Sepp Blatter en attente d'un verdict

ZURICH - Sepp Blatter a tenté de préserver son poste de président jeudi en défilant devant le comité d'éthique de la FIFA, une structure qu'il a créée et dont il ne reconnaît pas l'autorité dans son dossier.


Le président suspendu de la FIFA était venu dire aux quatre juges qu'il est innocent, lors d'une audience tenue au quartier général de l'organisation qui chapeaute le soccer sur la planète. C'était la première fois que Blatter retournait à cet endroit depuis qu'il a été suspendu de ses fonctions pour 90 jours en octobre.

« Blatter espère recevoir une décision en sa faveur, parce que la preuve le commande, a déclaré l'avocat de Blatter, Richard Cullen, dans un communiqué émis après l'audience. La preuve démontre que le président Blatter s'est comporté correctement et qu'il n'a pas enfreint le code d'éthique de la FIFA. Cette enquête devrait être fermée et la suspension levée. »

En 2012, Blatter a joué un rôle-clé dans l'instauration d'un comité d'éthique beaucoup plus coercitif et indépendant à la FIFA. Il dit maintenant que ce comité n'a pas l'autorité nécessaire pour limoger un président élu.

« C'est revenu le hanter », a dit Mark Pieth, un ex-conseiller anti-corruption à la FIFA, lors d'une entretien avec l'Associated Press cette semaine.

Arborant un imposant bandage sur sa joue droite, Blatter est arrivé au quartier général de la FIFA à bord d'une limousine conduite par un chauffeur peu après 8h, en prévision de son audience prévue à 9h. Un porte-parole de Blatter, Thomas Renggli, a déclaré que le Suisse avait subi une intervention chirurgicale mineure à la joue pour traiter un problème de peau.

À 17h, Blatter et son principal avocat, Lorenz Erni, ont quitté le bâtiment sans émettre le moindre commentaire.

Blatter risque d'être suspendu à vie si le verdict, qui devrait être rendu la semaine prochaine, le reconnaît coupable d'avoir approuvé le versement d'une somme de 2 millions $ des coffres de la FIFA à Michel Platini en 2011. Platini a aussi été suspendu pour 90 jours.
Jeudi 17 Décembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :