Sénégal: Que Timis ne soit pas le crépuscule de nos espoirs ! (par ElHadji Gorgui Wade Ndoye)


Sénégal: Que Timis ne soit pas le crépuscule de nos espoirs ! (par ElHadji Gorgui Wade Ndoye)
GENEVE- (Suisse)- Les réserves de gaz du Sénégal le placeraient au 7e rang mondial. Un "Jackpot", s'écrie Radio France Internationale. "Le Sénégal possède un trésor : son gaz, poursuit RFI qui annonce selon ses sources : " les dernières analyses des gisements découverts placeraient le pays au septième rang mondial". Il faudra cependant entre cinq et sept ans pour exploiter ces richesses qui provoquent depuis une semaine des remous dans la sphère politique, avec notamment de vives critiques de l’opposition, poursuit le canard français.
Justement un homme Franck Timis (nom signifiant crépuscule en langue wolof) est sur toutes les lèvres, l'Australo-Roumain serait entrain de mettre la main sur les ressources minières du pays, nous dit-on, avec la complicité d'Aliou Sall, frère du Chef de l'Etat.
 
Accusations contre accusations.
 
Timis a décidé pour sa part de porter l'affaire en justice pour démontrer sa bonne foi. Des partis d'opposition veulent eux marcher pour demander plus de transparence dans cette affaire qui brouille les pistes et sème des zizanies sur le long chemin du pétrole et du gaz sénégalais. Quoiqu'il en soit, autant les uns et les autres sont en droit de faire des affaires et ou de demander des comptes autant il est indispensable que l'Etat clarifie le débat. Certes, le Premier Ministre a déjà parlé, comme tout dernièrement certains de ses ministres dont notamment celui en charge de l’Industrie et des Mines. 
Pour sa part le Président de la République a mis sur les fonds baptismaux un Comité d’orientation stratégique du pétrole et du gaz.
Si les politiciens pouvoir, opposition, et la société civile veulent vraiment la transparence et uniquement l'intérêt des populations qui ont un droit absolu et constitutionnel sur les ressources de leur sol, un terrain d'entente devrait être trouvé.
 
Par ailleurs, un investisseur ne met pas son argent pour les beaux yeux des Sénégalais, il attend en calculant ses risques un retour sur investissement. Et son opération est protégée par les lois sénégalaises comme internationales.
 
Pour que Timis ne soit pas notre crépuscule, il est important que les uns et les autres acceptent de discuter avec les vrais experts, pas avec les hauts parleurs cathodiques, pas avec les charmeurs et autres charlatans et maîtres chanteurs souvent sous les ordres d’autres intérêts et ou groupes financiers.
 
Le Sénégal mérite mieux et vaut mieux que certains débats houleux et pestilentiels qui n'apportent aucun parfum d'éclaircie sur son avenir.
 
C'est peut être maintenant plus que jamais que le génie sénégalais doit être mis en oeuvre en toute générosité, en toute clarté et surtout dans la vérité et l'humilité. Sinon, sinon, tout le reste n'est que vanité !
 
Et demain, les générations d'aujourd'hui et celles qui les hériteront n'auront que leurs larmes, leurs regrets. L'Histoire nous somme aujourd'hui plus que jamais de travailler pour ce pays, d'en être fiers mais surtout dignes !
 
ElHadji Gorgui Wade Ndoye
. Directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com
Jeudi 13 Octobre 2016
Dakar actu




1.Posté par Moriba Magassouba le 13/10/2016 16:55
Depuis quand RFI est-il un...canard (sic)!? Quand au parfum...d'éclaircie (resic), il ne flatte guère l'"odorat" subtil de ceux qui font un bon usage de la langue française!!! On ne s'improvise pas chroniqueur!!!

2.Posté par LE MAITRE le 17/10/2016 11:05
Sénégal 7e rang mondial de gaz naturel.Un mensonge grossier

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :