Sénégal : Me Abdoulaye Wade s'insurge contre Alain Juppé et Hillary Clinton


Sénégal : Me Abdoulaye Wade s'insurge contre Alain Juppé et Hillary Clinton
Me Abdoulaye Wade, candidat de la coalition Forces alliées (FAL 2012) à l’élection présidentielle du 26 février prochain, a déclaré dimanche à Mbacké (centre) qu’il avait une mission pour le Sénégal et qu’il la remplirait.

‘’J’ai beaucoup travaillé, j’ai beaucoup fait et j’ai beaucoup de choses en chantier. Donc, il faut que je les termine’’, a notamment dit à Me Wade à un groupe de journalistes dont des occidentaux.

Au sujet de son âge, 86 ans, Me Wade a soutenu : ‘’Que les étrangers le disent, ce n’est pas grave. Que les Sénégalais le disent, c’est un manque de respect. C’est la posture d’un sage. Moi, j’ai une mission au Sénégal et je la remplirai’’.

‘’Vous dites en France qu’on a l’âge de ses artères. Ces gens-là sont plus jeunes que moi, mais qu’on les voit sur le terrain ! C’est un manque de respect aux Sénégalais que de leur fixer des choses. Cela pousse les Sénégalais à me soutenir et les Sénégalais se révolter’’, a-t-il poursuivi.

Concernant la contestation dont sa candidature est l’objet et les violences notées dans le pays, le candidat de FAL 2012 a déclaré : ‘’L’opposition avait brandi la menace que si jamais le Conseil constitutionnel acceptait ma candidature, ils allaient mettre le pays à feu et à sang ensuite si Abdoulaye Wade est élu, le pays va flamber’’.

Le président de la République sortant s’est insurgé contre le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, et la Secrétaire d’Etat Hilary Clinton (Etats-Unis). ‘’Est-ce que vous trouvez normal qu’un ministre d’un pays étranger se mêle de la politique d’un pays pour dire ce que nous allons faire. Je le réfute moi’’.

‘’Qu’est-ce que ces manières-là. On ne peut l’accepter. Aucun sénégalais ne va l’accepter. C’est inacceptable, c’est indécent. Je répondrai éventuellement si Sarkozy avait parlé pour le parallélisme des formes’’, a dit Me Wade.

Le chef d’Etat sénégalais a aussi accusé des responsables politiques et d’autres personnes ont qui contacté des parlementaires membres du Congrès des Etats-Unis.

Selon lui, des sénateurs américains ont également écrit au Département d’Etat pour dire : ‘’Vous avez demandé au président Wade de ne pas se présenter au nom des intérêts américains et pour nous aussi, l’intérêt des Etats-Unis, c’est de continuer la coopération avec le président Wade. Aujourd’hui, c’est un débat aux Etats-Unis’’.

Evoquant la présence de son fils Karim dans la gestion des affaires publiques, Me Abdoulaye Wade a dit : ‘’J’ai un fils qui a une formation particulière qu’on trouve rarement. Diplômé de la Sorbonne en audit et management. Il était dans une grande banque à Londres’’.

‘’Quand j’ai lancé un appel à tous les jeunes du Sénégal en leur disant après vos diplômes, venaient travailler avec moi dans le développement du Sénégal, il a décidé de venir avec sa sœur (Syndiély), j’ai dit non parce que les gens ne comprendraient pas’’, a expliqué le candidat des FAL 2012.

‘’Je lui ai confié (au ministre d’Etat Karim Wade, NDLR) des choses où, a-t-il précisé, plusieurs ministres avaient échoué : la question de l’électricité, des infrastructures. Vous savez moi, je tiens à réaliser de bonnes routes, pas des routes qu’on refait tous les cinq ans. Maintenant, j’ai un fils qui est intelligent, capable de travailler. Je n’ai pas de dauphin, je ne veux pas avoir de dauphin’’.
Lundi 6 Février 2012
Avec APS




1.Posté par boy town le 06/02/2012 04:14
C'est seulement une stratégie Me Wade.

C'est comme la France, à l'approche des élections, le gouvernement diabolise les étrangers. Pour simplement s'attirer la sympathie des français.

Et bien Me Wade, c'est raté !! On est instruit maintenant !! lol !

2.Posté par Cayorman le 06/02/2012 04:57
Il fait pitie ce vieux. J'ai peur qu'il devienne de plus en plus dangeureux au point de bruler notre pays. Il comprend pas que l'etat est une continuite. C'est pas a lui de terminer ses projets. Encore une fois, nous n' avons pas de temps a perdre car en bon manager il devait finir ses projets depuis belle lurette. Ce gouvernement est nul en project management, ils n'ont jamais respectes les delais. Il est fini pour nous et l'avenir se fera sans Wade. C'est dommage qu'il s'attaque a ses allies d'hier mais une chose est certaine, Wade n' a plus d'allies en dehors de ce pays et meme les leaders africains l'ont laches. Il est devenu un president fantome qui ne jouit d'aucune credibite. Qu'il degage sinon la fin ne sera pas belle.

3.Posté par Papy1 le 06/02/2012 05:13
Karim Wade est le demi-senegalais le plus corrompu et le plus nul du Senegal. Ceci demontre encore une fois de plus le projet de devolution monarchique par le forcing constitutionel et electoral. Les ministres de Wade sont des NULLARDS et c'est Wade qui l'infirme par ses propos.

On a toujours eu au Senegal des presidents 100% senegalais, un demi-senegalais comme Karim Wade qui ne maitrise ni notre culture et langues nationales ne gouvernera JAMAIS le pays de Lat Dior Ngone Latyr, Alboury Ndiaye, Coumba Ndoffene Diouf et Maba Diakhou Ba, JAMAIS.

4.Posté par coumba ndagane le 06/02/2012 07:21
Elections présidentielles 2012 ,une affaire de caste?

Elections présidentielles sénégalaises 2012 ,tous les candidats les plus en vue Idrissa Seck, Macky Sall ,Ousmane Tanor Dieng ,Moustapha Niasse et Cheikh Tidiane Gadio où leurs plus grands soutiens Youssou Ndour, Penda Mbow ,BaraTall et Matar MBow ont des origines de caste nienio , mathioudo ou guewel
Aussi tous les grands partis du pays ont choisi des jeunes de ces castes comme porte parole ou responsables de la jeunesses, pour l’APR abdou Mbow , pour le PS youssou Mbow , pour le Rewmi Thierno Bocoum.
Est-ce le fait du hasard ce quasi monopole de l’espace politique sénégalais ? Nous disons non.
Dans le dessein de mieux asservir les peuples qu’elle a colonisés, la France coloniale a toujours eu pour principe de promouvoir les ethnies minoritaires ,les parias où autres exclus de ces sociétés.
En Afrique du Nord ,la France s’est alliée aux berbères kabyles et juifs face à la majorité arabe en Indochine ,elle a promu les minorités ethniques face à la majorité vietnamienne.
Au Sénégal, des le début de la colonisation, la France créa des villes nouvelles comme Rufisque, Saint-Louis ,Dakar Gorée accueillant dans ces quatre communes tous les exclus des sociétés wolof, toucouleurs et sérères. Une nouvelle société urbaine fut créée dans ces quatre communes promouvant des contre valeurs comme l’homosexualité surtout à Rufisque et Saint-Louis avec des sociétés maçonniques. Notre futur aéroport de Diass portera le nom d’un des plus illustres de ces aliénés colonisés à savoir le franc- mâcon Galaye Diagne dit Blaise Diagne qui fut un dévoué défenseur de la France coloniale.
Depuis cette période, toute l’élite politique du Sénégal était du même acabit, pour en faire partie, il fallait être encarté à la loge maçonnique , posséder une résidence principale en France et être marié soit à un française de la métropole ou à une antillaise.
En nous octroyant une indépendance tronquée, la France installa à la tête de notre pays le métis culturel Leopold Sédar Senghor écartant du pouvoir tous ceux qui pouvaient menacer ses intérêts à savoir le toucouleur non casté Mamadou Dia et le guelewar sérère Valdiodio Ndiaye.
Senghor fidele à la logique coloniale s’entoura des wolofs et des sérères de petite naissance qui avaient tout à perdre dans la société traditionnelle, Abdou Diouf , Magatte Lo ,Abib Thiam, Moustafa Niasse, Keba Mbaye ,Amadou Matar Mbow, Doudou Thiam etc..Il refusa de donner un récépissé de parti politique à Cheikh Fall d’Air Afrique et au professeur Cheikh Anta DIOP mais le donna au frère maçonnique Abdoulaye Wade marié à une française.
En se retirant du pouvoir Senghor coopta le moins sénégalais de ses collaborateurs, celui qui répondait au mieux aux critères de cosmopolitisme ,de volonté de lutte contre la société sénégalaise à savoir Abdou Diouf tout en écartant des gens ancrés dans nos valeurs traditionnels comme Babacar Ba entre autres .
Ainsi pendant 20 ans, la France réussit à circonscrire le débat politique sénégalais entre les français d’origine sénégalaise entre autres Abdou Diouf , Keba Mbaye , Jean Collin et Abdoulaye Wade.
A son avènement Abdou Diouf dont le père n’est pas un grand du Diolof amplifia cette politique de discrimination positive en ne s’entourant que de collaborateurs provenant des castes dites inferieures Habib Thiam, Ousmane Tanor Dieng ,Moustafa Niasse ,Abdou Khadar Cissokho ,la famille Kéba Mbaye, Babacar Carlos Mbaye ,Babacar Ndéné Mbaye .Roi paresseux ,Abdou Diouf confia l’essentiel du pouvoir d’état à l’agent des services secrets français Jean Collin. Il perdit le pouvoir à cause de son entêtement à installer son dauphin si impopulaire Tanor mais qui avait pour lui le privilège d’être « bien né » . Pendant ce temps ,son alter ego Abdoulaye Wade faisait la même politique de promotion des nienios dans son parti le PDS en ne formant que des jeunes de cette caste comme Ousmane Ngom, Idrissa Seck , Papa Samba Mboup et Abdoulaye Faye.
A son avènement au pouvoir suprême Abdoulaye Wade poursuit la même ligne politique avec plus d’audace tout en la maquillant avec un mouridisme artificiel.
Que personne ne vienne nous parler d’esprit républicain ou d’égalité. Ousmane Tanor Dieng dés son avènement à la tête du PS s’ingénia à liquider ses composantes poular et lebou pour les remplacer par ses congénères par des cap verdiens Diaz ou des métis comme Alioune Ndoye ou Malick Noel Seck
Notre pays est victime d’un complot maçonnique .Comment le droit delhommiste Alioune Tine défenseur attitré des homosexuels sénégalais puisse t- il diriger le M23 avec des rappeurs qui sont à porte à faux de toutes nos valeurs sociales.
Quel est ce soutien suspect de l’occident pour la candidature du griot Youssou Ndour.Toutes les télévisions occidentales ne parlent que de l’illuminati Youssou Ndour
Qu y a-t-il de républicain dans les relations qui lient Bara Tall, Abdou Aziz Tall ,Youssou Ndour Sinon un farouche désir de revanche sociale
Les liens entre Tanor et Idrissa Seck sont ils politiquent républicains ou d’intérêt de caste
Le grand malaise politique de notre pays à la veille des élections présidentielles cache des enjeux secrets. Le président sénégalais Abdoulaye Wade vieillissant a renoncé à ses anciennes croyances maçonniques, ce qui le désigne à la vindicte de la loge et de toute la nieniocratie. Refusant de légaliser l’homosexualité, Wade nomme pour la première fois à des hautes fonctions des gens d’origine aristocratique comme Souleymane Ndéné Ndiaye ,Aida Mbodj,Mamadou Seck,Abdoulaye Matar Diop et Moustapha Sourang. Assumant son statut de talibé mouride le Président Wade a offusque plus d’un de ces laïcs maçonniques en se rendant à Touba .
Pour tous les lobbies homosexuels et maçonniques c est l’occasion de faire payer à Wade sa trahison.
Pour nous sénégalais patriotes devant sauvegarder notre modèle senegaloislamique votons pour le moindre mal à savoir le candidat Abdoulaye Wade qui ne saurait point terminer son mandat mais qui nous permettra de mieux nous organiser et de propser un candidat en rupture avec le modele francomaconnique.
Afin de rompre cette alliance diabolique des franc mâcons des nieniocrates et des cosmopolites, il faudra que les deux grandes confréries mouride et tidianes nous aident à mettre sur pied des groupes de presse puissants qui feront face à ceux qui ne prônent qu’une sous culture basée sur la lutte et la danse . Et que ces confréries aident à mettre en place des partis conservateurs qui seront inspires par nos valeurs traditionnels et l’islam comme le sont les partis démocrates chrétiens en Europe ou le en Turquie et le Parti républicain aux USA ou malgré le haut niveau de liberté vous ne verrez de noirs lors leur meeting .
Vivement la création d’un grand parti conservateur sénégalais ou Idrissa Seck ,Madicke Niang ,Iba Der Thiam, Abdoulaye Mbaye Pekh, Mansour Mbaye, Youssou Ndour ,Béthio Thioune,et Cheikh Tidiane Gadio chaufferont la salle en tant que Maitre de cérémonie avant les discours officiels
Coumba ndagane Ndiaye
Sociologue

5.Posté par loyaliste le 06/02/2012 10:36
he bien chere coumba,on peut etre intelligent durant toute sa vie et d un seul coup etre stupide,c est votre cas;
cette analyse prouve que vous faites parti des gens qui pronent le nihilisme,en tout cas vous ecrivez pour le simple plaisir d ecrire,les porte paroles que vous venez de citer sont choisis de maniere consensuelle,je vous signale qu a l interieur de ces partis se trouve des jeunes instruits,qualifiés pour savoir ce qui est juste ou pas.
Par exemple le candidat MACKY SALL,sa femme n est elle pas un serere,lui MACKY SALL n est il pas maire dans une localité composée essentielle de sereres.
SI vous avez confiance en vous meme vous inspires confiance aux autres.

6.Posté par Badr ould abdel aziz le 06/02/2012 14:20
"...il n'a pas été arrêté pour ses activités dans le cadre de TPN, mais bien pour la constitution d'une organisation de malfaiteurs qui devaient incendier l'université de Nouakchott".

Le leader du mouvement Touche pas à ma nationalité (TPN), en pointe dans la contestation de la communauté négro-africaine de Mauritanie contre un recensement de la population jugé raciste, a été arrêté, a annoncé dimanche l'opposition dans un communiqué.

Nous avons appris que la police a procédé à l'arrestation de Wane Abdoul Birane, coordinateur de TPN qui proteste contre les dysfonctionnements du recensement en cours, sans donner la moindre justification à cette mesure, affirme le communiqué de la coordination de l'opposition (COD).

La COD condamne fermement l'arrestation du coordinateur de TPN en tant qu'atteinte à la liberté d'un citoyen mauritanien dont le seul tort est de s'opposer aux pratiques du régime, invité à cesser ses pratiques de provocation contre les forces d'opposition et d'atteintes contre les libertés individuelles et collectives.

Le TPN organise régulièrement depuis plusieurs mois des manifestations, certaines violents, contre le recensement de la population que le mouvement juge raciste et dirigé contre les Noirs de Mauritanie dans le but de les déposséder de leur nationalité.

Un haut responsable de la police a confirmé à l'AFP l'arrestation de M. Birane affirmant, sous couvert de l'anonymat, qu'il n'a pas été arrêté pour ses activités dans le cadre de TPN, mais bien pour la constitution d'une organisation de malfaiteurs qui devaient incendier l'université de Nouakchott.

Selon lui, M. Birane a donné des ordres directs pour détruire les biens de l'université, atteindre aux symboles de l'Etat, déchiqueter le drapeau national, saper l'unité nationale et commettre des agressions contre l'encadrement de l'université. Nous disposons de preuves irréfutables qui seront transmises au parquet, a-t-il affirmé.

Vendredi, le directeur de l'université publique de Nouakchott, Abdallahi Kane, a accusé le TPN et le parti islamiste modéré Tewassoul d'être derrière des manifestations qui ont eu lieu la semaine dernière à l'université, conduisant à sa fermeture pour 10 à 15 jours.

Huit étudiants ont été définitivement radiés et trois autres suspendus pour un an par le conseil de discipline.

Sept syndicats d'étudiants ont condamné cette décision et se sont engagés à poursuivre la lutte pour leur libération et la réalisation de leur plate-forme revendicative qui repose sur une amélioration de leurs conditions de vie et de travail sur le campus universitaire.

Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016