Sénégal: nouvel appel pour dissuader le président Wade de se représenter


Sénégal: nouvel appel pour dissuader le président Wade de se représenter
L'ex-Premier ministre sénégalais Idrissa Seck, ancien homme de confiance du président Abdoulaye Wade, a appelé samedi à une "forte pression nationale et internationale" pour dissuader M. Wade de se représenter au scrutin présidentiel début 2012.
"Le président Wade n'a aucune possibilité de gagner (en février 2012). Même s'il fraudait pour se maintenir (au pouvoir), il n'aurait pas la possibilité de tenir le pays (qui) passera de trouble en trouble", a déclaré M. Seck lors d'une rencontre avec l'Association de la presse étrangère (APS) au Sénégal.
"Il faut donc que la pression nationale et internationale soit la plus forte possible, aujourd'hui, pour nous éviter cette sombre perspective. C'est ce qui explique (...) mes tournées internationales pour convaincre nos amis à le persuader de partir proprement", a ajouté M. Seck, candidat au scrutin de 2012.
Idrissa Seck, 51 ans, s'est une nouvelle fois prononcé contre la candidature "anticonstitutionnelle" de M. Wade, 85 ans, au pouvoir depuis 2000, à un troisième mandat à la présidentielle de février 2012.
Abdoulaye Wade a annoncé en 2009 qu'il se représenterait en 2012, après avoir dit le contraire après sa réélection de 2007.
Sa candidature est soutenue par ses partisans, selon qui il peut se représenter, tandis qu'elle est contestée par des opposants et une partie de la société civile et de l'opinion sénégalaises, arguant qu'il doit céder le fauteuil après deux mandats présidentiels consécutifs.
Idrissa Seck avait été exclu fin avril du Parti démocratique sénégalais (PDS, au pouvoir) pour "démarche fractionniste".
Premier ministre du président Wade de novembre 2002 à avril 2004, il a longtemps été son homme de confiance avant de tomber en disgrâce.
Poursuivi pour malversations financières dans le cadre de travaux publics dans la ville de Thiès à l'est de Dakar, M. Seck avait été emprisonné pendant près de sept mois entre 2005 et 2006. Il avait bénéficié en mai 2009 d'un non-lieu.

( AFP )
Samedi 12 Novembre 2011




1.Posté par BIGMAC le 12/11/2011 16:04
MERCENAIRE DE LA PLUME ALIAS CHEIKH YERIM SECK,

TU NE FERASJAMAIS DE CE MEC UN PRÉSIDENT PUISQUE C'EST UN MENTEUR

LE SÉNÉGAL MÉRITE BEAUCOUP PLUS QUE LUI

2.Posté par niang le 12/11/2011 16:49
felicitation yerim pour votre objectivité il ne faut pas ecouter ces pedés qui se cache,derriere leur pseudonyme pour insulter des honnetes gens cela doit cesser ca n'a pas sens on veut des commentaires enrichissantes mais pas des insultes.pour moi idy est sur la bonne voie pour etre le 4 president du senegal

3.Posté par muss le 12/11/2011 17:05
le menteur c toi BIGMAC !!

4.Posté par diouffa le 12/11/2011 17:08
Bien dit Niang,les idées et les arguments seuls nous intéresse,injurier et calomnier est trop mesquin.

5.Posté par dia le 12/11/2011 17:11
Tu as raison niang Idy est brillant tout le monde est d accord là dessus, alors pour moi il merite que l'on lui donne sa chance et apres on verra.....
De toute façon le senegal sera dirigé autrement quelque soit le vainqueur !!!!!!!

6.Posté par jiby le 12/11/2011 19:09
IDY VOICI AU MOINS QUELQU UN DE CONSTANT DANS SA DEMARCHE R A D

7.Posté par jiby le 12/11/2011 19:09
IDY VOICI AU MOINS QUELQU UN DE CONSTANT DANS SA DEMARCHE R A D

8.Posté par Latyr Kamara le 12/11/2011 19:33
Les gens du PDS s'accrochent à la candidature de wade parce qu'ils savent que sans lui le parti libéral n'a aucune chance de rester au pouvoir; vraiment aucune. Donc ils s'arc boutent à leur bouée de sauvetage pour garder leur "fromage". Même si par extraordinaire Wade arrivait à gagner les élections il ne pourra pas terminer son mandat à cause de son âge et bonjour les batailles et combines au sein de la famille libérale pour contrôler le pouvoir. Et voilà le sénégal plongé dans l'instabilité. Moralité: voter wade c'est aller vers l'inconnu.

9.Posté par geuf le 13/11/2011 01:35
idy est la cible aussi bien du parti au pouvoir que de choix-disant opposants, par ce que tout simplement il est craint de tout bord. je crois en mon humble conviction qu'il est seul capable de redresser notre gaal et surtout de récupérer tout ses biens communs distribués comme des miches de pain par une seule famille au détriment des pauvres sénégalais.
Mes amis vous ne pensez pas que si wade détenait une seule preuve de malversation financière causée par Idy, il le laisserait le combattre si farouchement?
"wakh diou bonn deukoul famou dieum; famou diogué la tiossanoo"

10.Posté par FATOU DIOP le 13/11/2011 12:54
LES MALVERSATIONS FINANCIERES DE IDY DANS LES CHANTIERS DE THIES ET LES FONDS DE TAIWAN SONT UNE REALITE INTAGIBLE QUE IDY LUI MEME A AVOUE. IDY A DIT AVOIR DONNE UNE PARTIE DEL ARGENT A SES PROCHES CHAUFFEURS BONNE CUISINIER ET LE RESTE POUR LA CAMPAGNE DONT L ACHAT ANNONCE DE 30 VOITURES 4X4

11.Posté par ale le 13/11/2011 14:07
l'article n'est pas de cheikh yerim c'est une dépêche de l'AFP qu'il a repris.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016