Serena Williams reste insatiable en finale et annonce la couleur pour l'US Open

WTA - Serena Williams a battu Simona Halep en finale du tournoi de Cincinnati ce dimanche. La numéro 1 mondiale s'est imposée en deux sets 6-3, 7-6 (7/5). C'est le 69e titre de sa carrière. Une préparation idéale à quelques jours de l'US Open.


La N.1 mondiale Serena Williams a préparé l'US Open (31 août-13 sept) de la meilleure des façons avec un nouveau succès à Cincinnati où elle a dominé la Roumaine Simona Halep en finale dimanche. Williams s'est imposée en deux sets 6-3, 7-6 (7/5) après une heure et trente-neuf minutes de jeu. L'Américaine de 33 ans a ajouté un 69e titre à son palmarès, son cinquième de l'année après ses succès dans les trois premiers tournois du Grand Chelem et à Miami.

Comme souvent cette semaine, la cadette des soeurs Williams a connu de grosses difficultés au service et a d'ailleurs débuté la rencontre en concédant d'entrée sa mise en jeu. Elle est rapidement revenue à la hauteur de Halep, submergée par la puissance de son adversaire qui l'a distancée en prenant une deuxième fois son service.Williams débutait le second set beaucoup mieux que le premier: elle bousculait Halep sur son service pour mener 2-1 mais reperdait aussitôt son avantage, une autre constante de sa semaine à "Cincy".

Elle fera finalement la différence dans le jeu décisif au terme de longs échanges perdus par Halep. "Cela n'a pas été toujours évident cette semaine, mais j'ai enchaîné les victoires et cela donne de la confiance pour la suite. J'espère que cela va pouvoir continuer ainsi", a expliqué Williams qui avait flirté avec la défaite en quart de finale face à la Serbe Ana Ivanovic  (3-6, 6-4, 6-2). "Contre Simona, il fallait que je joue mon meilleur tennis, je suis content de mon match", a-t-elle souligné.

Son regard est désormais tourné vers l'US Open où elle peut écrire l'une des plus belles pages de sa carrière et du sport. Si elle conserve son titre à New York, elle réussira le premier Grand Chelem du tennis féminin depuis celui réalisé en 1988 par l'Allemande Steffi Graf, et seulement le quatrième de l'histoire. "Cette semaine va me donner confiance, elle m'a surtout montré que si je me tenais à une stratégie, cela fonctionnait bien pour moi", a-t-elle remarqué. "Je suis prête, je suis impatiente", a-t-elle conclu.

De son côté, Halep, qui s'est inclinée pour la sixième fois en sept confrontations avec la N.1 mondiale, n'a pas tout perdu. Son palmarès reste bloqué à onze titres, dont trois à 2015, mais elle abordera l'US Open en N.2 mondiale, ce qui lui permettra d'éviter de croiser la route de Williams jusqu'à une éventuelle finale.

Lundi 24 Août 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :