Séquestration et coups et blessures volontaires : Amadou Dicko libre, Touba Kane et Adama Kane condamnés à 1 an de prison

L’époux de la couturière Aïssatou Sow dite Aïcha est libre. Hier, le tribunal des flagrants délits de Dakar a relaxé Amadou Dicko du délit de complicité de séquestration et de coups et blessures volontaires sur Doudou Cissokho et Mame Birame Sow. Mais ce n’est pas le cas pour ses coprévenus Adama Kane et Touba Kane. Les deux frangins ont écopé d’un an d’emprisonnement pour usurpation de fonction, séquestration et coups et blessures volontaires ayant entraîné une incapacité temporaire de travail de 10 jours. En sus, ils devront allouer à Mame Birame Sow la somme de 150 000 F CFA pour toutes causes et préjudices confondus, comme réclamé. Concernant l’autre plaignant, le tribunal lui a donné acte de ce qu’il ne demande pas de dommages et intérêts.


Séquestration et coups et blessures volontaires : Amadou Dicko libre, Touba Kane et Adama Kane condamnés à 1 an de prison
Pourtant, lors de ce procès, le représentant du ministère public avait requis 5 ans ferme contre tous. Arguant que les parties civiles ont subi des actes de torture et de barbarie de la part des prévenus. Le Parquet avait fait savoir que même si Amadou Dicko a été victime d’un vol, il n’avait pas à se faire justice lui-même. ‘’Nous avons des institutions comme la justice, la gendarmerie et la police. Il faut qu’on les laisse faire leur travail. Quand on vous cause un préjudice, il faut s’en référer aux autorités compétentes’’, avait-il lancé.
 
 
 
Mame Birame Sow toujours en attente d’être jugé
 
 
 
Avant cette réquisition, Adama Kane et Touba Kane avaient partiellement reconnu les faits. Ils avaient soutenu avoir agi de la sorte parce qu’ils avaient eu l’aval du Commandant de la gendarmerie de Hann et suivi les instructions du sieur Dicko. Là où ce dernier, agent marketing, s’était lavé à grande eau. Il avait déclaré qu’il n’était pas au courant des agissements violents de ses coprévenus dans sa propre maison. Ainsi, ses conseils, Mes Abdou Aziz Ndiaye et Ciré Clédor Ly avaient demandé au juge de renvoyer des fins de la poursuite leur client ou de le relaxer au bénéfice du doute. Avocat des deux frères, Me Mbaye Fall avait plaidé la relaxe. A noter qu’Adama Kane et Touba Kane ont déjà fait l’objet d’une condamnation de 15 ans de travaux forcés respectivement pour vol et meurtre.
 
Par ailleurs, en détention préventive, depuis le 10 février, pour vol au préjudice d’Amadou Dicko et d’Aïcha Sow, Mame Birame Sow n’a finalement pas été jugé, hier. Pour cause, la partie civile n’a pas produit la vidéo. Une demande qui avait été l’objet du dernier renvoi. Ainsi, le tribunal des flagrants de Dakar a renvoyé cette affaire pour la troisième fois au 3 mars prochain pour le même motif, puisque le prévenu, frère du lutteur Papa Sow, ne reconnaît pas les faits devant la barre.
EnQuête
 
Jeudi 2 Mars 2017
Dakar actu




Dans la même rubrique :