Sénégal, l'eldorado pour Eiffage et EDF


Sénégal, l'eldorado pour Eiffage et EDF
DAKARACTU.COM - Décidément, depuis l'alternance de 2000, le Sénégal est devenu le paradis sur terre des sociétés françaises. Dans son édition du jour, Libération nous informe que le groupe Eiffage s'est vu octroyer des marchés de gré à gré d'un montant de plus de 7 milliards. Dans le cadre de la construction du tronçon Mamelles-Aéroport Léopold Sédar Senghor, la société de Gérard Senac a décroché un montant de deux milliards deux cent onze millions sept cent trente huit mille quatre cent treize (2.211.738.413) francs Cfa. Pour le marché du port de Ziguinchor, cette même société, par le biais du ministère de l'Economie Maritime, obtient une somme d'un milliard soixante six millions quatre cent quarante quatre mille quatre cent trente six (1 066 444 800) francs Cfa. En ce qui concerne le tronçon croisement route de Rufisque-Fass Mbao, un montant de trois milliards huit cent cinquante cinq millions cinq cent vingt huit mille sept cent douze (3 855 508 712) francs Cfa est également débloqué pour la société Eiffage. Faut croire que le patron de Eiffage Sénégal a trouvé son compte en s'installant dans ce pays. Malgré les contestations des syndicalistes du secteur de l'énergie, la compagnie Electricité de France (EDF) s'était vu octroyer un marché d'un milliard sept cent quatre vingt neuf millions (1 789 000 000) pour une prestation aux fins de déceler les non-conformités dans le transport de l'électricité.
Mardi 15 Novembre 2011




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016