il y avait deux maisons : Darou Marnane et Darou Khoudoss.
Entre 1912 et 1927, l’année de son rappel à Dieu, Cheikhoul Khadim vivait à Diourbel avec tous ses disciples.
En ce moment là, il n y avait pas encore du monde à Touba, même si le marabout voulait en faire sa ville, une ville sainte. 
A son rappel à Dieu en 1927, son fils aîné Serigne Modou Moustapha et d’autres proches, l’ont préparé et inhumé à Touba. 
C’est comme ça que Touba était devenue une ville sainte et une ville pas comme les autres. Serigne Touba voulait qu’à Touba, on y apprenne le Coran et les Khassida et faire de cette ville une ville exemplaire. Mais hélas, des personnes de mauvaises intentions, veulent tout faire pour ternir l’image de Touba.

Dakaractu : Avant, Touba était une ville paisible sans aucun problème. Mais ces dernières années, Touba est devenue une ville marquée par la politique. Comment pouvez-vous expliquer ce phénomène ?

Serigne Abdou Khoudoss
: Ce sont des personnes mal intentionnées qui veulent installer le désordre dans la ville sainte. Pour parvenir à leurs fins, ils utilisent des pions pour faire leur sale boulot.  Et cela est très dangereux., et en plus, ils font croire aux gens des choses qui n’existent pas. 
La preuve, ils ont manigancé pour faire arrêter Serigne Assane Mbacké dans des conditions qui laissent à désirer. Serigne Assane Mbacké est un fils de Touba. Ils pouvaient juste le convoquer et en bon citoyen, il allait déférer à la convocation. Mais envoyer des milliers de gendarmes qui ont balancé des lacrymogènes dans la ville sainte de Touba à des fins politiques, c’est dangereux. Tout cela est l’œuvre de gens tapis dans l’ombre, qui font tout pour mettre Touba dans l’embarras. Mais ils n’y arriveront pas, parce que quand Serigne Touba préparait sa ville, ils n’étaient pas là. Touba restera une ville sainte, respectable et respectée.
Moustapha Cissé est une parfaite illustration de ces personnes mal intentionnées.

Dakaractu : Parlant de Moustapha Cissé Lo. Qu’est-ce que vous lui reprochez ? 


Serigne Abdou Khoudoss
: Moustapha Cissé Lo, je le connais mieux que lui-même. Il a servi de porte-parole à mon père Serigne Modou Faty Khary pendant 10 ans. S’il est connu maintenant, c’est grâce à mon père. Mais il en a fait son ennemi numéro 1. 
Moustapha Cissé Lo n’est pas de Touba, comme il le prétend. Il vient de Keur Mbarick, où vit sa famille, car sa maison familiale est là-bas. Il était charretier à Touba. C’est par la suite qu’il a eu un visa pour aller en Belgique. Après la Belgique, il est revenu à Touba pour vendre des voitures. Il a vendu des voitures jusqu’à connaître mon père et devenir son porte-parole. C’est parce qu’il a voulu être dans toutes les sauces qu’on l’a libéré. Il escroquait et mettait les gens en mal, c’est pourquoi il a été mis à la porte.
Macky Sall devrait faire une enquête de moralité avant de confier quoi que ce soit à Moustapha Cissé Lo qui est juste un parasite. Moustapha Cissé Lo est de mauvaise foi. Il ne cesse de s’attaquer à Serigne Abdou Fatah et c’est pourquoi il a tous ces malheurs. Moustapha Cissé Lo n’est pas reconnaissant, c’est un homme petit.
Il est derrière tous les sales coups à Touba. Il est derrière l’arrestation de Serigne Assane Mbacké qu’on a mis en prison en même temps de Me Amadou Sall. Tout cela à des fins politiques. 
Moustapha Cissé Lo est un oiseau de mauvaise augure. S’il a quelque chose à dire, il n’a qu’à aller à Keur Mbarick d’où il vient. Il n’est pas de Touba et je le jure, il ne peut mobiliser 40 personnes dans la ville sainte. Moustapha Cissé Lo détruit tout sur son passage. C’est une mauvaise personne qui ne veut que du mal à tout le monde.
C’est aujourd’hui qu’il fait le gros dos et montrer son impolitesse aux marabouts, mais quand il arrivait dans une charrette, il n’était pas comme ça. Il a été accueilli, nourri, blanchi et bien traité. Il n’a pas de reconnaissance et il est impoli.

Dakaractu : Mais est-ce que c’est pas parce qu’il vous a privé de tous vos privilèges auprès de Macky Sall que vous en avez après lui ?

Serigne Abdou Khoudoss
: Non! Touba est une vile bénie. Macky Sall ne peut ni augmenter ni diminuer l’aura de Touba. Senghor n’était pourtant pas musulman, mais il était très proche de Serigne Fallou, parce qu’il savait ce qui était à Touba et sa puissance. Abdou Diouf a été proche de Serigne Abdoul Ahad. Abdoulaye Wade en avait fait de même avec Serigne Saliou. Mais Macky Sall est indécis et on ne sait pas ce qu’il veut. Je veux juste qu’ils sachent que Touba n’attend rien de Macky Sall. Tout ce qu’on a nous le devons au fondateur de cette ville. Alors qu’ils se calment. Touba a des chantiers en plus de Mazalikoul Jinnan, la mosquée de Serigne Cheikh Saliou et Gouye Mbinde à hauteur de 128 milliards qui n’attendent pas Macky Sall.
Cissé n’a pas de privilège, parce qu’il n’a même pas de base politique à Touba. Il ne peut mobiliser 20 personnes. Il a fait croire au président qu’il est plus populaire à Touba, mais ce n’est pas vrai. Moustapha Cissé Lo a gâché la politique de Macky Sall à Touba, et il le fera ailleurs. 
C’est sa famille qui est ainsi constituée. C’est son grand-père Mame Abdou Lo qui avait suggéré aux colons de faire exiler Serigne Touba. Ils sont de mauvaise foi. 
Notez que tout ce que je dis là, c’est pour aider le président Macky Sall à comprendre à qui il a affaire.

Dakaractu : Qu’est-ce que vous attendez du président Macky Sall ?

Serigne Abdou Khoudoss
: Macky Sall doit savoir que son entourage ne lui rend pas service, il en est prisonnier. Ils lui font croire que les choses marchent, alors que pas du tout, rien ne marche. Il doit être à l’écoute du peule qui l’avait élu et essayer d’apporter des solutions à leurs besoins. Il est en train de les décevoir. Ils ne lui disent pas la vérité. 

Dakaractu : Que préparent les chefs religieux de Touba pour contrecarrer ceux qui veulent installer la politique dans la ville sainte ?

Serigne Abdou Khoudoss
: Après ce qu’ils ont fait à Serigne Assane Mbacké, on se rencontre tous les jours pour parer à touteéventualité. On ne veut plus de politique ou autre combine à Touba. C’est fini maintenant! On ne va plus accepter que des personnes mal intentionnées fassent n’importe quoi avec notre ville. Touba nous appartient et nous allons la préserver de ces gens là.


Dakaractu : Les libéraux disent qu’ils n’accepteront pas que Karim Wade soit emprisonné quitte à mettre le pays à feu et à sang. Quelle analyse faites-vous de cette situation ? 

Serigne Abdou Khoudoss : A Macky Sall, tous les chefs religieux du pays ont suggéré depuis longtemps, de libérer Karim Wade. Il promettait de le faire mais rien. Et si tout le monde insistait à le lui recommander, c’était pour lui éviter ce qui se passe aujourd’hui. 
On l’avait alerté mais son entourage l’en a dissuadé en lui disant que ces marabouts ne veulent que de l’argent, ne les écoute pas. Aujourd’hui, le cas Karim Wade est devenu une patate chaude entre ses mains. 
Alors qu’on attend rien de lui, car ce dont on a besoin, Macky Sall ne peut pas nous le donner. 
Ma conviction est que si Karim est condamné, c’est parce qu’il est craint et là, tout peut arriver. Il faut que Macky arrête d’être au service des français et se concentrer sur les besoins du Sénégal et des sénégalais. Il faut qu’il arrête de détruire les nationaux pour en faire des multinationaux. Tout a été vidé au Port Autonome de Dakar et Macky Sall a fait revenir Bolloré pour l’y installer. Toutes les stations de « Touba Oil » ont été détruites au profit de Total. L’ambassadeur de France s’immisce dans nos affaires internes, ce n’est pas normal. Alors que même le président Macky Sall n’a le droit d’interférer dans les affaires de la France…

Dakaractu : Quand on vous entend parler, on dirait que vous avez une dent contre Macky Sall…

Serigne Abdou Khoudoss : Non je ne suis pas contre lui, j’analyse des faits. Je ne suis pas contre lui, je suis de Touba et il nous a fait une autoroute « Ila Touba », qui est une bonne chose que je salue. Le PSE aussi est une bonne idée, mais Macky Sall parle plus qu’il ne travaille. Il faut qu’il travaille plus et qu’il arrête de parler. Mais chaque jour, traque des biens mal acquis sans aucun résultat, ça n’a pas de sens. 
Il faut travailler et arrêter de parler! unnamed (12) unnamed (11) unnamed (10) unnamed (9) unnamed (8) unnamed (7) unnamed (6)
Samedi 21 Mars 2015
Dakaractu




1.Posté par GOOR MAG le 21/03/2015 19:23
Enfin un discours non partisane d'un homme religieux et intellectuel. Il a compris que Macky Sall est juste là pour faire ce que la France lui demande. Sous Wade, leur coopération inique et leurs multinationales appauvrissaient le pays. Ce dernier à commencer à s'éloigner d'eux et ils lui en veulent depuis. A cause de son âge, ils ne peuvent pas atteindre Wade, donc il s'en prennent à son fils quid à blesser le père. Le Sénégal va mal depuis qu'il est revenu dans le pré-carré français. Des réformes impopulaires, un autoritarisme qui ne dit pas son nom et leur langage verbale toujours insultant vis à vis de tous!

2.Posté par adja le 21/03/2015 19:54
demm lennn ligueuyiiiii

3.Posté par ex-militant APR France le 21/03/2015 20:56
Deug nékhoul mais li nga wakh Mbacké mo ame:

" On l’avait alerté mais son entourage l’en a dissuadé en lui disant que ces marabouts ne veulent que de l’argent, ne les écoute pas. Aujourd’hui, le cas Karim Wade est devenu une patate chaude entre ses mains. Alors qu’on attend rien de lui, car ce dont on a besoin, Macky Sall ne peut pas nous le donner. Ma conviction est que si Karim est condamné, c’est parce qu’il est craint et là, tout peut arriver. Il faut que Macky arrête d’être au service des français et se concentrer sur les besoins du Sénégal et des sénégalais. Il faut qu’il arrête de détruire les nationaux pour en faire des multinationaux. Tout a été vidé au Port Autonome de Dakar et Macky Sall a fait revenir Bolloré pour l’y installer. Toutes les stations de « Touba Oil » ont été détruites au profit de Total. L’ambassadeur de France s’immisce dans nos affaires internes, ce n’est pas normal. Alors que même le président Macky Sall n’a le droit d’interférer dans les affaires de la France… "

Macky a asséché ce pays, motakh si ses alliés ne le quittent pas ils vont le regretter car le peuple qui n'est membre d'aucun parti dans sa majorité trouve qu'il n'y arrive pas, qu'il est moins capable que Wade etc...

2017 ou 2019, c'est pareil: Macky a perdu toute la confiance du peuple sénégalais !

4.Posté par Ibrahima DIOP le 25/03/2015 15:03
SEUGN CHEIKH MÂTY LEYE . LA SAGESSE.

5.Posté par Khadim Rassoul FALL le 28/04/2015 16:40
Quelle reflexion stérile!! Vide de sens et décousue!! Vous vous dites Mbacké-Mbacké et descendents de Cheikh Ahmadou Bamba mais vous voulez vivre de la richesse des autres. Vous targuer de MAcké-Mbacké cela n'est pas verser dans l'oisiveté et la débauche, mais plutôt perpétuer l'héritage de notre guide spirituel, c'est-à-dire "travaillez pour le pain que vous mangez". NOn seulement vous n'êtes pas tous descendents du Cheikh, mais vous croyez que votre nom vous accorde des privilèges. On est au 21 eme siècle et l'aristocratie est révolue. Vous voulez que l'on vous respècte? DOnc arrêtez de corrompre l'Héritage du Cheikh. CIssé Lo a raison sur toute la ligne, vous essayez de le dénigrer en le traitant de Charretier ou d'étranger mais comment pourrait-on qualifier une telle attitude, surtout venant d'un soi-disant Mbacké-Mbacké censé être un parangon de vertu? Vous êtes condescendent, hautain dans votre tentative de dénigrement. Un discours creux et monotone, voilà ce que vous nous avez servi, et vous aurez remarqué que je vous vouvoie; vous le comprendrez en regardant mon nom.

Dieureudieuf Bamba



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016